Journal de bord

de Laurent Gloaguen

Vous êtes sur le journal de bord de Laurent, alias « le capitaine », à Montréal, Canada.
Recueil de liens, citations et pensées au fil de l’eau… On y parle actualité, politique, journalisme, technologie, internet, air du temps, sens de la vie et sexe, depuis 2002. C’est à ce jour 10027 billets et 79228 commentaires.
Laurent est président d’honneur du CCCI.

De l’originalité de Jimi

Jimi Hendrix

Jimi Hendrix en 1967 par Gered Mankowitz.

Surprenante décision de justice en France, relative à l’originalité mal défendue d’une photographie :

Dans ce cadre, la CJUE, dans son arrêt du 1er décembre 2010 C145/10 Eva Maria P. c/Standard Verlags GmbH, énonce pour des photographies réalistes qu’il « résulte du dix-septième considérant de la directive n° 93/98, qu’une création intellectuelle est propre à son auteur lorsqu’elle reflète la personnalité de celui-ci », que « tel est le cas si l’auteur a pu exprimer ses capacités créatives lors de la réalisation de l’œuvre en effectuant des choix libres et créatifs » et que, « s’agissant d’une photographie de portrait, il y a lieu de relever que l’auteur pourra effectuer ses choix libres et créatifs de plusieurs manières et à différents moments lors de sa réalisation ». Elle précise ainsi qu’« au stade de la phase préparatoire, l’auteur pourra choisir la mise en scène, la pose de la personne à photographier ou l’éclairage », que « lors de la prise de la photographie de portrait, il pourra choisir le cadrage, l’angle de prise de vue ou encore l’atmosphère créée » et qu’« enfin, lors du tirage du cliché, l’auteur pourra choisir parmi diverses techniques de développement qui existent celle qu’il souhaite adopter, ou encore procéder, le cas échéant, à l’emploi de logiciels ». Elle en déduit qu’« à travers ces différents choix, l’auteur d’une photographie de portrait est ainsi en mesure d’imprimer sa “touche personnelle” à l’œuvre créée ».

L’œuvre dont l’originalité est revendiquée est une photographie en noir et blanc en plan taille de face de Jimi Hendrix expirant avec un demi-sourire et les yeux mi-clos une bouffée de la cigarette qu’il tient dans sa main gauche, sa main droite soutenant son bras gauche au niveau de son coude.

Monsieur G. M. explicite en ces termes les caractéristiques originales de la photographie qu’il revendique : « cette photographie aussi extraordinaire que rare de Jimi Hendrix réussit à capter, le temps d’un instant fugace, le saisissant contraste entre la légèreté du sourire de l’artiste et de la volute de fumée et la noirceur et la rigueur géométrique du reste de l’image, créées notamment par les lignes et les angles droits du buste et des bras. La capture de cet instant unique et sa mise en valeur par la lumière, les contrastes et par le cadrage étroit de la photographie sur le buste et la tête de Jimi Hendrix révèlent toute l’ambivalence et les contradictions de cette légende de la musique et font cette photographie une œuvre fascinante et d’une grande beauté qui porte l’empreinte de la personnalité et du talent de son auteur ».

Ce faisant, il se contente de mettre en exergue des caractéristiques esthétiques de la photographie qui sont distinctes de son originalité qui est indifférente au mérite de l’œuvre et n’explique pas qui est l’auteur des choix relatifs à la pose du sujet, à son costume et à son attitude générale. Aussi, rien ne permet au juge et aux défendeurs de comprendre si ces éléments qui sont des critères essentiels dans l’appréciation des caractéristiques originales revendiquées, le cadrage, le noir et blanc, le décor clair destiné à mettre en valeur le sujet et l’éclairage étant pour leur part banals pour une photographie de portrait en plan taille de face, sont le fruit d’une réflexion de l’auteur de la photographie ou de son sujet, si l’œuvre porte l’empreinte de la personnalité de Monsieur G. M. ou de Jimi Hendrix.

