“Miscellanées”

internet

Les pieds dans le tapis

Conférence Le Web 3 - Paris.

Je suis, sincèrement, désolé pour Loïc Le Meur. Désolé que la polémique occulte les belles choses qui se sont quand même passées. Désolé que ce qui aurait pu être un magnifique événement en France tourne ainsi à l’eau de boudin, dans un climat excessivement chargé de controverses, d’émotions et de règlements de comptes faciles.

Tous les ingrédients étaient pourtant là, une organisation et une logistique exceptionnelles, de gros moyens et beaucoup d’énergie investis, un public de qualité. Quel dommage de constater ce gâchis.

L’irruption de Nicolas Sarkozy a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de cette seconde journée de “Le Web 3”. Je crois que personne n’a regretté l’intervention de Shimon Peres, toute l’assemblée était prête à supporter un changement de programme pour écouter un homme politique de ce calibre, récipiendaire du prix Nobel de la paix.

Prête à supporter un bouleversement de l’ordre du jour, mais pas trois dans la même journée, et encore moins pour des hommes politiques franco-français sans aucune envergure internationale et ne s’exprimant pas en anglais. (Dieu merci, nous ne nous sommes pas tapé en plus Ségolène faisant la promo de ses désirs d’avenir…) Et, si François Bayrou s’est prêté au format de la conférence, fait de questions-réponses, le discours asséné de Nicolas Sarkozy a fait l’effet d’un vilain cheveu dans le potage et a épuisé certaines patiences.

Pour ma part, apprenant le lundi la venue de Sarkozy, je n’avais pas non plus anticipé les réactions. Mais je n’avais aucune idée du format. J’imaginais le ministre venant s’installer dans un fauteuil et discuter de façon informelle (en anglais, car il sait le faire). Pas un discours de campagne comme ce fut le cas, mais quelque chose de décontracté, à l’image de la manifestation. Nous avons eu tout le contraire. Sans compter l’irruption du barnum médiatico-policier qui suit Sarkozy dans tous ses déplacements. Étant assis au premier rang, et observant le maître de cérémonie dans son fauteuil, je suis presque sûr que Loïc a réalisé l’impair pendant que Sarkozy parlait. Mais, il était trop tard.

Je suis sur la longueur d’onde de Joël Ronez, c’est vraiment dommage. “Loïc est le seul gars capable de monter ce genre de truc en France, et je crains qu’il ne se soit cette fois-ci pris les pieds dans le tapis de son enthousiasme.”

Et si le public un peu geek et spécialiste n’y a pas vraiment trouvé son compte, je suis persuadé que le public “entrepreneurs” y a trouvé le sien. Comment satisfaire un public si large ? En termes de “networking”, c’est un incontestable succès. Et n’oublions pas les moments d’exception comme l’intervention de M. Rosling. Ou, par exemple, à titre plus personnel, être assis à côté de Stephanie, “makes my day”.

Bayrou et Sarkozy étaient des erreurs de casting, est-il besoin pour autant de jeter le bébé et l’eau du bain ? Doit-on abandonner l’idée de tenir ce genre de grand messe en France ? On apprend de ses erreurs et qui peut prétendre ne jamais en faire. C’est pourquoi j’attends avec encore plus d’impatience “Le Web 4”.

La critique est aisée, l’art est difficile.

Pour terminer, parce que cela aura encore plus de valeur si je l’écris sur mon blogue, je tiens à témoigner de mon soutien à Loïc qui doit vivre actuellement des moments difficiles, et dire je trouve indécentes certaines attaques virulentes. Critiquer oui, bastonner un homme à terre (le silence actuel sur son blogue en témoigne), non.

Loïc, merci pour ce “Le Web 3”, qui, malgré ses imperfections, fut un grand moment pour beaucoup.

-

-

P.S. le 14 décembre.

Bon, il s’est planté. Ca arrive. Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se plantent pas. Au moins, celui qui s’est planté, c’est celui qui a tenté. Celui qui a pris un risque. C’est cette absence de prise de risque qui fait qu’on ne bouge pas assez chez nous ! C’est cette trouille d’être la risée des autres qui nous fait trop souvent choisir la voie raisonnable et sans risque. Mais “A vaincre sans péril on triomphe sans gloire”, écrivait Corneille. Loïc est un jeune chien fou, impulsif, passionné. Ca lui arrive de faire des bêtises. L’année dernière, le déjeuner était parait-il mauvais, dixit Marc Canter. Loïc a corrigé le tir et c’était cette fois-ci délicieux ! Je suis prêt à parier que l’année prochaine, il n’y aura pas de politiques, ou alors qu’ils joueront la carte de l’interactivité et de la modestie. (En y réfléchissant, comme ils ne seront pas en campagne, on a moins de chance de les voir).

Alors, voilà, Le Web 3 n’était pas parfait. Mais ça avait l’immense avantage d’exister ! Et ça n’existe nulle part ailleurs en France ni en Europe, un évènement pareil. Pour tout ça, il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

[Tristan Nitot : “Le Web 3, version télégraphique”.]

1. Le 13 décembre 2006,
Samski

“Sarkozy m’a tuer”, quelle ironie !

Nicolas Sarkozy aura en quelque sorte été le fossoyeur du Web 3.

Curieux retour d’ascenseur de Sarkozy à Loïc Le Meur, qui a tant fait (et fait tant encore) pour défendre la cause du ministre de l’intérieur sur le web.

“Protège moi de mes amis…”.

2. Le 13 décembre 2006,
Swâmi Petaramesh

Concernant cette inénarrable manifestation, je crois que je préfère lire ce qu’en dit Grabuge, c’est bien plus drôle…

3. Le 13 décembre 2006,
Morgan Marietti

Je suis assez d’accord avec toi Embrun, je m’en doutais que çà aller pas passer, j’ai fait une petite note de soutien http://oserledire.typepad.fr/

4. Le 13 décembre 2006,
Guillermito

Je me doutais que Laurent n’allait pas se joindre à la meute qui tape sur la conférence et son organisateur, ne serait-ce que par pur esprit de contradiction :)

Pourtant, je trouve que, vu de loin, ces attaques contre Mr Le Meur ont un côté constructif dans le long terme. C’est sans doute quelqu’un de charmant et énergique, mais depuis qu’il s’est récemment aperçu que les blogs avaient un intérêt financier et peut-être aussi politique, qu’il pouvait utiliser comme un tremplin pour ses propres ambitions personnelles, l’image qu’il s’est habilement construite est une vaste imposture. “Le pape de la blogosphère”, “Le blog le plus influent de France”, ça fait rire tout le monde ici, mais c’est repris constamment dans les média, qui n’ont jamais lu son blog plutôt vide, jusqu’à en devenir une vérité officielle. J’espère qu’à partir de maintenant, un peu plus de scepticisme et d’objectivité va être la règle, que les gens vont cesser de gober ses paroles comme si c’était l’évangile, et que Mr Le Meur lui-même va cesser l’esbrouffe et le marketing pour un peu plus de substance.

Ca va là, je n’ai insulté personne ? J’ai bien fait attention de ne pas utiliser de mots vulgaires, ce qui m’est difficile :)

5. Le 13 décembre 2006,
Parallèles

Ton jugement est balancé, c’est bien. Les dégats et les dommages que ça cause pour l’image de Loïc, on s’en fout un peu. Le vrai gâchis, à lire les blogs des participants aujourd’hui, c’est auprès des étrangers. Il semble qu’il y en a qui ne sont pas prêts à retenter l’expérience de la conférence en France de sitôt. J’ose espérer qu’une fois l’orage retomblé la plupart auront assez d’intelligence pour séparer l’organisation et le pays. Ce qu’il faudrait au plus vite, c’est un autre événement de ce genre en France, peut-être moins ambitieux, plus ciblé et surtout organisé par quelqu’un d’autre. On dirait bien en effet que Loïc s’est vraiment grillé, et plus son silence sera long, moins ça va arranger les choses pour lui.

6. Le 13 décembre 2006,
Laurent

@Guillermito : j’apprécie ton effort :-)

7. Le 13 décembre 2006,
manur

Cet irénisme chrétien est tout à fait touchant.

8. Le 13 décembre 2006,
sitenreveuxyenrena

Remarque, ça fait longtemps qu’il se fait taper Loïc…

9. Le 13 décembre 2006,
Benoit

Je n’ai évidemment pas tout lu et certaines attaques sont certainement exagérées et déplacées mais force est de constater que les participants à la conférence qui ont déboursé 500€ sans compter les billets d’avion et les nuits d’hôtels ont été pris en otage.

François Bayrou s’est plié au jeu des questions/réponses. Il y a eu un certain échange.

Shimon Peres avait des choses à dire et une vision du monde intéressante pour la communauté des blogueurs, entrepreneurs, geeks…

Mais la prestation de Nicolas Sarkozy avait plus des allures de propagande électorale que de participation à une conférence sur l’avenir du web.

LLM devrait savoir que les blogs peuvent détruire une réputation en quelques heures. Il a déjà perdu la confiance que lui portait une partie des participants pour qui la campagne électorale française est le dernier sujet qui aurait pu imaginer partager dans un événement de ce type.

C’est mal barré pour leweb4 et c’est bien dommage…

10. Le 13 décembre 2006,
Julien

Putain pour UNE fois, je suis d’accord avec toi. C’est une tres jolie note.

11. Le 14 décembre 2006,
Laurent

Si Julien Codorniou est d’accord avec moi, je commence à douter de ce que j’ai écris. Je vais me relire attentivement…

12. Le 14 décembre 2006,
Otir

Je trouve admirable Laurent la façon dont tu prends la défense de Loïc, et d’autant plus appréciable que tu étais présent à l’événement, que cela te donne alors une crédibilité que n’aurait certainement pas un commentateur comme par exemple au hasard moi, qui assiste de loin au bruit et à la fureur, et néanmoins avec une curiosité intéressée.

