Journal de bord

mardi 4 novembre 2008

Élections étasuniennes : premiers résultats

Barack Obama : 15 voix. John McCain : 6 voix. Taux de participation : 100 %. La dernière victoire démocrate à Dixville Notch remonte à 1968 (Hubert Humphrey/Richard Nixon).

CNN: “Dixville Notch has spoken: It’s Obama in a landslide”.

1. Le 4 novembre 2008,
Joachim

et ils ont l’air contents : http://www.youtube.com/watch?v=dh5j6YxATrc

2. Le 4 novembre 2008,
ol

çà va être long le résultat* mais plus c’est long plus c’est bon!

*grâce au décalage horaire pas pour savoir qu’obama sera élu

Blah ? Touitter !

Pronosticage

Je pronostique une victoire de John McCain, d’une très courte tête devant Barack Obama. Encore une fois, le prisme européen, et quelque peu bobo-intello aura occulté la capacité de l’Amérique profonde à se mobiliser. Je pense que certains américains, au dernier moment, ne pourront pas voter pour Barack Obama, par peur de l’inconnu. Je parie donc sur une victoire du candidat républicain, après de longs recomptages et moults rebondissements. [Luc Mandret.]

1. Le 4 novembre 2008,
Xavier

Sans compter, malheureusement, le Bradley Effect : http://en.wikipedia.org/wiki/Bradley_effect

2. Le 4 novembre 2008,
Setebos

“Encore une fois, le prisme européen, et quelque peu bobo-intello aura occulté la capacité de l’Amérique profonde à se mobiliser.”

Euh… A ce qu’il me semble, les analystes américains aussi s’attendent à la victoire d’Obama… Et je ne pense pas qu’on puisse les accuser d’avoir une vision déformée par le “prisme européen”.

3. Le 4 novembre 2008,
Aude

Et bien, c’est rare de lire ça en ce moment et une petite voix depuis quelques temps me souffle la même chose, j’essaie de ne pas pas l’écouter mais elle est bien là pourtant…je pense en effet qu’on est pas à l’abri d’une surprise, d’ailleurs l’écart se resserre en ce moment dans les sondages et l’Amérique profonde a des ressources, on l’a déjà constaté.

4. Le 4 novembre 2008,
Paul P.

Oui, et je suppose que tu avais vu le pronostic de Loïc Le Meur là: http://www.dailymotion.com/swf/k3Qbed9Qxv6lLtNwZU

;-)

5. Le 4 novembre 2008,
Bladsurb

Exemple de bobo intello bien européen-centré : Karl Rove.

6. Le 4 novembre 2008,
Bix

Hé bien, tout le monde a bien le droit de se la jouer hors du troupeau, façon “non, moi tu comprends j’ai un esprit plus pointu que les autres, je vois ce qu’ils ne voient pas, je suis pas un mouton”.

Ainsi, c’est tout bénef : si tu as raison tu es un génie, si tu te trompes, tu passes quand même pour un anti-conformiste et ça c’est cool.

7. Le 4 novembre 2008,
Eolas

Moi, je dis Obama dans un fauteuil, ma conviction venant de l’inanité de l’argumentation de Luc sur ce coup là.

Luc, je t’aime bien mais ton argument d’autorité sur le prisme européen, les bobos intellos (on crache dans la soupe, au MoDem ?), et moi l’Amérique profonde je la connais bien, c’est ridicule.

L’Amérique profonde, elle vote toujours Républicain. Le Texas va voter McCain, l’Oklahoma, le Kansas, le Wyoming, la Louisiane, l’Alabama, vont voter républicain. Ça va pas changer cette année. Ce qui va être le point de bascule, c’est comme toujours l’Ohio et la Floride. Qui ne sont pas l’Amérique profonde, mais l’Amérique post-industrielle et celle des retraités aisés qui ont peur de l’avenir.

Tu as regardé les sondages récemment ? Tu les as comparé à ceux de 2000 ou 2004 ? Tu as entendu parler de la crise économique, qui a flingué les Républicains sur leur domaine de prédilection à deux mois du scrutin ?