En conséquence, en l’absence de précision sur l’origine de ces choix constitutifs des caractéristiques originales revendiquées, Monsieur G. M. ne met pas les défendeurs en mesure de débattre de l’originalité de la photographie litigieuse et le juge d’en apprécier la pertinence.

Aussi, au regard de la définition largement insuffisante de l’originalité invoquée livrée par Monsieur G. M., la photographie litigieuse ne présente pas » originalité et ne constitue pas une œuvre de l’esprit protégeable par le droit d’auteur, l’insuffisance de la description des éléments caractéristiques de l’originalité alléguée constituant en outre une violation du principe de la contradiction.

En conséquence, Monsieur G. M. et la société de droit anglais BOWSTIR LIMITED, qui ne peut avoir plus de droit de son auteur, n’ont aucun droit de propriété intellectuelle sur la photographie litigieuse et n’ont pas qualité pour agir en contrefaçon au sens des articles 31 et 32 du code de procédure civile et L 331-1 du code de la propriété intellectuelle. Leurs demandes sont intégralement irrecevables conformément à l’article 122 du code de procédure civile.

Legalis.net : “Jurisprudences — TGI de Paris, 3e chambre 1re section : jugement rendu le 21 mai 2015”.

1. Le 22 mai 2015,
ossipnadeja

En quoi cette décision de justice vous semble-t-elle “surprenante” ?

Blah ?

HTML Deprecation

Deprecating html

#html6

1. Le 21 mai 2015,
Off Topic

Blah ?

Culture du viol

Cruauté ? OK. Images gratuites de violences diverses ? OK.

Décapitations sanglantes. LOL. Tortures, étripages, énucléations, démembrements, émasculation, etc. Oui, oui, oui, oui, oui. Inceste. OK. Enfant défenestré. Cool.

Viol de Sansa ? Pas OK pantoute.

Je suis perplexe.

Et puis, à vrai dire, je m’en fiche un peu de Sansa, toujours à chialer, son sort m’indiffère. Je préfère tellement les personnages d’Arya, Brienne of Tarth, Daenerys… même Cersei est plus intéressante.

“Game of Thrones: Fans ‘quit’ show after controversial Sansa Stark rape scene.”

1. Le 19 mai 2015,
michel v

Peut-être parce que les scènes de violence de type décapitation ou démembrements sont des scènes qui évoquent des souvenirs traumatiques à fort peu de spectateurs. Le viol par contre est beaucoup trop réel pour pas mal de spectatrices.

2. Le 19 mai 2015,
Laurent Gloaguen

C’est fort possible.

3. Le 19 mai 2015,
annso

Je réponds un peu à côté de la plaque car je ne regarde plus GoT depuis longtemps, et la série a dépassé ce que j’ai lu des livres (les 3 premières intégrales) donc je n’ai pas vu/lu cette scène ; mais quand même, ça me fait mal de lire “je m’en fiche un peu de Sansa, toujours à chialer, son sort m’indiffère. Je préfère tellement les personnages d’Arya, Brienne of Tarth, Daenerys”…

Comme si les seuls personnages féminins intéressants DEVAIENT être des personnages aux qualités souvent stéréotypés masculines ! Qu’on ne s’y méprenne pas, mon côté garçon manqué a toujours eu un faible pour le perso d’Arya mais pour moi Sansa aussi est un personnage fort : elle est obligée de vivre parmi ceux qui ont tués les siens et pour cela, elle utilise ses propres armes pour survivre. Certes, elle ne pourrait pas se défendre avec une arme comme le fait sa sœur, mais elle sait jouer avec les codes de la société et le rôle qu’on lui impose et qu’elle a suivi depuis qu’elle est petite.