Le point de vue de l’outsider sur l’événement vu par la lorgnette “bruit après-coup” (drôle d’image je reconnais) c’est quand même que tout le monde retient les couacs de la venue des politiques, et surtout de Sarkozy qui n’a pas respecté le jeu, et c’est surtout ça qui doit mettre Loïc dans l’embarras, parce que c’est difficile à rattraper.

13. Le 14 décembre 2006,
Fred METEY

Tiens j’avais pas fait gaffe qu’il n’y avait pas de trackbacks/rétroliens chez toi… Mais je viens de commenter ta note et celle de Ginisty, que j’approuve toutes deux, en justifiant dans mes pages le fait que j’ai retiré le site de Loïc de mes recommandations pour démarrer sur le web ou les blogs… Et ça n’a évidemment rien à voir avec LeWeb3 et ses quelques pétarades.

14. Le 14 décembre 2006,
brem

Je ne dois pas avoir lu les mêmes billets que vous, mais moi je n’ai pas vu de billets qui attaquaient Loïc de façon injuste. Même le billet sur Techcrunch était correct, soulevait le bon, le mauvais et “le truand”. ;)

Il a fait une gaffe énorme, il s’est brûlé auprès de certains, mais ça fait partie du métier. Qui n’ose rien n’a rien, il a osé, et ça n’a pas payé. Dommage. Il s’en remettra, j’espère.

15. Le 14 décembre 2006,
mry

Evidemment d’accord avec toi.

16. Le 14 décembre 2006,
Jacques Froissant

D’accord avec toi. Mon impression d’entrepreneur en sortant de la conférence est positive (malgré les défauts) et très éloignée du raz de marée dénigrant celle-ci.

17. Le 14 décembre 2006,
Samuel Chéné

Merci pour ta note ! Je partage aussi ton opinion.

18. Le 14 décembre 2006,
merriadoc

Je crois que c’est pour ce genre d’écrits que je reviens aussi souvent ici.

19. Le 14 décembre 2006,
koztjs

Il est bon que certains blogs, comme le tien, se retiennent de partir à l’assaut par goût du sang.

Il n’est certainement pas nécessaire d’exercer la profession que j’exerce pour prendre cette habitude, mais les blogueurs doivent prendre garde de ne pas lancer la curée sur la foi d’un seul témoignage.

Je ne connais absolument pas Sam Sethi mais, comme je le disais dans sous ton post “ça sent la merde”, accepter sans “contre-enquête” sa version témoignait surtout des a priori de certains contre Loïc et de leur propre plaisir à l’idée de le voir chuter.

Il aurait certainement dû retenir son commentaire - mais si l’on regarde son agenda récent, on peut peut-être comprendre un petit lâchage de nerfs - mais ce que Michael Arrington écrit confirme le sentiment que j’avais que la situation est bien plus “grise” qu’annoncée.

20. Le 14 décembre 2006,
be-rewt

Dans le monde francophone, le déluge de critique n’est il pas aussi disproportionné que l’importance que Loïc (entre autre) a essayé de donner à l’évènement ? Quand on reprend l’idée de “Davos des blogs”, n’est-il pas normal de se prendre un gros coup sur les doigts quand on se trompe magistralement dans la façon de faire ? Je pense que les critiques sont principalement venues de personnes habitué du monde des conférences. Les bons intervenants, les moments et les discussions agréables “off”, c’est normal, il y a peu à dire là dessus. Une erreur magistrale de casting qui transforme une conférence sur le web en tribune politique, et les personnes ayant payer leur présence en faire valoir de candidats politique, ça c’est atypique. Il est alors normal d’appuyer où ça fait mal.

21. Le 14 décembre 2006,
Laurent

Tu as bien résumé la situation. Une pauvre boulette de casting a complètement ruiné les efforts surhumains de Loic pour organiser une telle réunion.

Loic vient d’appliquer à lui même le pouvoir d’internet et la rapidité de circulation de l’information, mais à ces dépends.

J’ai suivi les conférences sur le net et j’ai aussi été assez deçu du contenu. Rien appris de nouveau en somme. Il n’en demeure pas moins que les échanges humains en off ont du être plutot positifs.

22. Le 14 décembre 2006,
tao

en tout cas le buzz a l’air de prendre si l’on en croit Google News

23. Le 14 décembre 2006,
Xavier

Je suis bien content que tu ais publié cette vision de l’évènement, et bien que je n’y sois pas allé (les blogs, c’est JDN), je partage ton avis face au déferlement de venin à l’encontre de Loïc, qui se démène comme un diable depuis le début pour promouvoir les blogs en France et la blogosphère à l’étranger - ainsi que l’avis de Guillermito ci-dessus.

Comme je l’écrivais chez Tom Morris, je le plains à l’heure actuelle, car ceux qui l’ont croisé connaissent son enthousiasme contagieux - malgré les années, son côté “Alice au pays de blogs” ne l’a pas quitté. Je ne suis pas de ceux qui pensent que Loïc dissimule de basses ambitions derrière son zèle à courir la planète pour mettre du français dans le mot “blog” ou du Le Meur dans le gouvernement Sarkosy, je pense qu’il pèche simplement par trop d’entrain pour ce qui le passionne. Cet entrain, il s’en est toujours servi pour faire une réalité de ce en quoi il croit, et il l’applique autant que possible aux blogs - et à Sarkozy/la politique.

Là où ça a clashé, comme tout le monde l’a noté, c’est quand il a cherché à mixer ses deux passions devant le monde entier. Un mashup blog et politique, pourquoi pas, c’est très Web 2.0 après tout d’appliquer une même recette à des ingrédients qui n’ont pas été conçus pour, mais il n’a pas offert ce mashup au public de LeWeb3, il l’a poussé au fond de la gorge de clients - à 300 euros le ticket, voire 500 pour les inscriptions tardives, sans compter le voyage et l’hébergement, je n’appelle plus ça du blogueur, qu’importe le prix d’une conf’ aux US. Loïc a voulu faire un festival pour ses clients, et a dans les grandes lignes réussit, jusqu’à ce que son grand credo, “les blogs démarrent des conversations”, soit foulé du pied par son idole politique (oui, je garde en image cette photo de Loïc aux pieds de Nicolas lors de je ne sais quelle université d’été UMP), au grand dam des clients, et de l’organisateur j’imagine. Note pour plus tard : ne pas inviter une personne fermée et rigide à une conférence sur l’ouverture et la communication.

Loïc reste, c’est certain, la seule personne en France capable de monter un tel évènement - il n’a pas tort de se vanter d’avoir fait venir les plus grands blogueurs de nombreux pays, c’est un réel accomplissement. Mais, de fait, c’est Loïc qui a pris tous les risques, tant financiers que “réputatifs”, et de fait il faut admettre que ceux proclamant que la conférence appartient aux blogueurs et pas à Loïc peuvent faire doucement rigoler : Loïc (et son équipe) était en charge de tout de A à Z, les blogueurs n’avaient pour ainsi dire qu’à mettre les pieds sous la table et “enjoy de show”. Show que Loïc a tenté de rendre explosif avec du petit politicard franchouille, dont la moitié de la salle n’avait sans doute rien à foutre, et le reste idem en fait. Mais également, show qui a su montrer sa valeur par la qualité de ses participants (à la fois sur la scène et dans la salle). Ceux qui se plaignent de ne pas avoir été intéressés par certaines présentations n’ont peut-être pas beaucoup fait de conférence dans leur vie : la plupart affichent des présentations et discussions assez convenues, le coeur de l’évènement se situant dans les couloirs et le backchannel. De ce côté, LeWeb3 s’est montré le meilleur évènement français de l’année.

Somme toute, on pourrait croire que les conférences LesBlogs et LeWeb montrent des problèmes de perception au sein de SixApart, avant tout. Souvenons-nous de l’année dernière, où Mena Trott faisait je crois un discours du genre “soyons gentils entre nous”, pour en plein speech s’arrêter, pointer du doigt un commentaire sur le canal IRC de la conférence (diffusé en direct sur écran géant, très bonne idée), le commentaire étant “this is bullshit”, et Mena de lever le ton, “who is this asshole ?” De ce que j’en sais, cette année : court discours de Mena, pas de backchannel sur grand écran. SixApart 0 , conversation 0.

Bref, en définitive, je pense que Loïc devrait relancer la conversation sur son blog, comme il aime tant à le faire, et j’espère que lui et sa conférence en sortiront grandis - j’aimerai assister à LeWeb4 (ou tout autre nom…), et peut-être cette fois accueillir Dotclear, Wordpress et consorts, et réussir à en faire une unconference, même si Loïc n’y croit pas.

24. Le 14 décembre 2006,
Thierry_BEZIER

tu as raison, faut jamais taper un homme a terre, a sa place on aurait été très tenté de faire EXACTEMENT la meme chose, mais tu vois, je pense que c pas Sarkozy qui a tout fait foiré mais Bayrou, à l’heure du déjeuner j’ai interviewé une 15aine de personnes… le sort de Loic était déja joué d’avance…

franchement j’espere qu’il va se lever, car si Loic disparaissait du web qui sera notre Locomotive? qui seras notre Pionnier?? car bcp parlent mais personne n’a ni l’envergure ni la possibilité de faire de la France un pays de l’internet et de nous faire peser dans la balance (c a d organiser ce type de conférence, féderer les professionnels et faire qu’au moins un pro du web soit médiatisé…)

Je pense qu’on risque de regretter ce matraquage dans quelques temps…on fait tous des betises, il a le droit de les assumer, de se relever et de faire mieux la prochaine fois…

ça montre aussi que ce que le Web te donne, il peut te le reprendre aussi vite…voir plus vite…

Allez Loic reviens! c’est la tempete en ce moment, mais ça va se calmer…

25. Le 14 décembre 2006,
bobig

Plus que loic le meur (que je n’apprécie guére car je ne me reconnais pas dans sa vision d’internet - je suis un nostalgique de mygale), je pense qu’il faut plutôt s’interroger sur le travail des journalistes. depuis des mois, les médias mettent en avant loic le meur et son blog. le décrivant comme la figure de proue de la blogosphere française. les médias l’invitent, lui demandent son avis sur tout (je me souviens d’un article sur une conférence avec les professionnels de la santé !!). la première fois que j’ai atterri sur son blog, j’ai eu des frissons d’horreur. un véritable panneau publicitaire avec des idées qui ne volaient pas bien haut (les articles sur la chine sont hallucinants) et un cynisme à toute épreuve. loic le meur est pour sarkozy, hop les médias prennent le relais. A force de buzzer dans tous les sens, on finit par se perdre.

quand une baudruche ou bulle web 2.0 gonfle de trop, elle finit par exploser. je n’ai pas vraiment de tristesse pour lui, il subit les contrecoups d’un système libéral qu’il prône sans arrêt.