Pour info, le même jour en 2004, les estimations étaient à Kerry 252 ; Bush 279. Aujourd’hui elles sont à Obama 353 McCain 174 ; pas sur 11 gds électeurs.

Tu as regardé le Saturday Night Live de samedi ? John McCain y a reconnu sa défaite avec l’élégance d’un clown triste.

Tu veux savoir ton biais, cher Luc ?

La déception de 2004, l’incompréhensible défaite de Kerry face à un W haï… en Europe. Alors qu’aux États-Unis, on méprisait l’Europe et on venait de gagner une guerre, croyait-on. Et peut-être même le souvenir de la déception de 2000, et la victoire promise à Gore et volée par Bush (disait-on, Bush avait bien gagné ces élections, soit dit en passant).

Ces élections ne sont pas les mêmes. Obama aurait pu perdre de justesse il y a deux mois. La crise a enterré les Républicains.

It’s the economy, stupid. C’est pourtant pas nouveau, ça date de 1992.

8. Le 4 novembre 2008,
Eolas

@ xavier : l’effet Bradley/Wilder n’a plus jamais eu lieu depuis le milieu des années 90. (pdf)

Pourquoi réapparaîtrait-il aujourd’hui ?

9. Le 4 novembre 2008,
Laurent Gloaguen

Ce qui va être intéressant ce soir, c’est l’ampleur de la vague bleue.

Il y a beaucoup d’états où les doutes sont permis, Missouri, Ohio, Floride, Montana, Dakota du Nord, Ohio, Caroline du Sud, Virginie, Géorgie, Indiana, Arizona, Arkansas…

10. Le 4 novembre 2008,
Eolas

Le ND, le MT, la VA, la GA, l’AZ et l’AR, je n’y crois pas. MO, possible. Ohio, je dirais Obama. La Floride, si les électeurs vont voter Obama, qui sait ce que diront les machines à voter ?

La Caroline du Sud ? Heu… Mc Cain y a dix points d’avance. Tu veux dire celle du Nord, où on ne lynche plus les Noirs qui portent une cravate ?

11. Le 4 novembre 2008,
Laurent Gloaguen

Oui, je voulais bien sûr écrire Caroline du Nord (NC)…

Je crois un peu en l’Arizona et l’Arkansas (Clinton y avait gagné en 1992 et 96).

Sinon, pour les machines à voter, ça n’a pas l’air un grands succès : “Mistakes, breakdowns lead to long waits”.

12. Le 4 novembre 2008,
karl, La Grange

Entre l’amérique profonde et le Japon cliché, on s’éloigne peu du registre… cela doit faire partie de l’échauffement de demain.

13. Le 4 novembre 2008,
Eolas

Pour l’Arkansas, Clinton était l’enfant du pays (Gouverneur de 1979 à 1981 et de 1983, toujours en poste en 1992), ça aide.

Pour l’Arizona, là, je ne saurais dire. On verra demain.

14. Le 4 novembre 2008,
C’est Raoul

Ce qui va être fascinant, c’est la photo de l’Amérique qui sera prise aujourd’hui. Les chercheurs vont pouvoir analyser ca sous tous les angles (notamment géographiquement). Ville par ville, etc. selon les caractéristiques économiques, raciales, etc. des populations.

On fait bcp de suppositions depuis des mois (des années même) sur les comportements. A partir de demain, on va connaitre une nouvelle Amérique. (pas seulement celle d’Obama). On va valider toutes sortes de petits changements. Éliminer aussi qq stéréotypes, etc.

J’ai hate de voir ca.

15. Le 4 novembre 2008,
Laurent Gloaguen

Voilà pour l’Arizona. Un inquiétant resserrement pour les stratèges du GOP.