Bref, même si ce n’est pas non plus mon personnage préféré, mais je trouve ça extrêmement intéressant que ce soit souvent le plus détesté, simplement parce que c’est la plus “fille” et donc elle est jugée comme la plus faible…

4. Le 19 mai 2015,
Laurent Gloaguen

Je ne la déteste pas. Elle m’indiffère, ce n’est pas pareil. Mais je constate qu’elle prend de l’épaisseur dans cette dernière saison. En souhaitant qu’elle ne passe pas tous les derniers épisodes à pleurer.

5. Le 19 mai 2015,
karl, La Grange

Quel drame, mais je comprends. Cela m’a fait la même chose quand Calimero avait cassé sa coquille. Vraiment trop injuste.

6. Le 19 mai 2015,
Off Topic

Vu le destin de cette jeune femme, l’auteur doit avoir un truc solide à lui reprocher. Comme pour Calimero d’ailleurs.

7. Le 20 mai 2015,
Chlore

Même si Sensa peut paraitre un peu fade, avec tous ce qu’elle a subit, elle doit avoir des envies de vengeance. Je lui prédis (je me plante surement, j’ai pas lu les livres) un destin bien meilleur.

Bref sous ses airs de naïve pleurnicheuse, elle s’est plutôt bien sortie des obstacles qu’elle a eu a subir et n’a pas fait trop d’erreur. Elle s’appelle Stark et elle est vivante, déjà ça c’est un exploit ;-)

Mais on est d’accord les destins d’Arya, Brienne, Daenarys et Cersei sont plus passionnants.

J’espère que Cersei durera longtemps, tant j’aime sa perversité.

Blah ?

S’agiter ne fait pas maigrir

Mais l’overdose quotidienne de sucre est à coup sûr nuisible pour la santé.

That’s not a fluke. Our waistlines aren’t expanding because people aren’t exercising intelligently or vigorously enough. You don’t need a new personal trainer, another Insanity workout video or a more aggressive CrossFit regimen. What you need is the truth, and here it is:

Exercise — no matter how many gym memberships you buy or how often you wear your Fitbit — won’t make you lose weight.

The idea that our obesity epidemic is caused by sedentary lifestyles has spread widely over the past few decades, spurring a multibillion-dollar industry that pitches gadgets and gimmicks promising to walk, run and kickbox you to a slim figure. But those pitches are based on a myth. Physical activity has a multitude of health benefits — it reduces the risk of heart disease, Type 2 diabetes, high blood pressure and possibly even cancer — but weight loss is not one of them.

[…] Yet the public continues to be smothered with messages about the importance of maintaining a healthy weight through calorie-counting and physical activity. The food and beverage industry is most guilty of perpetuating the false belief that the obesity epidemic is simply due to lack of exercise, spending billions to market nutritionally poor products as “sports drinks” while simultaneously promoting the benefits of physical activity.

[…] Misconceptions about diet and exercise are paralyzing efforts to curb the worsening obesity crisis. The food industry has been central in pushing these misconceptions, using tactics similar to those employed by big tobacco, to elide its culpability in spreading disease. In a 2009 paper published in the Milbank Quarterly, a public health journal, researchers found that the food industry has formed close ties with influential politicians and scientists who give it powerful avenues to quash policies and research that highlight the harms of sugar. This strategy also allows it to push the message that personal responsibility and a lack of physical activity are really at the root of public’s obesity problem. Reuters found that the food and beverage industry spent more than $175 million on lobbying during President Obama’s first three years in office, more than doubling its spending under the last three years of George W. Bush’s administration, targeting proposals like a federal tax on sodas and stricter nutritional guidelines.

The Washington Post, Aseem Malhotra : “Take off that Fitbit. Exercise alone won’t make you lose weight.

Bien sûr, il y a des fanatiques du sport et des lobbyistes de l’industrie agroalimentaire qui enragent.

1. Le 21 mai 2015,
Marco

Lors de mon récent séjour états-unien je me suis amusé à faire un tour dans un supermarché pour y acheter quelques saloperies locales. Comme à mon habitude j’ai décortiqué les étiquettes. Le corn syrup est omniprésent, sans parler des graisses hydrogénées.