26. Le 14 décembre 2006,
Pilgrim

LLM, la tête de gondole du web s’écroule… Si cela lui permettait au moins de se relever avec une tête mieux faite… Mais, je ne sais pas pourquoi, j’ai des doutes…

27. Le 14 décembre 2006,
Parallèles

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais ton soutien à Loïc te vaut de devenir un nouveau personnage chez Loïque (je crois que c’est la 2e fois que tu y fais ton apparition). C’est pas bien méchant et Loïque a un vrai talent de pasticheur.

28. Le 14 décembre 2006,
Ox

Bonjour Laurent, bonjour à tous,

Je ne comprends pas exactement pourquoi l’acharnement contre Loïc Le Meur est aussi consensuel, voire aussi “tendance”.

A la lecture de certains commentaires en dessous du billet du Capitaine, pourtant très équilibré, et à la lecture du billet de Grabuge (cité par Swami), par exemple, je comprends que l’apparition des hommes politiques a gâché la mnifestation, mais que, dans le fond, c’est bien fait pour LLM.

Et c’est la même conclusion qui ressort, en général, à chaque fois que je lis un commentaire sur une action quelconque de LLM.

D’après ce que je constate, mais je ne suis pas un expert, LLM ne force personne à le suivre, ni à assister aux manifestations qu’il organise, ni encore à lui cirer les pompes. A quoi sert-il donc de s’acharner contre ses opinions, sa vision de l’Internet, sa vie, ses hobbies? Que ceux qui critiquent contruisent leur propre vision de l’Internet, et s’ils en ont l’envie et le courage, qu’ils la vendent, comme LLM sait vendre la sienne.

Internet est justement le seul espace où l’on est assuré d’avoir une liberté de pensée et d’action quasi-totale: qu’ils en profitent pour l’enrichir avec leurs opinions, au lieu de déclarer, du haut de leur piédestal, que LLM est de la pire engeance.

Ceci étant écrit, tout le monde peut critiquer. Mais les lynchages unanimes m’énervent.

Je demande pardon au Capitaine de m’être épanché sur son navire.

Bonne soirée à tous!

29. Le 14 décembre 2006,
Julie Coquine

Tend l’autre joue …..

Bises

Julie ;-))

30. Le 14 décembre 2006,
BertranD

“l’art est difficile, la critique est aisé.

Cette fois c’est celle de trop… Cela doit faire la 250e fois que je lis cette citation qui n’en plus une tant on se l’approprié pour justifier n’importe quoi…

De quel art parlez-vous ? Montez une conférence internationale ? Serait-ce le 9é art ?

Au-dela des mots “la critique est encore plus aisée quand l’art est mauvais…”

je pense que c’est aussi une bonne leçon et je repense à une autre citation moins baroque plus biblique : “Récolte ce que tu as semé”

Et ce que tu appelles “erreur de casting” était plutôt une gigantesque tentative de promotion pré-présidentielles ou Sarko était le héraut tandis que Bayrou et Royal une simple source de légitimation de l’impartialité de l’organisation…

La toile n’est pas dupe et si elle jette le bébé avec l’eau du bain, c’est cette impression que le bébé a chopé le virus dans l’eau.

Je trouve cela saint. Si Loic est cet entrepreneur dont il vend l’image, ce libéral utopiste, il rebondira et la toile oubliera parce qu’elle se rendra compte que Loic n’est ni plus ni moins que les autres et que ses prises de positions n’engagent que lui. Reste à convaincre les médias que Loic est un business man, un conférencier mais que ces choix politiques ne sont pas plus profonds que ceux d’un Johnny…

Comme tu te dis, c’est une leçon, une belle leçon de com et soyons honnêtes, quels plaisirs de voir les poulains et les soutiens de Sarko tomber sur le champs de bataille… Puisse t-il tous se relever et comprendre qu’a trop croire au vide, on finit par y chuter.

31. Le 14 décembre 2006,
Alias

Loic la locomative du web français ? qu’est ce qu’il ne faut pas entendre !!!

Pour l’instant, il en est le fossoyeur oui !!! et ça fait du bien de le voir à son oeuvre…

magistral !

32. Le 14 décembre 2006,
tao

Ox : “[…]LLM ne force personne à le suivre, ni à assister aux manifestations qu’il organise, ni encore à lui cirer les pompes. A quoi sert-il donc de s’acharner contre ses opinions,[…]”

ce que tu sembles oublier est que L2M s’est auto-érigé — avec l’aide de certains médias feignants — en représentant de la blogosphère. Quand on lit dans Le Parisien du 9 décembre “Je serai la voix des internautes”, et quand — sans même parler de ses opinions politiques — on voit le niveau du mec, on peut comprendre que ça en agace plus d’un…

33. Le 14 décembre 2006,
Alias

LLM, pour ma part, n’a jamais représenté la voix des bloggueurs et des entrepreneurs dont je suis.

il ne faut pas sortir de St-Cyr pour comprendre à quel type de personnage on a affaire, vu le manque de culture et de vocabulaire dans son langage.

… et ne me parlez pas de son accent en anglais… affreux.

Oui j’avoue ressentir une jubilation machiévélique à le voir se vautrer…

34. Le 14 décembre 2006,
kwyxz

LLM ne force personne à le suivre, ni à assister aux manifestations qu’il organise, ni encore à lui cirer les pompes. A quoi sert-il donc de s’acharner contre ses opinions, sa vision de l’Internet, sa vie, ses hobbies?

Probablement parce que l’on nous impose ses opinions, sa vision de l’Internet, sa vie, ses hobbies, dans les journaux, à la radio et à la télévision, puisqu’à chaque fois qu’un journaliste a besoin d’un blogueur, il ne réfléchit pas plus loin et prend Loïc Le Meur. Qui ensuite va s’en féliciter sur son blog, des fois que son public ait loupé sa prestation.

Quand on a la mauvaise idée de s’indigner parce que Monsieur est quémandé par Pascale Clark (qui y a perdu toute crédibilité aux yeux de beaucoup) à s’exprimer sur la violence conjugale, on est qualifié de “jaloux” parce qu’on est “pas capable de faire aussi bien que lui”. A savoir, chercher quoi dire sur Google vite fait et ne même pas s’en cacher.

Comme si faire tous les jours montre d’un raisonnement de simplet sur son blog et y énoncer des énormités n’était pas à la portée de n’importe qui.

35. Le 14 décembre 2006,
Alias

vous vous souvenez aussi le jour où il y avait une erreur de casting lors d’un déjeuner chez le Ministre de la Culture RDDV à propos de la DADVSI ?

Loic pour parler au nom de tous les acteurs concernés (à savoir tous les métiers de la musique)

depuis ce jour là, ça m’est resté en travers de la gorge…

36. Le 14 décembre 2006,
lionel

il y a plusieurs problèmes. lorsque loïc a organisé un googlebombing contre quelqu’un, il y a très longtemps, il n’a pas voulu entendre celui qui lui disait de faire attention, que sa cible est un être humain qui a une carrière et pas les moyens de réagir. comment avait-il réagi à l’époque ? en le traitant de con.

la même personne a écrit il y a quelques jours, avant le Web 3, un post où elle soulignait que son mélange des genres risquait d’aboutir au désastre.

alors oui, moi aussi je pense très fort à loïc l’humain, mais il convient de noter que lui n’a pas toujours la même magnanimité. et oui j’aime beaucoup les gens qui prennent des risques et qui tentent des choses. mais quand on démarre des conversations, il faut peut-être aussi écouter la réponse et en tenir compte, même quand elle est inconfortable, surtout même. oui c difficile et tout le monde fait des conneries.

37. Le 14 décembre 2006,
Deeder

Mon commentaire aura certes peu de valeur, mais je suis entièrement d’accord avec toi Laurent. Des erreurs naissent la perfection. Ce qui m’attriste le plus c’est de voir un évènement de cet ordre, le premier en France être ainsi critiqué. J’espère seulement que ce ne sera pas le dernier et que Loïc trouvera le courage et la volonté pour recommencer à nouveau cette aventure. Bien que je n’ai pas pu assister à l’évènement, je me sens totalement concerné par l’enjeu qui a été véhiculé au travers de cette conférence.

Une seule question : Pourquoi le propre de l’homme est-il de ne prendre en compte que les erreurs et jamais les bons côtés des choses ?

38. Le 14 décembre 2006,
Alias

ne vous inquiétez pas, mon petit doigt me dit que pour Le Web 4.0, Loic nous fera venir Nelson Mandela et Lady Di… au Web 5.0, ce sera son homologue, Jean Paul 2.0 qui viendra vous convertir tous à la Lemeurisation !!!

39. Le 14 décembre 2006,
Otir

Deeder> Une seule question : Pourquoi le propre de l’homme est-il de ne prendre en compte que les erreurs et jamais les bons côtés des choses

Le propre de l’homme, je ne pense pas ! une très mauvaise habitude, je pense plutôt.