16. Le 4 novembre 2008,
ydikoi

@ eolas , embruns :

“it’s the economy, stupid” … et cette année, en plus “and the hispanics” : les évolutions démographiques risquent de faire basculer certains états, comme l’arizona, par ex

17. Le 4 novembre 2008,
Xavier

@Eolas : je ne sais pas. P’tet parce que c’est la première fois qu’un afro-américain accède à un niveau électoral si élevé, là où auparavant l’ascension se limitait au niveau gouvernemental ou sénatorial. P’tet parce que j’ai vu sur CNN une interview de cow-boys qui ont toujours voté républicain, “parce que je n’ai jamais pu faire confiance à un nègre”. Je ne sais pas, et pour reprendre ce qu’a dit Obama chez John Stewart, j’espère que les “white voters didn’t get this memo about the Bradley effect”.

Premier résultat à 23h GTM (donc minuit) pour les états de la Cote Est, et jusqu’à 6h avec les résultats de l’Alaska. Je compte me coucher un peu plus tard que d’habitude, pour me faire une première idée de l’état du monde au réveil.

18. Le 4 novembre 2008,
william

La carte interactive du nytimes faite à base de sondages par état est intéressante; ça donne une idée de l’ampleur de l’avance d’obama (qui pourrait même se passer à la fois de l’ohio ET de la floride, ce qui serait inédit je crois).

19. Le 4 novembre 2008,
krstv

<troll>

Si vous commencez à argumenter sur les analyses politiques de Mandret, on n’est pas rendu…

</troll>

20. Le 4 novembre 2008,
Krstv

(J’avais mis une balise troll sur mon comment précédent, mais elle a été avalée par le bloug.)

21. Le 4 novembre 2008,
Laurent Gloaguen

@Xavier : il y a pire qu’un nègre pour certains, il y a une femme.

22. Le 4 novembre 2008,
Eolas

@ Xavier : oh, pu-lease !

L’argument « Le fait que jamais un Noir (un métis en fait, il est autant Noir que Blanc) ne se soit hissé aussi haut » invalide dans ce cas aussi l’invocation de l’effet Bradley qui n’a jamais eu à s’exercer à un tel niveau et sur un tel collège électoral.

Sur cette interview de CNN : Mon Dieu. Un Cow Boy a dit le N-word sur une chaîne de gauche pour montrer que si on vote McCain, on vote avec les racistes. C’est une démonstration, je suis convaincu. Un peu comme France 3 qui invente des électeurs racistes.

Sur les propos chez Jon Stewart : Barack Obama a aussi dit qu’il redoutait, au moment d’être dans l’isoloir, de ne pas être capable de voter pour un Noir. The Daily Show est une émission SA-TI-RI-QUE.

23. Le 4 novembre 2008,
Xavier

@Embruns : pour certains, oui - même si pour moi, voter “contre une femme” plutôt que “contre un noir” entrent dans le même sac de la connerie qui ruine les choix politiques.

Par ailleurs, dans encore une autre interview télévisée de “vrais gens”, une desperate-housewife disait qu’elle comptait bien voter pour Palin, qu’elle aimait beaucoup le héros national qu’est McCain mais qu’elle est plus que ravie de savoir que la Wassilienne se trouverait alors “à un battement de coeur de la présidence” - limite à souhaiter la mort de McCain.

24. Le 4 novembre 2008,
Xavier

Je n’ai jamais dit que je démontrai la possibilité du retour de l’effet Bradley, juste que l’état d’esprit qui en est à l’origine existe toujours. Quant à connaître son étendue, on le saura demain.

Je sais par ailleurs que les chaînes comme CNN cherchent les sentiments les plus extrêmes pour en faire leur choux gras, mais on ne peut pas pour autant nier que ces gens existent. Je n’en suis pas à croire que c’est foutu à cause de ces cow-boys ou ces housewives - je ne suis pas niais à ce point ; je veux simplement indiquer que rien n’est joué d’avance - grande évidence, oui, je sais.

John Stewart, satirique ? Noooooon, et pourquoi pas Stephen Colbert démocrate pendant qu’on y est ! :)

25. Le 4 novembre 2008,
Off Topic

J’allais dire la même chose: Mc Cain président!