Blah ?

Chemin du désir

Design vs user experience

[Crédit inconnu, trouvé sur Facebook.]

Bonus : Desire Paths.

1. Le 8 mai 2015,
yulorama

Comme quoi les règles sont faites pour être transgressées! ;)

Blah ?

Personnage mystère

Homme mystère

Reconnaissez-vous cet homme ?

1. Le 5 mai 2015,
Eric

Loïc Le Meur ?

2. Le 5 mai 2015,
Franck

J’aurais dit pareil qu’Éric !

3. Le 5 mai 2015,
Gilles

Il joue dans le prochain Mad Max LLM ?

4. Le 5 mai 2015,
karl, La Grange
5. Le 5 mai 2015,
yulorama

Non mais on dirait un personnage de bande-dessinée! Un vilain, genre!

6. Le 6 mai 2015,
Gagarine

Further Future.

7. Le 6 mai 2015,
Sacrip'Anne

Je vote comme Eric et Franck !

8. Le 12 mai 2015,
âne

Bon alors, Bloïc ou pas ?

Blah ?

La bite de Gulliver

Vivant Denon - Phallus phénoménal

“Phallus phénoménal”, gravure (vers 1792) du baron Dominique Vivant Denon (1747-1825).

Orion en aéroplane : “Le phallus phénoménal de Vivant Denon”.

1. Le 3 mai 2015,
âne

En français correct, on dit la bite À Gulliver. Il s’est franchement raté sur les couilles.

2. Le 5 mai 2015,
yulorama

@âne: J’allais le dire…

3. Le 9 mai 2015,
Zorba

Je confirme, on dit aussi la bite à Urbain. Laquelle trône dans la city à Londres et à Barcelone. tandis que Coït tower est à San Francisco

Blah ?

Femmes et sciences

Des recherches laissent entendre que les femmes sont aussi plus susceptibles de gober des énoncés pseudoscientifiques dans d’autres domaines. Par rapport aux hommes, nous avons ainsi plus tendance (10 points de plus) à croire que les humains n’ont pas évolué au cours du temps – ils l’ont fait – et (19 points de plus) à dire que les aliments OGM sont dangereux – ils ne le sont pas. Les femmes ont aussi tendance à avoir davantage recours aux médecines alternatives, ce qui n’est pas sans rapport avec la rhétorique des anti-vaccins concernant les « toxines » et les « impuretés ».

Slate.fr, Ruth Graham : “Défiance vis-à-vis des vaccins : c’est la faute des mères”.

1. Le 2 mai 2015,
Gilles

Ha c’est pas dangereux les OGM ? Mon côté féminin me fait douter de la rigueur scientifique de cette affirmation.

2. Le 2 mai 2015,
Esurnir

@Gilles: ça a l’air de plutôt faire consensus.

Opinion Differences Between Public and Scientists

3. Le 2 mai 2015,
Anne Onyme

Ce n’est pas dangereux. Ça fait 15 ans qu’on en produit, on commence à avoir du recul. Par contre, c’est très vendeur d’agiter le drapeau du danger, ça permet à certains groupes de pression d’avoir une importance indue. Greenpeace notamment est plus au service d’elle-même que de l’écologie. http://www.manicore.com/documentation/serre/ouvrages/greenpeace.html

Ce qui pose problème, c’est les modifications faites : souvent, c’est pour que les plantes résistent au glyphosate, un puissant herbicide au sujet duquel on pourra se poser des questions. (je n’ai pas dit qu’il est dangereux, je n’en sais rien, juste que le doute existe à son sujet). Au lieu de faire des plantes qui nécessiterait moins d’herbicides, on ne trouve pas mieux que de vendre plus d’herbicides… Mais cela ne concerne pas tous les OGM.

Ce qui pose problème, c’est le copinage du n°1 des semences OGM avec le législateur, société qui traîne des casseroles datant de bien avant les OGM. Surtout quand ce même pays a des tendances hégémoniques.