40. Le 14 décembre 2006,
C’est Raoul

Moi, je suis vraiment surpris de l’importance qu’on a toujours donné a LLM. Je le connaissais pas, je l’ai découvert par Embruns. Récemment, il est venu au Qc, ca n’a pas fait parler de lui: anonymat complet, sauf dans 1 journal: ou la, on le traitait du Pape du Web (ou du blog).

Ce gars est un simple entrepreneur! Je le trouve très ordinaire. Il a pas fait grand chose dans sa vie, enfin selon moi. Il semble assez doué pour l’auto-proclamation, il semble avoir une equipe de com efficace en arrière (mais pas très douée).

Pour moi, ce gars, c’est un grand vide. Je suis vraiment surpris de toute l’importance qu’on lui (et qu’il se) donne. Vu du dehors de la France, c’est un charlot qui se la joue à Cilly-Conne-la-Vallée.

Ya un coté franco-francais assez ridicule. Ce gars est aux nouvelles technologie/web ce que Jean-Pierre Foucault est la tv.

J’ai du mal a comprendre l’importance qu’on lui accorde…

41. Le 14 décembre 2006,
Guy-Philippe

Pour Y voir plus clair est pour que ça ne finisse pas en polémique et désinformation 2.0. J’essaye de faire un récapitulatif.

42. Le 14 décembre 2006,
loran

Les Sarkozystes protègent leur copain…. La fidélité est une qualité a 6 mois du partage du fromage…

43. Le 14 décembre 2006,
seber

Bravo Laurent pour ce post. Il est temps de se refocaliser à nouveau sur les bonnes choses qui se sont passées lors de cette conf (et il y en a eu ;-) ), et d’oublier vite ce malheureux quart d’heure insignifiant.

44. Le 14 décembre 2006,
Bozy

Je ne connais le blog de LLM que depuis 6 mois, je n’ai connu ses frasques bloguesque que ces derniers jours. Mes commentaires des derniers jours était à chaud mais avec le recul du vieux dévellopeur qui vois le blog comme une étape, non une finalité, mais qui privilégie le travail (seul le travail amène le talent) à l’image.

Et là, même dans son domaine (marketing & commerce), et malgré son rôle fêtiche de faux naïf curieux car tu ne peut pas être là où il en est en étant naïf (c’est sûrement nous qui sommesnaïf), il s’est planté. Car en enlevant toute notion politique, people ou égocentrique, le niveau de la grande majorité des conférences (de ce que j’ai pus voir en vidéo) n’était pas très pertinent et il aurait pus y avoir des invités (internationaux et francais) bien plus interessant à inviter pour ce genre de spectateurs. Je veux bien proposer ici une liste de gens pour qui je serais prêt à payer 300€ ou 500€ l’entrée.

Non, LLM n’est pas le seul en france à pouvoir organiser ca!! Il faut avoir la mémoire courte et l’agenda trop rempli pour oser balancer ça à la gueule des autres organisateurs de telles festivités! Vous croyez qu’ils se rencontrent comment les entrepreneurs du Net en province? En allant au Sentier?? Oui oui, on parle bien d’international..

300€, pas cher à côté des 3000$ aux US? Mais faut parler du même niveau technique & relationnel (TED, Ars Electronica, CES, DEMO pour le reste du monde / Milia, Imagina, Laval Virtual, Paris Web pour la france), et savoir si les dévellopeurs gagnent 1100€/mois là-bas?

Le problème quand on se sur-médiatise, et LLM aurait due retenir la lecon de son idole, c’est que les ratages sont à la dimension de sa réputation! Et s’il commencait par arrêter de se proclamer le “CEO Frenchies Blogs” et dire que les blogs sont la première présence de Mr Toulemonde sur le net, il calmerait tout ceux qui n’ont fait qu’attendre la bourde du Messie pour le luncher (comme je les comprends!)..

Je suis assez d’accord avec cet article assez neutre:

N’oublions pas que les blogs ne sont la seule existence sur le Web, il faut garder les péplums aux romains. Mea culpa pour LLM: il est tellement difficile en france de faire quelque chose jusqu’au bout et de gérer les gens sans crouler sous les impossibles, que la simple existence seule de cette conférence est déjà un exploit..

Un petit coup de pub pour un blog qui a un avis: 404 Brain not found

45. Le 15 décembre 2006,
Laurent

@Bozy : le billet que vous liez comporte de nombreuses erreurs factuelles, et n’est en rien neutre. Vous en reproduisez la principale erreur dans votre conclusion, cette conférence n’était pas consacrée aux blogues. “Ils tiennent des blogs et étaient venus ce week-end à Paris pour participer à un séminaire sur leur sujet de discussion préféré : les blogs “. Déjà, tout faux.

Par ailleurs, ayant été orateur à Paris Web 2006, je trouve que comparer ce genre d’évenements n’a pas de sens, aucun ne pouvant se substituer de près ou de loin à l’autre. Public à 90 % différent, et pas les mêmes sujets.

Il y a beaucoup de gens qui ont des opinions sans savoir de quoi ils parlent vraiment. Le blogue a décuplé leur pouvoir d’expression.

46. Le 15 décembre 2006,
Eric

Pour avoir assisté comme toi à “l’événement”, je trouve surtout insupportable de constater un tel acharnement après coup, un peu facile : si c’était tellement choquant, c’est sur place qu’il fallait réagir. Je ne crois pas me souvenir d’un mouvement de foule particulier sur le moment, quelques timides sifflets tout au plus. Et cette facilité à porter très (trop) haut puis très (trop) bas quelqu’un qui prend des risques est stérile. Pour le reste, je suis d’accord avec toi sur tout (comme quoi…).

47. Le 15 décembre 2006,
Frederic.C

joli billet.

Ca me fait halluciner les gens qui osent dire que 20 minutes de Sarko ça a gaché leweb3 … environ 16H de conférence… d’autant plus que la plupart des raleurs n’y étaient même pas finalement… Comme l’indique bozy, 300/500€ n’est pas si cher pour une conférence de ce type. c’est pas donné mais c’est très honorable compte tenu du cadre, des contacts à s’y faire, des interventions etc…

48. Le 15 décembre 2006,
dotless dots

Visiblement, c’est Nicolas Sarkozy qui n’a pas assuré. Sûrement qu’il n’a rien préparé… il doit croire que tout lui est dû. Et quand il se frotte à la réalité, il se casse les dents. S’il y a un bien une bulle, c’est la bulle Nicolas Sarkozy ! Avec toute cette spéculation sur sa victoire, alors qu’il n’y a encore eu aucun vote qu’il lui a été favorable ! Quand la bulle va claquer, y’en a qui vont être malheureux.

49. Le 15 décembre 2006,
Maxime

Nicolas Sarkozy ne s’est pas prêté au format de la conférence, parce que Nicolas Sarkozy n’a aucune connaissance d’internet et des enjeux qu’ils représentent. Je développe sur mon blog.

Même dans son discours de campagne au ton et au contenu entendu, il s’est planté. Imaginez le plantage s’il avait du répondre à des vrais questions.

On tape sur l’organisation, je n’ai pas été présent donc je ne sais quoi penser, mais au fond, d’un point de vu d’électeur en 2007 ça m’aura permis de voir un Sarkozy se planter si fort qu’il aura entraîné avec l’organisateur dont tout le monde sait de quel côté il penche. Regardez Bayrou, pas grand monde ne se plaint de sa prestation parmis les anglophones.

50. Le 15 décembre 2006,
tardif

Bonsoir,

Comme beaucoup je crois, je ne comprend pas très bien ce qui se passe tout d’un coup. Mais je suis étonné de l’ampleur que ça prend. Je ne suis qu’un spectateur de tout ça, j’observe et je m’interroge. C’est ça le buzz? Sauf que ce coup-ci, il marche à l’envers de ce qui était prévu (voire programmé)?

Tout ça ne vient pas seulement de cette seule conférence ! Ca n’est pas possible. Il y a forcément de vieux problèmes rentrés qui ressortent à cette occasion car ils n’avaient pas eu l’occasion de s’exprimer auparavant… Ca doit être ça, sinon quoi?

A lire de (très très) nombreuses réactions, je vois un premier problème: les anglo-saxons sont en colère. Ils n’ont pas marché dans le truc de Loïc Le Meur, et ils le disent. Ils sont tombés dans un truc franco-français (la campagne électorale, etc.), ce qui n’étais pas prévu au programme. Et les Français n’avaient pas vu venir ce coup. Ils se sentent tout piteux de ne pas être en phase avec le buzz planétaire et ils ont peur d’être ringardisés aux yeux de toute la cyberplanète… Et ça les énnerve…

Cette explication ne recouvre pas toutes les réactions, à mon avis.Il y a aussi des causes franco-françaises…

LLM s’est proclamé chef de file des blogeurs français, et il a remporté un énorme succès sur ce thème auprès des médias. Ca lui est peut-être monté à la tête… En tout cas, c’était une très mauvaise idée de mélanger ça avec ses positions politiques personnelles, qui n’ont pas de rapport avec le sujet en lui-même. La blogosphère est politiquement très partagée (c’est une richesse), elle ne pouvait se retrouver derrière un porte-parole aussi clairement engagé pour un seul camp.

Surtout que l’image de la blogosphère dont LLM a fait la promotion est très partielle, voire partiale. C’est une vision très commerciale, alors que la majorité des blogeurs sont désintéressés. La publicité y est omniprésente, jusqu’à envahir sur le blog de LLM l’espace rédactionnel lui-même (la pub SNCF du 10 octobre par exemple).

Sa vision est également très politisée, mais pas au sens “blogeur” du terme. Elle est politisée “à l’ancienne”, dans un sens de militant politique d’un parti, dans un sens de recruteur.