26. Le 4 novembre 2008,
Kell

C’est marrant, plus des gens comme Luc font les non-conformistes, et disent que c’est McCain qui va gagner pour une raison foireuse X ou Y, et plus ça devient hype d’être conformiste et de dire : Non, c’est bien Obama qui va gagner, les sondages, c’est pas forcément de la merde.

Moi je vous dis, on y arrive au plus-que-conformisme : le fait d’être tellement conformiste, que ça en devient non-conformiste :]

27. Le 4 novembre 2008,
Moda

J’espère que tous ceux qui pronostiquent Mc Cain sont aller parier ici Ce serait tout de même dommage de ne pas multiplier son salaire par 10…

28. Le 4 novembre 2008,
krstv

Justement Moda, si je soutiens McCain, c’est parce qu’il a de très bonne cotes et que j’ai parié sur lui.

J’ai moyen de multiplier ma mise au moins par 10. Inutile de te dire que je croise les doigts pour qu’Obama se plante.

29. Le 4 novembre 2008,
Turtle Crazy

>Sinon, pour les machines à voter, ça n’a pas l’air un grands succès : “Mistakes, breakdowns lead to long waits”.

Ça doit tourner sous Windows CE.

30. Le 4 novembre 2008,
Turtle Crazy

>même si pour moi, voter “contre une femme” plutôt que “contre un noir” entrent dans le même sac de la connerie qui ruine les choix politiques.

Peut-être. Mais, sur ce coup, je suis quand même d’avis de détruire d’urgence tous les stocks de bretzels; on n’est jamais trop prudent.

31. Le 5 novembre 2008,
Eolas

Et voilà. L’effet Bradley a fait pschiiit, comme c’était prévisible. Les sondages ne se sont pas trompés en donnant une large avance à Obama, comme c’était prévisible. Les experts du doigt mouillé en sont pour leurs frais, ce qui ne les empêchera pas de doctement nous infliger leur intuition comme vérité d’évangile à la première occasion.

Rien de neuf sous le soleil.

Sur les blogs, on peut écrire n’importe quoi, comme disait un grand esprit contemporain.

32. Le 5 novembre 2008,
Eolas

L’Arizona a été fidèle à McCain, son sénateur. Le Dakota du nord a voté républicain.

La Virginie et le Montana pour Obama. Incroyable. Le Montana où sauf erreur de ma part étaient les Cow Boys racistes de CNN qui ont tant impressionné Xavier.

Ah la la. Des Cow boys racistes. Et pourquoi pas des cow boys pédés, pendant qu’on y est ?

33. Le 5 novembre 2008,
krstv

Ça m’apprendra à jouer les cotes.

34. Le 5 novembre 2008,
karl, La Grange
35. Le 5 novembre 2008,
Lancelot

Oh yeah, l’appât à fonctionné à merveille …

36. Le 5 novembre 2008,
Franc belge

Comme les résultats officiels ne sont pas encore connus, je peux encore faire un pronostic : je pense qu’Obama va être élu. :-p

McCain a été très décevant, je crois qu’il aurait mérité une meilleure campagne, pas cette espèce de danse de la mort, sectaire et agressive. Obama a été impeccable, articulate, convaincant, sincère (je crois).

Ça fout quand même une grosse patate, non ? :-D

37. Le 5 novembre 2008,
Eolas

@ Lancelot : Ben voyons. « Je ne me trompe pas, je fais exprès de dire n’importe quoi. Et ça marche trop bien. »

Puisque tu aimes bien McCain prends des leçons de fair play chez lui.

38. Le 6 novembre 2008,
Xavier

Lire les réponses d’Eolas pendant les élections américaines, c’est un peu comme aller voir le dernier James Bond : même si on apprécie quand il touche sa cible et qu’il voit juste, on regrette un peu l’absence d’humour et de second degré ;)

Blah ? Touitter !