Ce qui peut aussi poser des problèmes, c’est les brevets sur le vivant. Cf point précédant en particulier.

Ce qui peut poser problème c’est que les agriculteurs ne produisent plus leur propres graines, les rendant dépendant de fait du semencier (la grosse multi-nationale aux casseroles amie du politique). On change profondément l’agriculture : au lieu de sélectionner les meilleures graines pour améliorer les espèces, on prends le raccourci de modifier les gènes afin d’avoir plus facilement ce qu’on cherche a obtenir…

Ce qui peut poser des problèmes éthiques, c’est qu’on joue à l’apprenti Die/sorcier en allant plus vite que la sélection naturelle.

Bref, il y aurait beaucoup de choses à dire au sujet des OGM, mais pas que c’est dangereux.

4. Le 2 mai 2015,
La mouche du coche

Suis je le seul à trouver le commentaire d’Anne Onyme terrifiant ? Le type m’a l’air sincère. Il manipule visiblement des ogm et n’a pas le commencement du début du prémice de la moindre réflexion empathique. Son prochain, il s’en tape grave. Un tel dérèglement mental est effrayant. Il doit avoir un ou deux neurone dans le ciboulot. Sûr qu’il est fin prêt pour diriger un camp de prisonniers. Pas un ne s’échappera.

5. Le 5 mai 2015,
yulorama

Je ne crois pas que 15 ans soit suffisant pour voir les répercussions à long terme des OGM d’autant plus que les modifications ont grandement évolué en 15 ans. Alors dangereux? On ne le sait pas encore, mais j’ai mes réserves à savoir que c’est 100% safe.

6. Le 6 mai 2015,
Guillermito

Quinze ans, ce n’est pas assez? C’est peut-etre vrai (certaines maladies a prion ont une incubation de 30 ans apres tout). Je vous propose 5000 ans alors. En effet, un article dans PNAS publié il y a 15 jours montre que la patate douce (Ipomoea batatas) est un OGM naturel depuis sa domestication, entre 5 et 8000 ans en Amerique Latine. Ca fait des millions et des millions de gens, sur plusieurs continents, depuis des milliers d’annees, qui en consomment. Introduit depuis 500 ans en Chine, 250 ans en France.

La question “Les OGM sont-ils dangereux” n’a en fait pas plus de sens que de demander “Les plantes sont-elles dangereuses?”. C’est juste un outil. Un tournevis est-il dangereux? Faut-il interdire les tournevis? Je pourrais creer un OGM surexprimant un neurotoxique puissant qui vous tuerait dans la minute, mais meme ca n’a aucun interet: les plantes le font naturellement de maniere tres efficace.

Attention, quelqu’un va me dire que je suis payé par Monsanto. Comme disait je ne sais plus qui, si tu es un chercheur qui cherche a vaincre le cancer, tu es un héros national; si tu es un biologiste des plantes qui cherche a vaincre la faim dans le monde, tu es un salaud, sous-marin manipulé des multinationales. A la fin, c’est pénible.

Enfin, moi je m’en fous, je ne suis plus chercheur.

http://www.genengnews.com/gen-news-highlights/sweet-potato-is-a-natural-gmo/81251182/

http://www.pnas.org/content/112/18/5844.abstract

Blah ?

On Mozilla’s forced SSL

Yesterday, Mozilla made a blogpost, stating that they will be “deprecating non-secure HTTP” - in other words, forcing HTTPS. I believe that this decision is harmful to the open web, and this is why.

First of all, for those who are not familiar with me - I actively encourage people to use SSL/TLS wherever possible. I do not believe that there is data that is “not important enough to encrypt”.

I do however believe that there are fundamental problems with the way TLS is currently deployed in practice, problems that absolutely need solving before a forced global deployment of TLS can happen. […]

Sven Slootweg : “On Mozilla’s forced SSL”.