Le terme d’”influenceur”, qu’il utilise lui-même, en devient du coup pour le moins ambigu, voire douteux. L’influence, vue sous un jour commercial et politisé, n’est plus très loin de la manipulation.

N’est-ce pas cela que Loïc Le Meur paye aujourd’hui?

51. Le 15 décembre 2006,
ProGyptis

Faut il sauver le soldat Loic ?

D’une part 1/ l’Internet serait il le même sans loic LeMeur ? 2/ la face de l’internet français et plus particulièrement de la blogosphère aurait elle était différente si loic LeMeur avait choisi un autre sujet d’expérimentation que l’Internet ? 3/ loic LeMeur est il responsable ou le simple accélérateur de l’engouement des français pour la blogosphère ? Cet engouement ne serait il pas, pour une bonne part, du à une des radio préférée des ado ? Une cartographie comparative de la blogosphère entre les différents pays de la CEE a t-elle était faite ? Montre t’elle un usage si différenciée de la blogosphère des pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France en dehors de la population des adolescents ? 4/ L’influence de loic LeMeur sur l’expansion de la blogosphère dépasse t’elle du seul secteur de l’internet marchand ? 5/ La nature ayant horreur du vide loic LeMeur ne fait il pas que remplir une fonction naturelle que beaucoup - parmi les acteurs du net - ne considèrent pas comme primordiale ? Sachant qu’il y a des outils libres comme Dotclear ou Wordpress ainsi que des hébergeurs gratuits ou alternatifs, les Typepad et autres SixAppart sont ils les killers applications de la blogosphère ?

D’autre part faire son comming out en faveur d’un homme : 1/ qui dans le cadre de la deuxième partie du vote du projet de loi DADVSI envoie un émissaire afin de contrôler - et de lui rapporter - que l’ensemble des élus de l’UMP présents dans l’hémicycle votent tous ’de la bonne façon’ 2/ qui, dans le cas du conflit Irakien aurait en tant que chef d’Etat collé à Bush, Aznar et Blair et de ce fait envoyé des soldats donc des citoyens français dans une opération illégitime et criminelle sous le paravant de la défense des intérêts de la démocratie universelle. Ce candidat à la magistrature suprème pronne un activisme et une politique qui dépasse sensiblement le clivage gauche-droite dont on sait qu’en réalité il ne ’clive’ pas tant que ça - tant est si bien qu’il a nourri un extrémisme électoral dont un certain 21 avril n’est peut-être qu’un avant goût ?!

Que je sache ni les seuls Pétain et Laval n’ont été jugés uniques responsables de la façon dont ces 2 hommes se sont comportés et ont exercé le pouvoir durant la dernière guerre. Et ce ne fut que justice même si des petits et surtout de gros malins ont réussi à passer entre les mailles du filet. Nul, et surtout pas parmi les élus de l’UMP qui actuellement font bloc derrière le chef, ne pourrait se prévaloir, dans le futur, de son ignorance sur la façon dont N.Sarkozy pourrait exercer le pouvoir. Les actes passés et récents sont autant d’indicateurs qui ne pourront être passés par pertes et profits lors du jugement de l’histoire, si ce n’est celle des hommes. Si les indices ne sont en rien comparables à ceux rapportés durant l’avant-guerre en Allemagne et dans l’après-guerre en provenance de l’URSS de Staline certains faits peuvent constituer des alertes significatives qu’il serait AMHA vain d’ignorer. Pour illustrer mon inquiétude n’hésitez pas à consulter le site suivant : http://www.pastouchenumerosecu.org/

La force du chef ce n’est pas le chef mais les relais. loic LeMeur se veut l’un de ces relais. Même s’il ne prend en considération que la partie économique du candidat Sarkozy il ne peut ignorer les zones d’ombres ou sombres - c’est selon - de son favori.

Les enjeux sont d’une tout autre importance que ceux qui alimentent la querelle MoFlo et Debian Project au sujet de Fire* et Ice*. Promouvoir la Blogosphère francophone, le Web2 Européens et ses entrepreneurs, que l’on soit pour ou contre les excès du Web marchand, ce n’est absolument pas pareil que de faire de l’entrisme au profit de N.Sarkozy candidat à l’Elysée. En cela, même si ce n’est pas un fait majoritairement partagé à l’heure actuelle, il se pourrait que Loic LeMeur ait certainement franchi la ligne jaune…

52. Le 15 décembre 2006,
Ras

quand tu mélanges les genres et pratiques un prosélyisme politique outrancier, il faudrait être naïf de croire que ceux qui ne partagent pas tes opinions te feront des cadeaux le jour ou tu te casseras la gueule… Lemeur s’exprime sur tout et n’importe quoi, quitte à dire des conneries, pour exister médiatiquement, mais c’est au pied du mur qu’on voit le maçon… Il aura tout de même le mérite d’aller au bout de ses idées, c’est plus courageux que de commenter depuis son fauteuil (ce que je fais)… En tirera il bénéfice pour se reconstruire différement ou baissera il les bras, c’est dans ce genre de moment qu’on voit la force de la personnalité… Même si je n’ai à priori aucune sympathie pour ce genre de courant d’air qui confond mouvement et action (très sarkozien), souhaitons lui qu’il s’en remette et qu’il en sorte grandi

53. Le 15 décembre 2006,
Guillaume

LLM n’a été qu’un lampiste manipulé par l’équipe de Sarkozy qui l’a flatté et brossé jusqu’à lui faire croire qu’il avait un rôle important pour l’utiliser sans même qu’il s’en aperçoive. Et comme souvent,au lieu d’accuser le tireur, on accuse le pistolet. Sarkozy lui a vécu une semaine tranquille (vu à la télé devant 1000 geeks le mardi, avec 1000 jeunes le mercredi et en province le jeudi). Le plus triste pour LLM est que toute cette critique actuelle ne dépasse pas le cadre du web et que personne n’en parle dans les journaux ,les vrais, ceux en version papier ou audio-visuelle. Cela montre aussi la bulle des blogs qui,parce qu’ils parlent entre eux, se croient être une partie plus importante de la vie réelle. Il reste quand même une vraie critique àl’égard de LLM: ne pas avertir à l’avance de la venue de son idole (alors que c’était cousu de fil blanc) des gens qui ont payé,pour la plupart, pour parler de trucs à propos desquels l’idole n’a aucune responsabilité (on ne parlera pas de connaissance) n’est pas pardonnable. Des dizaines de salons/conf/congrès sont organisés chaque semaine à Paris. Dans beaucoup,des ministres viennent VISITER ou intervenir. Personne n’en fait un foin pareil simplement parce que les gens sont prévenus à l’avance.. Et dans le même ordre d’idée, relativisons l’organisation de cet évènement.. Organiser des congrès et des conf n’est pas un exploit, c’est un métier tout à fait usuel (passez devant le palais des congrès)..

55. Le 15 décembre 2006,
xtof

Merci Karl de ce lien et conforté par ce billet et quelques réactions. Un petit appel Pinko est lancé pour pardonner une erreur de jeunesse et libérer Bloïc de ses chaînes

56. Le 15 décembre 2006,
koztjs

Que tremblent ceux qui critiquent LLM, ceux qui le vomissent, car comme disait François Mitterrand, selon Ségolène Royal, “ce qui ne me tue pas me rend plus fort” (on m’avait toujours parlé de Nieztsche mais bon, elle doit avoir raison, c’est Nieztsche qu’a copié sur Mitterrand).

Eh ben voilà, Loïc a quoi, 35 ans ? Il se prend une bonne vieille épreuve de blog, avec un buzz négatif proportionnel à la visibilité qu’il a acquis - et le fait qu’il ait annoncé son soutien à Sarkozy n’est certainement pas étranger à la motivation de certains blogueurs français. Actuellement, je pense qu’il en ch… Dans deux-trois jours, ce sera passé et comme cette épreuve ne le tuera pas, elle l’aura rendu plus fort.

Bientôt, LLM 2.1.

57. Le 15 décembre 2006,
~laurent

Loic le Meur est un con. Point !

Lu chez Thierry Crouzet : « Arrêtez de taper sur Loïc Le Meur » ou chez Embrun « les pieds dans le tapis ».

Il est amusant de voir comment des “barons” ou “prétendus barons” utilisent la figure de style du genre : “Moi je ne frappe pas un homme terre”, “le lynchage c’est pour la plèbe”. C’est avoir la mémoire courte.

Loic le Meur est le spécialiste du lynchage médiatique : il a traité une 1er fois une journaliste d’incapable (Anne Imbert) puis un second de “merde” (emmanuel Parody). Sauf que c’était en France et en France il y a un esprit de caste. Les copains patrons de Loic lui ont tout excusé : pas grave si le “petit” créve, il faut avant tout sauver un des siens. Les anglos saxons sont un peu plus ouverts. Traiter un journaliste de “trou du cul”, ça ne se fait pas.

Loic le Meur, c’est un grand garçon qui soutient Nicolas Sarkozy, dont certains de ses proches collaborateurs sont a l’origine des procès coûteux (monputeaux.com) ou de la fermeture d’une boite (mayetic à Asnières). Il n’a jamais eut de considération pour ces gens là, alors qu’il était au courant, pourquoi en aurions nous pour lui?