A Negro as President

Over the Voice of America, Bobby Kennedy last week reminded the world that the U.S. has an Irish Catholic for President, and added: “There is no question about it. In the next 40 years a Negro can achieve the same position that my brother has.” And at Columbia, S.C., Howard University President James Madison Nabrit Jr. told the graduating class of Negro Benedict College: “Swifter than you can imagine, you will have all the rights and privileges of every other citizen in the U.S.” That time cannot come too swiftly for young Negroes of 1961—and the John Pattersons of the South can do little to stop them.

[Time Magazine, Jun. 02, 1961: “Crisis in Civil Rights”.]

1. Le 5 novembre 2008,
Eolas

Bobby s’est gourré. Il a fallu attendre 47 ans.

2. Le 5 novembre 2008,
Philippe

[Republicans are now chasing Sarah Palin]{http://carnet.hiseo.fr/blog-en-vrac/looking-for-mccains-ex-running-mate/}

Blah ? Touitter !

Élections en direct

Un peu de “live blogging”…

20 h 00. Caisse de bières, tortilla chips et mild salsa , je suis paré.

20 h 10. Twitter n’est toujours pas tombé. Son outil Election 2008 chauffe ! Le défilement des messages est hypnotique.

20 h 20. P’tin, Versac est ressorti de la naphtaline. C’est la nuit des morts vivants. (Hé, c’est passé Halloween…)

20 h 25. La carte de résultats de CNN.com est pas mal faite…

20 h 35. Kentucky et Caroline du Sud pour McCain. Sans surprise. 16 grands électeurs.

20 h 45. Le délicieux Jules blogue aussi en direct.

20 h 50. CNN donne la Pennsylvanie pour Obama, sans très grande surprise. 21 grands électeurs très attendus.

20 h 55. La Caroline du Nord s’annonce bien pour Obama, c’était serré. Les résultats de la Virginie sont attendus avec impatience.

21 h 00. Rappelons que Loïc Le Meur a prévu McCain gagnant.

21 h 10. McCain a-t-il des chances ?

21 h 15. L’Ohio, “état-baromètre”, est regardé de près. Belle avance d’Obama pour l’instant.

21 h 25. Sur le papier, McCain a encore ses chances… Mais elles sont minces.

21 h 35. On veut continuer à y croire du côté des Républicains. Ça va être dur…

21 h 40. CNN donne la Géorgie à McCain. Ça se confirme en Ohio pour Obama. Avance démocrate significative en Floride (51 % Obama pour 57 % des votes dépouillés, + 200 000 voix).

21 h 48. Merde, j’ai mis de la sauce salsa sur mon clavier.

21 h 50. Narvic se murge au Cahors, Versac au Crozes-Hermitage, je ne sais pas pour Jules.

21 h 52. Versac va se coucher. Petit joueur.

22 h 00. Nous attendons la grosse surprise, le résultat imprévu par les sondages. Mais, rien pour l’instant.

22 h 05. L’Ohio est gagné. La victoire d’Obama ne laisse plus grand doute. Reste à mesurer l’ampleur de la vague bleue.

22 h 10. C’est l’obamafolie à Montréal.

22 h 13. Pause pipi.

22 h 16. Verre de Sauvignon bien frais.

22 h 25. Obama a gagné, plus aucun doute possible. C’est arithmétique.

22 h 40. De nouveaux résultats tardent à tomber. La Floride semble acquise à Obama.

22 h 45. La Virginie, gagnée de peu par Obama.

22 h 55. Nous nous endormons. Le compteur reste scotché à 207 contre 135.

23 h 00. Les bureaux de la côte Ouest viennent de fermer. 297 contre 139.

Barack Obama est le 44e président des États-Unis d’Amérique. On vote encore en Alaska, mais tout le monde s’en fiche.

23 h 20. Joli discours de McCain. Je vais me coucher.

1. Le 4 novembre 2008,
Martine

Un 6 pack? Ou encore une caisse de 12 ou de 24? La soirée va être longue. Vaut mieux avoir des provisions.

2. Le 4 novembre 2008,
erasoft

Pareil, l’outil de Twitter est très intéressant. Pas besoin de suivre toutes les chaines d’infos, Twitter le fait pour vous.