1. Le 2 mai 2015,
Laurent

Laurent, même si vous traitez régulièrement de l’homosexualité, je m’inquiète de ne plus avoir lu depuis un moment une notule sur la sodomie. Ça manque.

2. Le 2 mai 2015,
celui

@Laurent, il n’ose plus publier ça sans https…

3. Le 2 mai 2015,
Laurent Gloaguen

Voilà.

4. Le 2 mai 2015,
karl, La Grange

Contrat social, Sécurité et Sérénité.

Blah ?

Peinturage de pont à Québec

Pont de Québec, photo L. Gloaguen

Repeindre la tour Eiffel coûte 4 millions d’euros (5,37 millions de dollars canadiens). Cela comporte le salaire de 25 peintres et les fournitures, dont environ 1 500 brosses, 1 500 combinaisons de travail jetables et 1 000 paires de gants, 60 tonnes de peinture (fabriquée par le norvégien Jotun). Le dernier appel d’offres, pour la 19e campagne de peinture, a été emporté en 2009 par la société grecque Stelma, spécialisée dans la peinture et l’anticorrosion des navires et cheminées de raffinerie.

Repeindre le pont de Québec coûterait 400 millions de dollars canadiens (298 millions d’euros). Les estimations qui circulent vont de 236 et 544 millions de dollars. Soit pas moins de 100 fois plus cher pour l’estimation haute, un budget qui permettrait de repeindre la tour Eiffel tous les 7 ans jusqu’au XXVIIIe siècle (année 2715)…

Je veux bien que les coûts soient plus élevés à Québec parce que l’on doit payer le manque d’entretien (bref, c’est rouillé), mais ça fait quand même une énorme différence. Et l’inévitable surcoût lié à la préparation des surfaces est de toute façon scandaleux, car c’est le prix à payer d’un défaut de gestion. C’est le problème récurrent pour presque toutes les infrastructures de la province : on n’entretient pas ou insuffisamment et ça coûte toujours beaucoup plus cher au long terme. Le secret des coûts de la tour Eiffel, c’est qu’on la repeint avant qu’elle ne rouille, elle n’est jamais décapée (on peut y retrouver des traces du minium de 1887-1888).

En version courte : repeindre le pont de Québec coûtera 4 fois plus cher que 128 ans d’entretien de tour Eiffel (19 campagnes de peinture à 5,37 millions CAD = 102 millions).

[Photo Laurent Gloaguen, prise en novembre 2004 à bord du porte-conteneurs CMA-CGM Tage].

Post-scriptum : la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel a une intéressante page sur son site concernant ses opérations de peinture. On peut y lire cette citation de Gustave Eiffel : “On ne saurait trop se pénétrer du principe que la peinture est l’élément essentiel de la conservation d’un ouvrage métallique et que les soins qui y sont apportés sont la seule garantie de sa durée”. Certains gestionnaires et politiques devraient assurément se pénétrer de ce principe intemporel.

1. Le 30 avril 2015,
Joachim

400 millions de dollars canadiens, ça pourrait aussi couvrir les coûts de construction de la Tour Eiffel.

Il faudrait voir ce que 7 800 000 Francs Or de 1889 vaudraient en dollars canadiens…

2. Le 30 avril 2015,
Gilles

Et le faire tous les ans, le pont au Québec, ça leur traverse pas l’esprit ?

3. Le 30 avril 2015,
Mox Folder

Outre le manque d’entretien, il faut prendre aussi en compte le contexte local : Le milieu de la construction est lourdement syndiqué et comme beaucoup de profession au Québec en proie au associations professionnelles corporatistes dont le seul objectif et de défendre les intérêts de leurs membres et de leur corporation (avant l’intérêt public).

Dans ce contexte je ne suis même pas sur que repeinturer le pont régulièrement coûterait vraiment moins cher.