58. Le 15 décembre 2006,
Laurent

Laurent Bervas dans toute sa splendeur :-)

59. Le 15 décembre 2006,
Irène Delse

Oui, et c’est pour ça qu’on l’aime ;-)

60. Le 15 décembre 2006,
ProGyptis

Ras a dit :

quand tu mélanges les genres et pratiques un prosélyisme politique outrancier, il faudrait être naïf de croire que ceux qui ne partagent pas tes opinions te feront des cadeaux le jour ou tu te casseras la gueule…

1/ Tu es très fort… car prosélytisme s’il y a il faudra que tu tel à ma mère, car jusqu’à présent elle n’en a jamais rien su (pour qui je vote et si je vote ou pas). De plus je ne vends la sauce de personne. Je fais juste une petite piqure de rappel historique - des plus sommaires certes et donc tout à fait critiquable, sans aucun doute - mais l’histoire a cette qualité c’est qu’elle montre que les évènements n’arrivent jamais par hasard et qu’il y a toujours des éléments précurseurs annonciateurs de catastrophes annoncées. Libre à toi de penser que je délire et que je suis à côté de la plaque. Je n’ai pas la science infuse ni suis doté de dons divinnatoires. J’estime juste que nous avançons vers une aventure perilleuse. Que ce soit avec Sarko ou Ségo. Et ce n’est pas avec les extrêmes que l’on pourrait être plus rassurés. Au final reste plus grand monde. Reste le marché. Gagnant à coup sûr bien que récemment défait dans les urnes. Mais bon ça c’est une autre histoire…

2/ Mais tous les jours je me casse la gueule ! Toi non ? Au fait c’est ce que les phalangistes, les ligues et autres collabo ont fait avant et pendant la seconde guerre. Entre nous cela ne sent pas très bon ce que tu viens de dire… Car si en plus on ne plus s’exprimer sans risquer un jour de le payer… la France cessera à ce moment là - temporairement à coup sûr - d’être une démocratie. Si cela arrive un jour détourneras tu la tête en pensant que je l’ai bien chercher ? En fait tu confortes l’exemple sur la Dadvsi que je citais plus avant.

Soyons clair, question Internet, je suis plutôt Valentin Lacambre que Loic LeMeur. Je ne me suis jamais épanché sur le personnage jusqu’à présent car c’était AMHA lui préter plus d’estime qu’il n’en méritait. Et puis chacun ses valeurs, sa naiveté… tant que cela restait dans le domainde des paillettes médiatiques et numériques. Si on n’avait pas Loic LeMeur on aurait eu de toute façon un Popaul Tartempion - surement moins brillant - pour occuper sa place. J’ai ramené ma fraise parce qu’il y a une entreprise de sauvegarde du loic en détresse qui me semble un tantinet exagérée. S’il est normal pour les gens qui l’ont cotoyé de ne pas participer à la curée en expliquant tout le bien que le personnage a apporté à la blogosphère je me suis permis de retailler ce costume qui me semble trop éloigné de la réalité. Mais bon cela n’engage que moi….

Puisque tu parles de naiveté, je crois que dans ce domaine Loic LeMeur a été impérial. Penser qu’on allait lui décerner titre et médaille pour son coming out en faveur de Nicolas Sarkozy tout en préchant pour la liberté d’entreprendre sans limite, sans barrière, etc. Soyons sérieux. Rassembler les mécontents à coup de slogans ça va, mais proposer un système qui va mettre des millions de gens dans la rue, je ne crois pas qu’il y ait un seul membre de l’équipe Sarkozy qui y pense sérieusement en tant qu’argument électoral. Là où ils sont sincères c’est au niveau de la sécurité, de la ’policiarisation’ (?!) de la société. Mais pour le reste, proposer de casser le droit du travail, de fragiliser le monde du travail afin de rassurer les entrepreneurs et les investisseurs cela doit rester, selon eux, de leur prérogative exclusive et non de celle de saltimbanques numériques qui alimentent leur propre soupe avant tout. Dans ces domaines sensibles ils veulent être maître du temps et non se laisser imposer le tempo par un “étranger”.

Maintenant je te demande de relire les 10 premiers mots de ton post et me dire qui de Loic LeMeur est celui qui pratique le plus le mélange des genres et le prosélytisme le plus éhonté ?

61. Le 15 décembre 2006,
bobig

à ProGyptis: attention les commentaires sont interessants. ça serait bien de ne pas les gacher avec un point godwin.

62. Le 15 décembre 2006,
Ras

mais qu’es ce qu’il me veut ce progyptis ? Je te cause à toi ? Ce n’est pas parce que mon commentaire apparait sous le tien queje réagis à ta prose, apprends à lire crétin, je parlais de LLM, pas de toi… Allez à la niche le cleps…

63. Le 15 décembre 2006,
Briscard

Moi y a quand même un truc qui me chifonne dans tout ce bruit dans le Landerneau: Loïc Le Meur avait annoncé très clairement qu’il avait invité trois candidats à la présidentielle à sa manifestation, justifiant cette démarche par la présence de 1000 blogueurs et entrepreneurs, c’est à dire relais d’opinion, prescripteurs et décideurs. Une démarche somme toute cohérente pour quelqu’un qui ne s’est jamais revendiqué, à ma connaissance, ni de la IIIéme Internationale ni de la Fédération Anarchiste (tout juste a-t-on pu lire ici ou là qu’on le soupçonnait de militer clandestinement à l’ABLPBR - Amicale de la Boule Lyonnaise et du Palet Breton Réunis). Partant pourquoi des pseudos gaucouilles de mes deux chistes s’archarnent-ils à le fusiller comme s’il avait trahi le petit peuple de l’Internet Libre et Communautaire? Pourquoi des haineux mal sodomisés, des p’tits zobs mal sucés et des grognasses mal tout, se déchaînent-ils comme des curés hystériques devant une capote à picots?… Je crois avoir un début de commencement de réponse: c’est plus facile de chier sur le paillasson de Loïc Le Meur que sur le tapis de Mr Sarkozy, icelui étant gardé par une armada de CRS, goumi commak à la main et lacrymo in ze pocket. Et à bien y réfléchir, Naboléon a quand même des soutiens un peu moins présentables que Loïc, non? Parce que franchement entre un pourfendeur de bites nègres, un prosélyte de la santé par les plantes et un évadé fiscal, ya de quoi se soulager les glandes acrimoniales, non?… Et puis quoi merde, si on aime pas un bistro, on n’y fout les pieds et c’est marre… alors laissez-le vivre, Le Meur!

64. Le 15 décembre 2006,
Pierre Vandeginste

[Trollicus copicollus supprimé.]

65. Le 15 décembre 2006,
Eolas

Trollicus copicollus

66. Le 15 décembre 2006,
Laurent

Merci, je fais le ménage.

67. Le 15 décembre 2006,
Briscard

Là j’ai pas tout compris l’coup du copicollus… décidément faut qu’j’arrête la boisson…

68. Le 15 décembre 2006,
Pierre Vandeginste

Ben merde, c’était pas un doublon, c’est parce que je m’étais gouré. Pusque tu fais le ménage, tu pourrais pas copier/coller du bon côté ? Du côté où c’est qu’on cause du sujet…

69. Le 15 décembre 2006,
Laurent

Ben, non, l’argument “20 minutes”, c’est l’autre billet.

70. Le 15 décembre 2006,
Denys

Je ne comprends absolument rien à toutes ces histoires. Les blogs, c’est pas Paris Carnet et la République ? Il y a donc des gens qui font des sous avec ces trucs ?

71. Le 15 décembre 2006,
Pilgrim

Il y a quand même une chose qui est train de se passer - et qui n’est pas pour me déplaire - c’est que cette affaire LLM est aussi en train de faire craquer le vernis du pseudo-modèle des “conversations” blogosphèriques. Il faut voir comment les gens se “lachent” ici et ailleurs (le blog de LLM est devenu un vrai dépotoir). Cette idéologie (car ç’en est une) complètement fumante de la “conversation” m’a toujours semblé une pure invention marketing. Les blogs sont structurellement inapte à la discution et/ou disputation : échange asynchrone, meta-communication quasi inexistante, feed-back neutralisé. Le modèle “side by side” est un leurre. Les bons blogs ont toujours finalement quelque chose de top-down, c’est à dire une certaine forme d”autorité” (blogs d’experts : Cavazza, Nitot, etc • blogs d’humeurs assertives : ici-même, blog d’informations sectorielles…).

J’ai lu ici ou là aussi des gens disant : le web3 tu n’y étais pas, donc tu ne sais pas de quoi tu parles. Mais… mais… mais, internet n’est-ce pas aussi la remise en cause du modèle présentiel, la possibilité “d’y être” sans “y être physiquement”. Il est instructif de voir certains s’accrocher à d’anciens modèles pour venir au secours des NTIC et de leur apôtre(s). On a vu ça aussi avec la revue Netizen : véhiculer le message d’un nouveau média en utilisant un (déjà) vieux média-médium. On a vu comment l’insurmontable antinomie a fait valoir son droit : dead le magazine. On pourrait parler aussi des auteurs… de livres. ;-)

Enfin, pour revenir à LLM, proner la fin du top-down et offrir une tribune politique 100% propagandiste à un politique qui vient-fais-son-speech-et-se-casse, durant une manifestation dédiée à la libre circulation des idées, des coopérations, des transactions, des collaborations, des projections sur le futur etc, etc, c’est pas une erreur, c’est pas un faux pas, c’est pas une maladresse, c’est la connerie imbitable de quelqu’un qui ne pense qu’à ses intérêts narcissiques (voire solipsistes). Je vois mal comment LLM va se relever de ça et revenir nous sortir sa soupe sur les “discussions”.

Notre pays a plus que jamais besoin de gens qui pensent et pas de personnages guignolesques, experts en rien, hableurs en tout.

Je ne verrai pas d’inconvénient à ce que LLM fasse une longue pause dans son “programme d’évangélisation”… une très longue pause. Il est riche, qu’il profite de la vie, au soleil, à la mer, à la montagne, en kitsurf, en running, en ipoding, en fu…ing… Je suis sur que s’il décroche, demain l’unplugged va devenir très hype. Je n’étais pas au web3, mais je vais vous le donner moi “the next big thing”, the buzz intersidéral, the definitive global market : la vrai vie est offline !!!!!!!

PS : au i-jacky qui va forçément venir me dire : tu réfutes les blogs, mais t’y viens pour le dire… je prolepse : a)pour dénoncer il faut énoncer. b)je ne crois pas à la discussion online et ne la sollicite pas c) je n’ai pas de blog.