La grande info du moment, c’est la Pennsylvanie à Obama. WoW.

3. Le 4 novembre 2008,
Laurent Gloaguen

@Martine : caisse de 12, ça suffira :-)

4. Le 4 novembre 2008,
narvic

J’ai fini la bière et je passe au Cahors, en grignotant des douceurs salées…

5. Le 4 novembre 2008,
Olivier

Dans 9 minutes c’est plié :)

6. Le 5 novembre 2008,
erasoft

J’ai besoin d’un mouchoir après le discours d’Obama. Sniff.

7. Le 5 novembre 2008,
thierryl

Un grand vent frais va souffler dans l’espace politique américain… Quelques politiques washingtoniens (de tout bord) ont du croire s’étouffer ce soir.

Après 16 années d’un poste occupé par deux gars qui saucissonaient l’électorat en communautés pour mieux se faire élire par clientélisme (notamment jouer a fond la carte des latinos)…

Enfin, un gars qui a joué la carte de l’unité, et des valeurs fondamentales des Etats-Unis.

Autre réflexion

Ce qui me fait sourire c’est le nombre des petits drapeaux américains agités fièrement pour Obama, avec l’hymne américain chanté quelques minutes avant le discours (pas sifflé là-bas.)
Pourquoi ce qui est bon pour les autres démocraties n’est pas pas bon pour la France et sa République ?

Quand j’écoute le discours d’Obama, je me dis pourquoi encore autant de cynisme en France ?
C’est la crise ok, mais au lieu d’annoncer un monde différent, des métiers différents ; les corporatismes hérissent des clotures ressemblant à des barbelés électriques. Chacun se retranche et l’on ne voit pas le soupçon d’un désir de découvrir de nouvelles solidarités.

8. Le 5 novembre 2008,
Olivier

thierryl, “pourquoi encore autant de cynisme en France ? ” Parce qu’en France on est capable de propulser l’extrême-droite à deux pas de l’exécutif, d’élire un président qui accompagne son discours de victoire par… Mireille Mathieu. Et dans le même temps on est capable de se prendre pour l’élite de la planète parce qu’on a eu des auteurs comme Stendhal ou des hommes politiques tels que Robespierre ou Jean-Jaures. C’est bêtement oublier qu’aujourd’hui on a des auteurs comme BHL et des politiques comme Sarkozy.

Que dire de plus ? On n’est pas prêt de voir un mec s’appelant Kader à l’Élysée, c’est à peu près certain.

Alors tu penses, quand le Français voit un peuple qu’il méprise profondément être capable d’élire un noir à la tête de son pays, 40 ans seulement après la fin de la ségrégation, il l’a un peu mauvaise et il aimerait bien voir ses voisins se planter.

Cette élection est historique et ça me ferait rudement plaisir que les États-Unis montrent le chemin vers quelque chose de mieux. Ils le peuvent, en tout cas ils viennent de se doter de grandes chances de le faire.

9. Le 5 novembre 2008,
Gru

Ouaaaissss!!!!

On a du bol n’empêche, on aura vécu un passage de millénaire et l’éléction d’un noir (oui, métisse, je sais) à la tête des US…

Je connais des générations qui on eu moins de chances :)

10. Le 5 novembre 2008,
La mouche du coche

Olivier a bien parlé.

J’ajouterais que de voir, sous W. Bush, les américains (pardon Laurent, les états-uniens) mettre un noir à la tête des armées américaines et de lui demander de défendre le pays, était déjà une humiliation totale par rapport à nous qui n’arrivions juste qu’à en placer un comme présentateur du 20 h à la télé. Et même cela était encore trop dur pour nous. Ce présentateur n’était juste que le remplaçant du blanc !

11. Le 5 novembre 2008,
Anonyme

> Barack Obama est le 44e président des États-Unis d’Amérique.

Pas tout à fait vrai.

Quitte à faire des premières, autant en mettre plusieurs d’un coup …

Blah ? Touitter !