En tout la balustrade de mon perron elle est définitivement à changer avant quelle ne se casse la gueule faute de ne l’avoir jamais entrevue ;)

4. Le 1 mai 2015,
Jack

Une des composantes qui entrent dans l’estimation des coûts pour le peinturage du pont de Québec, c’est qu’il ne doit tomber dans le fleuve, ni résidu de rouille enlevé volontairement dans la préparation de la surface à peindre, ni une seule goutte de peinture lors de son application. Ce qui oblige à installer des bâches et ou tout autre procédé de récupération des débris et coulasses de peinture et de travailler avec ces contraintes particulières.

5. Le 1 mai 2015,
Anne Onyme

@Joachim : Le Napoléon (20 Francs Or) et a 209 € en ce moment. On arrondir à 200 €, donc la construction de la tour Eiffel couterait 78 millions d’euros à construire. Soit à peu près 100 millions de CAD…

(je ne sais pas si convertir bêtement l’or est la solution intelligente pour convertir les francs de l’époque en CAD, mais ça doit donner une idée).

6. Le 1 mai 2015,
Pouxi

@Anne Olympe : On ne peut pas convertir de cette façon. Le Napoléon a aujourd’hui un prix de collection et non pas une correspondance de change. En fait il faut aller sur le site de l’Insee qui donne la valeur du franc 1901 (dit franc-or parce qu’il était aussi garanti par l’or qui à l’époque jouissait d’une grande stabilité.) Ce qui donne 1 franc 1901 (valable aussi en 1888-1889) égal à 3,87 euros. Une nouvelle construction serait (arrondi) à 31 millions d’euros (sans tenir compte du prix du terrain, ni des nouvelles conditions de conception ou de travail).

7. Le 4 mai 2015,
Anne Onyme

C’est l’avantage des tunnels

8. Le 4 mai 2015,
Ramsès

@ Pouxi : petite correction : le franc 1901 ne doit pas être pris pour un ancien franc. Donc il vaut 386,72 euros. Ce qui met les 8 millions de francs-or de la Tour Eiffel à 3,1 milliards d’euros. Avec les réserves que vous mentionnez.

Plus largement, la corrosion représente une perte annuelle de 2 % du PIB mondial, selon l’association internationale des producteurs de nickel. La tradition européenne privilégie la prévention et l’entretien, alors que la tradition nord-américaine préfère attendre la destruction de l’ouvrage et le reconstruire à neuf.

9. Le 7 mai 2015,
Laurent Gloaguen

Un franc or (ou germinal) étant précisément et intemporellement défini comme 0,29025 g d’or fin et 0,3225 g d’or à 900/1000, il vaudrait au cours actuel 10,86 €.

7 800 000 francs or feraient donc aujourd’hui 84,8 millions d’euros (115,8 millions CAD).

L’Insee donne seulement au franc or une valeur de pouvoir d’achat de 3,87 € (et pas 386,72 € comme dit dans le commentaire ci-dessus, on parle bien d’ancien franc d’avant 1960), mais précise que c’est un résultat incertain et d’autant plus quand on remonte dans le temps. Le cours de l’or ayant explosé ces dernières années (depuis 2003), il faut aussi relativiser l’étalon qui surcote actuellement le germinal.

Si l’on voulait vraiment donner un coût actuel de la construction de la tour Eiffel, peut-être vaudrait-il calculer celui de la main d’œuvre et des matériaux. Après, il faut aussi s’entendre, parle-t-on de la valeur en euros du coût de 1889 ou de la valeur que coûterait la tour à reconstruire aujourd’hui… La valeur de 1889 serait à mon avis dans une fourchette de 50 à 80 millions d’euros, sans possibilité d’être plus précis.

Ce qui est sûr, c’est que les coûts de main-d’œuvre ont considérablement augmenté depuis le XIXe siècle et feraient toute la différence aujourd’hui.

10. Le 7 mai 2015,
Laurent Gloaguen

@Jack “Une des composantes qui entrent dans l’estimation des coûts pour le peinturage du pont de Québec, c’est qu’il ne doit tomber dans le fleuve, ni résidu de rouille enlevé volontairement dans la préparation de la surface à peindre, ni une seule goutte de peinture lors de son application.”