72. Le 15 décembre 2006,
Eolas

@ Pilgrim : Si j’ai bien suivi, le web3, c’était off line. Donc dans la vraie vie. Ce n’est pas parce qu’on en parle sur le web que ça cesse d’en faire partie. Votre conclusion tombe à plat. De plus, je ne pense pas que Loic Le Meur puisse vous déranger ou vous atteindre dans la rieule laïfe où vous vous sentez si bien. Foutez-lui donc la paix virtuelle, ça aurait la vertu de la cohérence.

Laurent, je suis d’accord avec toi. Je ne connais pas Loïc personnellement, je n’ai jamais eu l’occasion de le rencontrer, mais jamais il ne m’a été aussi sympathique que depuis des suffisants insuffisants lui tombent dessus à bras raccourcis.

73. Le 15 décembre 2006,
FdM

Je m’interroge ? http://www.fdmai.com/2006/qui-est-%c2%ab-les-internautes-%c2%bb/13/Marseille/mes-mots

74. Le 15 décembre 2006,
Eolas
75. Le 15 décembre 2006,
Pilgrim
Eolas. “Si j’ai bien suivi, le web3, c’était off line”. Contre-sens total sur mon propos. Vous vous êtes perdu en route dans votre raccourci…

“rieule laïfe où vous vous sentez si bien”. Ai-je dis quoi que ce soit à ce sujet ?

“que depuis des suffisants insuffisants”. Le blog n’est pas un bon territoire pour discuter. Encore une preuve.

“il ne m’a été aussi sympathique que depuis des suffisants insuffisants lui tombent dessus à bras raccourcis.”Ca doit être la déformation professionnelle, Maître…

76. Le 15 décembre 2006,
Eolas

@pilgrim : Tenez, je vous offre un autre contresens, vous avez l’air d’aimer.

Pilgrim, #71 :

je ne crois pas à la discussion online et ne la sollicite pas.

Pilgrim, #75 : Reprend quatre de mes phrases et y répond.

Vous inventez un nouveau concept : les pratiquants non croyants.

77. Le 15 décembre 2006,
C’est Raoul

@Eolas: “il ne m’a été aussi sympathique que depuis des suffisants insuffisants lui tombent dessus à bras raccourcis.”

C’est uniquement parce que ceux qui ont le bras long étaient occupés ailleurs

78. Le 15 décembre 2006,
Pilgrim

@Eolas, “Vous inventez un nouveau concept : les pratiquants non croyants.” Drôle de collision sémantique : le “concept” relève de la philosophie, le binôme “pratique-croyance” de la religion. La vertu de cohérence vous manque à vous aussi ?

Bon j’arrète, on va encore dire que je discute…

79. Le 15 décembre 2006,
Pierre Vandeginste

Bon, c’est pas du tout, mais alors pas du tout mon genre de chipoter, mais j’ai bien lu ici même :

“Ca me fait halluciner les gens qui osent dire que 20 minutes de Sarko ça a gaché leweb3 … environ 16H de conférence…”

(Frederic.C dixit, commentaire n° 47)

Surtout, c’est ici que ça se passe, la discute. Cela dit, mille excuses, je me suis perdu dans ton blog à tiroirs ;-) Que j’aime bien, nonobstant.

Mais passons à autre chose. Je pige parfaitement ton discours visant à calmer le jeu. Tu trouves que ça sent le lynchage, et comme on dit, on ne tire pas sur une ambulance, et tout ça.

Mais en même temps, c’est tout de même le discours sage de quelqu’un qui a l’air d’avoir au départ un petit faible pour le personnage en question, qui semble l’avoir au moins assez fréquenté pour connaître d’autres côtés de l’humain qui se cache derrière LLM. Et bien entendu, je me doute bien que LLM a aussi de bons côtés. Si ça se trouve, c’est sympa de courir avec lui ou que sais-je.

Mais les gens qui ne le connaissent que de loin, en revanche, ne voient que ses mauvais côtés. Et je crains que tu ne sous-estimes la dose accumulée de ras-le-bol qu’une icone bidon comme lui peut générer au fil du temps.

Effectivement, une soupape à sans doute lâché et il est possible (en France, du moins), qu’une bonne partie du fiel à son endroit s’explique plus par une accumulation d’humiliations sur le long terme que par son dernier déconnage à plein tube.

J’utilise le mot humiliation à dessein. J’ai toujours trouvé, par exemple, que le fait de voir Steevy donner son avis sur tout et rien à la télé, comme s’il avait quelque chose à dire, engendre un sentiment de l’ordre de l’humiliation.

Avec LLM, c’est un peu pareil. Son blog est un repoussoir. Quand il ouvre la bouche, on craint le pire. Et cependant, les médias se précipitent sur lui pour lui demander en quelque sorte l’avis de la blogosphère sur n’importe quoi. Dur. Humiliant pour tout humain ayant deux neurones ou plus.

Je suis d’accord, il y a une chose à dire pour défendre LLM. C’est qu’il y a des gens bien plus graves que lui, ceux qui l’ont fait roi, qui tirent les ficelles de sa amarionette. Ces soi-disant journalistes qui l’ont invité sur des plateaux, l’ont adoubé comme “pape”, ces politiques, Sarko en tête, qui en ont fait un interlocuteur valable. Je vois déjà le conseil des ministres de Sarko : Jauni à la Culture, Bourriquet à l’Education Nationale, Doc Gynéco, je ne sais pas, moi, à l’Intérieur, aux Sports, Le Meur (et l’agent du beurre), j’hésite : à l’Industrie ? Ou à la Recherche…

80. Le 15 décembre 2006,
Laurent

@Pilgrim : “la vrai vie est offline”. Rassurez-vous, les sauteries internationales comme LeWeb3, Davos ou Paris Carnet sont justement off-line, faites pour se rencontrer en vrai.

81. Le 15 décembre 2006,
Laurent

@Pierre : “Si ça se trouve, c’est sympa de courir avec lui”… Ah, non, quelle horreur, niveau sport, je suis non-pratiquant. “Une icone bidon”… pour une blogosphère bidon ? Par ailleurs, je vous informe que je préfère 100 fois passer une soirée avec Le Meur qu’avec Steevy, le premier m’excite plus. Et LLM est moins con qu’il en a l’air alors que c’est l’inverse pour Steevy Boulay le bien nommé.

82. Le 15 décembre 2006,
Farid Taha

LLM a fait une erreur d’appréciation en essayant d’inviter plusieurs personnalités politiques. Il aurait du inviter celui qui s’est plus impliqué dans le ne, qui a accompagné la Lutte en marge de la loi DADVSI etc.. il n’y en a qu’un mais malheureusement pour Loic il n’est pas de son bord… Il aurait pu être sport et l’inviter seul parler des enjeux de demain dans le domaine de la politique du 5è pouvoir etc.. il a des trucs à dire sans bêtement “faire campagne” …

83. Le 15 décembre 2006,
Pilgrim

@Laurent “”la vrai vie est offline”. Rassurez-vous”. Je n’étais pas particulièrement inquiet. ;-)

@Pierre Vandeginste. Je souscris complètement à vos propos. 1) Sur l’humiliation, piste subtile qui permet selon moi aussi d’être une réponse à l’argument du désinteressement, souvent formulé ainsi : si t’aime pas, personne t’oblige à (et ici compléter : lire son blog, fréquenter tel truc, telle personne). Parce qu’on le veuille ou non, on est inséré dans cet “état du monde” où existe le blog et les actes de LLM, dans cette réalité où Steevy raconte des conneries… A moins d’être solipsiste, il y a toujours primordialement quelque chose qui me concerne dans la réalité de l’autre. On baigne tous dans la même eau. Alors parfois on se sent subordonné à une réalité qui s’impose à nous et nous indispose. Et il ne suffit pas de ne pas la fréquenter pour qu’elle ne nous happe pas. D’où, ce sentiment d’humiliation… (Deleuze dit que dans l’art il y a toujours quelque chose de “la honte d’être un homme”. C’est pareil).

2) sur l’humanité de LLM, que d’aucuns connaissent.

3) Sur les “pires que LLM”. Surement vrai. LLM fait les frais d’un transfert d’image hérité de Sarkosy. Mais cela semble normal puisqu’il revendique son allégeance. J’avoue personnellement que les convinctions politiques affichées de LLM me l’on rendu encore plus “indisposant”. Je ne suis pas le seul

84. Le 15 décembre 2006,
nounours

La réponse de Loic http://nounours.typepad.com/nounours/2006/12/larponsede_lo.html

85. Le 16 décembre 2006,
Bozy

@Laurent: Je crois que tu t’es arrêté à une anicroche de monarticle et que tu as oublié le fond de message.. Je suis toujours partant pour proposer une liste de personnes pour qui je paierai pour voir leurs conférences si ca à un intérêt pour quelqu’un ici.

L’analyse qui pourrait être faite à la vue de ce qui se passe et l’échelle que prend son truc montre à quels points les blogueurs sont capable de propager une parole commune majoritaire à grande échelle mais le danger que cela représente: l’information globale qui déborde aujourd’hui dans les autres médias ne décrit pas les différentes critiques qui émergent et qui sont très diverses. Tout comme les différents commentaires qui sont laissés ici, il n’y a pas 1 seule chose à lui reprocher (ou non). Ce qu’apporte les blogs, c’est la diversité d’opinions, contrairement à un média à pensée unique (TV), et qu’une seule personne représente autant de divergences est un contre-sens. LLM est un contre-sens donc les gens ne comprennent plus rien et on l’impression de se faire flouer!

86. Le 16 décembre 2006,
valid

@Laurent “Il y a beaucoup de gens qui ont des opinions sans savoir de quoi ils parlent vraiment. Le blogue a décuplé leur pouvoir d’expression.”

