Journal de bord

vendredi 6 septembre 2013

Le chat (18e épisode)

À potron-minet, le toit s’est transformé en bruyant pandémonium. Cris, invectives, cavalcades, gravier qui vole…

Raison de ce tumulte : un sans-domicile fixe, M. Raccoon, a expulsé M. Le Chat de ses appartements pour les squatter.

M. Voisin-de-l’étage, interrompu dans son petit déjeuner par le charivari au-dessus de sa tête, est monté sur le toit, armé de son courage et d’un appareil photo. Ce qui nous permet d’avoir quelques images du drame.

Dans l’entrefaite, M. Écureuil est arrivé, lui aussi en tabarnaque pour une raison que nous ignorons, exprimant sa fureur par des imprécations perçantes et des courses désordonnées sur le toit.

Pendant ce temps, M. Faucon faisait des boucles dans le ciel, très intéressé par ce remue-ménage, mais hésitant encore sur la nature de son déjeuner.

La présence de M. Voisin-de-l’étage a remis un peu d’ordre dans cette pétaudière. M. Raccoon aurait abandonné le terrain, M. Le Chat regagné ses appartements, M. Écureuil retourné à son activité favorite (l’effeuillage de frêne) et M. Faucon est parti en direction, semble-t-il, du Tim Hortons sur Saint-Laurent.

[M. Le Chat, manifestement en pétard de son éviction aurorale.]

2013 09 06 02

[M. Raccoon a mangé trop de glace Coaticook cet été, son postérieur passe difficilement.]

2013 09 06 03

2013 09 06 04

[“Moi aussi, je suis cute vous savez…”]

2013 09 06 05

[M. Le Chat, dépité et furibard, abandonne le terrain.]

Sinon, est-il vraiment utile de préciser que mon piège n’a pas fonctionné ?

(J’ai retrouvé la trappe fermée, mais il y avait encore le thon à l’intérieur, ce que je considère comme un genre de progrès par rapport au piège précédent. Tout me porte à croire que le chat a passé sa tête par la trappe, mais s’est abstenu d’entrer malgré la tentation du thon.)

[Photos Guy Verville.]

1. Le 6 septembre 2013,
Guy Verville

Monsieur Voisin-de-l’étage va se transformer en George Bush (ou Barack Obama ou Vladimir Vladimirovitch Poutine).

2. Le 6 septembre 2013,
Jean

Assurément, M. Racoune cherche logement pour l’hiver. J’ai lu quelque part qu’ils aimaient beaucoup les combles. Sur la photo, le chat a une grosse queue et les oreilles en casquette, ce qui prouve bien qu’il est fort en pétard. Quant à lui, je suppose qu’intrigué par le dispositif il a du faire comme tous les chats : donner quelques légers coups de patte, ce qui fit choir la chevillette et le volet carton se fermer… Quelle aventure, encore !

3. Le 6 septembre 2013,
karl, La Grange

M. Voisin-de-l’étage, interrompu dans son petit déjeuner par le charivari au-dessus de sa tête, est monté sur le toit, armé de son courage et d’un appareil photo.

et à la fin du billet

[Photos Guy Verville.]

Ça c’est du contrôle de l’opacité. ;)

4. Le 6 septembre 2013,
Yogi

Prochain épisode : l’arrivée des ours.

5. Le 6 septembre 2013,
Martine

De plus en plus captivant! Tu peux te sentir moins seul: le métro de New York a aussi des problèmes de chat: http://nypost.com/2013/08/29/a-cat-astrophe-subway-service-shut-down-for-2-hours-after-kittens-wander-onto-tracks/

6. Le 6 septembre 2013,
Maxime

Je propose de piéger le racoune, et de le manger à la place du chat, ça donnera quelques jours de répit au chat.

Et puis utiliser le chat comme appât à raton-laveur, ça n’est peut-être pas une si mauvaise chose.

7. Le 6 septembre 2013,
Guy Verville

Je fourbis mes armes. Les solutions : chiffon imbibé d’ammoniac, lampe branchée à un détecteur de mouvement, boules de naphtaline (tout ce qui dégage une odeur forte). On propose également l’urine de coyote, mais bon, j’ai pas de coyote sous la main. Et encore, faut-il réussir à le faire pisser dans un bol.

8. Le 6 septembre 2013,
Laurent Gloaguen

@Guy : tu as abandonné la solution Céline Dion ? C’est pourtant, à mon avis, de loin la meilleure.

9. Le 6 septembre 2013,
Jathénais

pour le coup, si tu remets le tuyau, racoon-le-squatter pourrait sans doute plus passer et Stray Cat rentrer chez lui peinard non ?

10. Le 6 septembre 2013,
Guy Verville

Ça va faire fondre le plafond, je n’ose pas.

11. Le 6 septembre 2013,
Jean

On attend l’arrivée de Bambi avec impatience.

12. Le 6 septembre 2013,
samantdi

(@Yogi : après les ours, le retour des dinosaures sur le toit de chez Laurent !)

Quel reportage photo, mazette, je n’en reviens pas du culot de ces ratons-laveurs… Mais où vivent ces animaux, d’habitude ?

Après l’enquête sur les divinités égyptiennes, ce feuilleton va m’entraîner à me renseigner sur la vie des ratons laveurs.

Guy a l’air de vouloir prendre les choses en main de façon radicale, ça va chauffer ….

13. Le 6 septembre 2013,
lololaconne

comme je le disais à quelques amies commun(e?)s, pourquoi, ne pas te déguiser en Dora l’exploratrice en louant un singe (qui parle c’est plus cher mais mieux) en appelant de ta voix la plus chatte possible (ça, tu sais faire!) mais où est le chat noir ? vois-tu le chat noir ? et nous en appuyant sur la touche del aka suppr, on essaye de le toucher couler…

14. Le 7 septembre 2013,
Krysalia

jathenaïs a raison : remettre l’auvent éviterait que monsieur gros cul de racoon ne passe par là, peut être ?

15. Le 7 septembre 2013,
Viviane

Pour avoir eu des soucis similaires, la solution pour nous a été la déportation du raton pour protéger la quiétude des chats, errants ou non, (et notre sommeil matinal). Si le boxon est commencé, ça ne va pas aller en s’améliorant; pire, il y a la famille de ratons qui pourrait venir s’y installer… Piège, sardines à l’huile dedans, et déportation à plus de 8km (sinon la bestiole masquée revient, car il garde la mémoire de l’open bar…).

On peut aussi dépiauter la bête et se prendre pour Daniel Boon (http://www.youtube.com/watch?v=ZwSZ26sdVLA).

16. Le 7 septembre 2013,
karl, La Grange

Laurent, Tu es sur la bonne voie

17. Le 9 septembre 2013,
Dave

Ton toit ressemble à une histoire de Beatrix Potter…

Blah ? Touitter !