Pensez-vous que la société d’exploitation de la Tour Eiffel autorise la moindre goutte de peinture de tomber sur un visiteur ? :-)

Blah ?

Maternité

Si vous avez un peu de temps à perdre, vous pouvez trouver sur cette page une fascinante vidéo d’accouchement (qui dure seulement huit heures). Le “direct” n’est pas mal non plus.

#miaou

2015 tiny kittens

Mathieu et les garçons

Quand j’ai fait le portrait du président de Radio France Mathieu Gallet, j’ai parlé au détour d’une phrase des « garçons ». Illico, son conseiller en communication, le fameux Denis Pingaud payé 90.000 euros par an, m’a appelée pour me dire « c’est scandaleux vous avez “outé” Mathieu ». D’abord je tombais un peu des nues parce que je pensais que ça avait déjà été écrit, je n’avais pas du tout le sentiment de l’avoir “outé”. Eh bien, il en a discuté avec le directeur général du Monde. Au moment de l’enterrement de Richard Descoings, Guillaume Pépy a appelé mes actionnaires. Il ne voulait pas que l’on parle de sa relation avec Descoings. Cela se passe comme ça chez les puissants : on ne vous dit rien, on appelle l’actionnaire. Avant la sortie du livre, la responsable de la communication de Pépy s’est assurée auprès de grands patrons de presse qu’ils n’en parleraient pas…

AJL : “Raphaëlle Bacqué (Le Monde): « Dans les rédactions, l’homosexualité fait peur »”.

1. Le 29 avril 2015,
lolosquared

que je n’aime pas ce monde là … fais chier le mec que j’aimais en faisait parti ….

2. Le 1 mai 2015,
TheBaiter

Decoings, pété un câble en prenant des poppers avec des tarlooses newyorkais. Pas dommage du tout.

Blah ?

Dildo In Memoriam

21 Grams is a memory-box that allows a widow to go back to the intimate memories of a lost beloved one. After a passing, the missing of intimacy with that person is only one aspect of the pain and grieve. This forms the base for 21 Grams. The urn offers the possibility to conserve 21 grams of ashes of the diseased and displays an immortal desire. By bringing different nostalgic moments together like the scent of his perfume, ‘their’ music and reviving the moment he gave her her first ring, it opens a window to go back to moments of love and intimacy. She is able to have an intimate night with her sweetheart again.

Dangerous Minds : “Because love never dies: Put your loved one’s ashes in a glass dildo.”

Romantique.

Poésie du soir

C’est le chemin de la vie, tu enfermes certaine douleur dans une boîte, du genre hermétique, et tu la ranges, proprement, docilement. Mais il est de ces soirs, plus en plus rares, où tu as juste l’envie irrépressible de l’entrouvrir, la boîte… juste pour avoir une bouffée, un réchauffé, un pincement. Te malmener de ton étouffant confort. Un peu comme lorsqu’il fait -25 ° c dehors et que tu ouvres la porte ; tu te prends la claque du froid, tu sens le réflexe en toi, animal, réactif, subitement réveillé. Je vis, tu vis, nous vivons. Un jour tu seras trop sec, et tu ne sentiras plus la morsure. Alors, savoure la douleur pour ce qu’elle est. Tant que tu la contrôles et qu’elle ne t’endigue point. Car vivre, c’est finalement souffrir. Les analgésiques de la vie quotidienne, les soporifiques, les anesthésiants, les divertissements… Tout t’endort. Tout t’affadit. Tu vis sans vivre. Tu vis pour mourir. Tu meurs de ne pas vivre. Une vie éclairée et sensible est la plus subtile expérience du masochisme. Exerce donc ta domination.

1. Le 28 avril 2015,
Krysalia

“ton étouffant confort”. C’est tellement ça. très beau, merci Laurent.

2. Le 29 avril 2015,
Robin Williams

Mouarf!!!!

Blah ?