C’est de LLM dont vous parlez, là… c’est ça ?

87. Le 16 décembre 2006,
nounours

http://www.liberation.fr/actualite/evenement/evenement1/223719.FR.php

88. Le 17 décembre 2006,
Bozy

Une bonne enquête IFOP sur le confiance des internautes dans les blogs politiques..

Netcampagne présidentielle : des internautes plutôt méfiants

89. Le 17 décembre 2006,
Yvan

Haha! Quelle bande de loosers les mecs qui parlent pas anglais! J’espère qu’ils mourront dans la misère ces crétins!

90. Le 18 décembre 2006,
Mikiane

Loïc et ses methodes n’ont jamais été ma tasse de thè. J’ai été trés virulent à son égard lors du podcast Sarko (http://blog.mikiane.com/index.php?entry=entry051224-071741), mais aussi à plusieurs reprises pour sa façon de se faire mousser… C’était évident que Web 3 serait politisé : http://blog.mikiane.com/index.php?entry=entry061214-070746

Pour autant, et là c’est clair, cette polèmique tourne au lynchage médiatique et c’est injuste ! Evidemment il utilise beaucoup de moyens discutables pour faire sa promo mais de là à le descendre comme il l’est depuis une semaine, c’est necessairement motivé par de l’envie et de la jalousie de la part d’un grand nombre de ses detracteurs.

Loïc je ne suis pas fan de ce qu’il fait, mais je voulais juste dire qu’il ne mérite pas ce qui lui arrive.

91. Le 18 décembre 2006,
ProGyptis

@Mkiane

Pour autant, et là c’est clair, cette polèmique tourne au lynchage médiatique et c’est injuste !

Merci pour Sam Sethi viré alors que LLM l’insulte sur son lieu de travail en l’occurence Techcrunch-UK !

Mais quels hommes êtes vous donc, les Nitot, Maitres Eolas, et consorts ? De ceux qui pensent qu’on ne peut faire des omelettes sans casser des oeufs ? C’est sûr, que l’exemple récent de la tricherie à ATTAC, dont certains membres éminents sont accusés, encourage à un certain laissé-allé moral avec lequel il faut désormais composer ? Mais je ne pensais pas que cela contaminerait si rapidement tant de personnalités de la blogosphère.

Heureusement il y a des Pilgrim. Mais eux n’ont pas encore été acclamé par la blogosphère. Peut-être ne le désirent ils pas d’ailleurs. C’est tout à leur honneur quand on voit certaines dérives.

Tristan Nitot, que j’apprécie (appréciais ?!) au plus au point est rassuré que Loic réapparaisse. Pense t-il à Sam Sethi ? Ce blogueur dont j’ignorais jusqu’à présent sont existence est il juste une victime collatérale ? A t-il bien cherché cette infamie, tout comme Anne Imbert et Emmanuel Parody ?

Ranger sa bannière derrière Nicolas Sarkozy c’est comme la ranger derrière celle de LePen. On ne peut en sortir indemne. Soyons clair je ne parle pas des votants, car beaucoups de ceux-ci ont donné moultes chances aux autres mouvements… pour voir leur vote rapidement bafoué (cf la fracture sociale, délocalisation à la roumaine, , délocalisation tout court et tout ce qui sous-entend avec - pression sur les salaires, respect du droit de travail et même chantage à l’emploi - etc). Non LLM n’est pas un simple super-blogueur ou le preux chevalier de la blogosphère francophone et de l’économie numérique. C’est juste un hableur talentueux qui veux mettre le net au niveau de la télé réalité à la sauce TF1. Le net du sous-commandant marcos c’est fini. Enfin c’est ce qu’il espère. Car selon lui il est temps que nos bonnes vielles élites se ré-approprie ce buzz qui a fait le bonheur de toutes sortes de mouvements associatifs plus ou moins dans la mouvance alter.

Non il est le représentant d’un modèle tant économique et sociétal qui chaque jour se délecte à gommer tout ce qui a trait à la solidarité, à la justice et à la modernité civique et qui n’a aucune pudeur de comptabiliser ses amitiés et ses soutients (cf son post du jour).

Défendre LLM c’est accepter voire soutenir les valeurs mises au panthéon par Sarko et ses turriféraires. Cela dépasse le monde de l’internet, blog ou pas blogs, Web 2.0 ou Web 9.0. Il s’agit d’humanité tout simplement. Et de responsabilité. Dans cette défense de LLM je n’y vois qu’une solidarité de caste : conférence entre initiés, en anglais de surcroit - faut pas que le vulgum pecus puisse avoir l’idée de s’y interresser - et si par malheur il ose émettre une opinion qui déplait au prince alors son sort est jeté. Lamentable.

Réveillez-vous les mecs.

92. Le 18 décembre 2006,
Farid Taha

Désolé mais Loïc ne s’est pas pris les pieds dans le tapis que depuis cette manifestation mais il se les prends régulièrement depuis qu’il a annoncé son ralliement à Sarkozy…

Je suis chirurgien et dieu merci je ne rabache pas aux patients que j’opère ni à leurs proches mes convictions politiques ni ne les impose…

Il a fait venir Sarkozy et force est de constater qu’il l’a invité bien avant les autres candidats (son discours préparé et son agenda bien huilé le prouvent !) invités à la Vavite la veille au soir histoire de faire impartial…

Mon dernier post résume bien l’état d’esprit de LLM. Il y avait une chise à ne pas faire c’est s’afficher aussi platement qu’il l’a fait il décrédibilise tout un secteur…

Qu’importe le web 3 4 ou 5.O sera de toutes les manières convoité par les politiques qui se trouvevont des larbins pour leur dérouler le tapis.

93. Le 18 décembre 2006,
Farid Taha

Petite erreur sur le lien…

94. Le 19 décembre 2006,
Jean Christophe Bataille

La venue de Sarkozy gâche une réunion ? Ceci n’est pas sérieux … Le Meur affiche ses opinions comme tu affiches largement les tiennes. Ou est le problème ?

95. Le 19 décembre 2006,
La Rupture Tranquille

Bonjour,

La France qui souffre, elle est ici aussi !

Vous attendez quoi Mr Nicolas SARKOZY pour agir !

Un peu de courage, ce n’est pas compliqué de répondre à une vraie requête au profit pour l’Emploi !

Est-il vraiment courageux ? Qu’il adresse réponse alors !

Un petit effort Mr Nicolas SARKOZY, vous qui nous dites tous les jours qu’il faut y croire !

Mais croire en qui ? En vous ou le père Noël ?

La Rupture Tranquille www.larupturetranquille.com

96. Le 19 décembre 2006,
Eolas

Trollicus spamicus

97. Le 19 décembre 2006,
sioran

Je vais être-légèrement hors sujet- encore que … Comment se fait-il que quand je passe ici, pas le temps de dire ouf, tout s’affiche à la vitesse de l’éclair et la centaine de commentaires, pareil. Par contre, chez LLM, faut avoir un peu de temps devant soi ( c’est relatif mais suis un homme pressé) Est-ce du aux multiples pubs sur son blog???

98. Le 19 décembre 2006,
Xavier

Un petit effort Mr Nicolas SARKOZY, vous qui nous dites tous les jours qu’il faut y croire ! Mais croire en qui ?

Déjà, croire en la bonne utilisation des abréviations française : vous dites “Mister Nicolas Sarkozy” dans la vie, vous ?

99. Le 20 décembre 2006,
pas perdus

Difficile de passer du virtuel au réel, de la société civile à la politique… Du tout le monde il est gentil à un monde de requins…

LLM a sans doute quelques ambitions politiques. Devenir conseiller es-web du président… fricoter avec les puissants amis protecteurs de la diversité des médias que sont les largardère et dassault…

Sioran : ce n’est plus un blog, c’est un espace publicitaire digne de TF1…

Denys : quelques pros gagnent des sous grace aux blogs, beaucoup espèrent en gagner et risquent de rester en rade (en espérant que ce n’est pas leur seul plan de carrière), et d’autres utilisent le web en amateur comme simple moyen d’expression.

Pour revenir à LLM, j’adore beaucoup le style compassionnel de certains… mais à l’heure où certains de nos concitoyens dorment sous des tentes ou dans des cartons, victimes du libéralisme et de l’ultra-individualisme qui va de pair, prôné par Sarkozy et symbolisé par le départ de J. Halliday en Suisse, c’est assez indécent de plaindre LLM… Jusqu’à preuve du contraire, on vit en société… mais peut-être est-ce là un concept dépassé et ringard car trop “rousseau-socialo-bolchévique” !

100. Le 20 décembre 2006,
Ox

@ Pas Perdus

Moi, j’adore beaucoup votre rhétorique sans faille, et, de surcroît, très argumentée.

Voudriez-vous nous éclairer un peu plus sur les méfaits extrêmes du libéralisme débridé, et sur les vertus comparées des systèmes dits “Rousseau-socialo-bolchevique(s)”?

Je suis resté sur ma faim.

Concernant LLM, vous avez raison: il est indécent de le plaindre. Nous vous remercions donc, pour notre gouverne, d’indiquer ce qu’il décent que nous fassions, ou que nous ne fassions pas, ô grand censeur.

101. Le 1 janvier 2007,
jeffderichemont

en france plus personne ne croit personne

la gauche va surement gagner car elle avait gagnee aux regionales

comment appelle t on (car cela existe dans d autres pays d europe) lorsque un futur president pendant sa campagne promet des choeses (baisse du chomage, des impots etc …) il doit signer et s engager a faire ses promesses des qu il sera elu sinon apres un an il est oblige de demander sa demission …

demandons a faire passer cette loi avant les elections et paf vous verrez qu il n y aura plus de candidats ???

102. Le 6 janvier 2007,
Isabella

Loic se meurt…vive Fanch!

103. Le 15 janvier 2007,
Natacha

[Commentaire déplacé.]

Blah ?