Journal de bord

de Laurent Gloaguen

Vous êtes sur le journal de bord de Laurent, alias « le capitaine », à Montréal, Canada.
Recueil de liens, citations et pensées au fil de l’eau… On y parle actualité, politique, journalisme, technologie, internet, air du temps, sens de la vie et sexe, depuis 2002. C’est à ce jour 10072 billets et 79320 commentaires.
Laurent est était président d’honneur du CCCI.

Chat du jour

Chat Granby

Dans une ferme laitière à Granby, Québec, le 26 juillet 2015. Photographie Christinne Muschi /Reuters.

1. Le 1 août 2015,
Eric

Est-ce un chat-lait ? #OKJeSors

Blah ?

Cieux

Pour le plaisir des yeux : The Chase, par Mike Olbinski.

Chat du matin

J’imagine que c’est un peu l’air que j’ai quand je me lève le matin (et qu’il pleut).

Chat du matin

[Photographie Andy Hall, pour The Guardian.]

Priorités

Un couple hétéro qui a un nouvel enfant. J’enregistre l’information.

Un couple homo qui adopte un chaton. J’ai la larme à l’œil, je consulte compulsivement Facebook à la recherche de nouvelles photos.

Sookie

Merci à Aurélie, au Tarquinet, à Alexandre et Mathieu pour la belle histoire de l’été.

#LaCrevette

1. Le 29 juillet 2015,
xave

J’ai un couple d’amis hétéro qui a adopté un chaton aussi (mais genre petit, à la base). Ça fait quoi, comme score ?

(et il a fallu tout lui apprendre)

2. Le 29 juillet 2015,
Laurent Gloaguen

Oh, trop choupinou !

3. Le 29 juillet 2015,
samantdi

Cette petite chatonne est la mascotte de feue la blogosphère :-)

4. Le 29 juillet 2015,
Aurélie (ou VT, c'est selon)
5. Le 29 juillet 2015,
Laurent Gloaguen

<3

6. Le 30 juillet 2015,
yabonn_fr

Ben. Ce que ça doit etre pour les couples homo qui ont un enfant?

Blah ?

Yummy

The video dishes out plenty of laughs as its clever lyrics are interpreted through some playful and suggestive usage of the frozen dairy treats and various toppings. Manila sings about the joys of “sticky pearls” and delivers a request through the song’s hook to “sprinkle it on top of me.” Her wish is finally granted as the video culminates with the ultimate whipped cream-bukkake climax.

Fait chaud.

Fin de Têtu

Le rédacteur en chef de Têtu déplore le désintérêt du pouvoir économique pour un titre dont « le combat a été d’être un magazine comme les autres, de ne pas être jugé sur des aprioris et d’avoir pignon sur rue ».

Slate.fr, Florian Bardou : “La presse communautaire est-elle encore indispensable aux LGBT ?”.

Le gros problème de Têtu, c’est qu’il est détesté par tout le monde, comme le journal de style de vie et de crème solaires.

Libération, Didier Lestrade : “Têtu est devenu mou du cul”.

J’ai été un peu agacé je l’avoue que le lectorat gay soit pointé ainsi du doigt. On a, je crois, le lectorat qu’on mérite, et si les militants se sont détournés de Têtu, c’est peut-être parce que Têtu ne l’était plus. Aucun recul de la rédaction sur l’orientation fashion du magazine en décalage avec la réalité ellegébété.

Orpheus Blog : “RIP Têtu”.

Age reduction

Digital Cosmetics.

1. Le 24 juillet 2015,
Jérôme

Les extraits d’une éventuelle histoire était bien.

2. Le 24 juillet 2015,
Off Topic

Waouh.

3. Le 24 juillet 2015,
Off Topic

Ergonomie: quand j’écris un commentaire, la page suivante me propose de retourner “au billet”. Moi, je veux retourner à la home. Proposition du compromis.

Blah ?

Dénigrer un champion

Un sport bien français.

WASHINGTON, (AFP) — LUNDI, 29 JUIL. 2002. 10:33 — La photo de Lance Armstrong, victorieux pour la quatrième fois consécutive du Tour de France cycliste, dimanche, s’étale lundi à la Une de la majorité des principaux quotidiens américains, qui égratignent au passage le public français, accusé d’avoir dénigré le champion texan.

« Vive le Lance », peut-on notamment lire en Une d’un grand quotidien tandis que le Washington Post applaudit sous le titre : « Armstrong passe la quatrième et gagne un nouveau Tour de France », reléguant pour une fois le club de football américain des Washington Redskins au second plan.

« Armstrong réalise un “Tour de Force” », se félicite le New York Times, quand USA Today proclame : « Une fois encore, c’est le Tour de Lance ». Ce dernier stigmatise également « les jaloux du monde du cyclisme », les priant de « lâcher Armstrong ».

« Si vous avez une preuve qu’il est dopé, montrez-la. Sinon, mettez-la en veilleuse », poursuit USA Today. Le champion texan, 30 ans, qui a vaincu un cancer, « mérite des applaudissements, et pas seulement des Américains, du monde entier aussi ».

Les éditorialistes américains visent l’attitude du public français, qui a parfois traité le Texan de « dopé » sur les routes du Tour, ainsi que « la suspicion » et les « sous-entendus » qui entourent Armstrong depuis un certain temps, notamment dans les médias français.

Pour le Washington Times, « les Français enquêtent sur Armstrong depuis l’automne 2000. Ils n’ont rien trouvé, pas même un dessus-de-lit sale, mais ça ne leur suffit pas pour clore leurs recherches ».

« La devise de la France : si tu ne peux pas les battre, mène une enquête sur eux », titre ce même quotidien, dont un éditorialiste pousse le commentaire hors du champ sportif, brossant un portrait peu reluisant des Français. « Ils ne sont vraiment bons nulle part, sauf lorsqu’il s’agit d’affirmer leur supériorité sur les autres », écrit-il.

« Les Français filent du mauvais coton depuis qu’ils ont laissé leur pays à un cinglé à moustache venu d’Allemagne, ajoute-t-il. Ils marcheraient encore au pas de l’oie sans la puissance de l’Amérique. »

1. Le 21 juillet 2015,
La mouche du coche

Pour faire taire des enquêteurs, ça s’arrose.

Puis on gagne et ça s’arrose. :-)

2. Le 24 juillet 2015,
Off Topic

Merde in France et Warcel me manquent parfois, madeleines de prouts.

Blah ?

Bijou d’anus

Du bling DTC !

Twinkle Tush’s website.

1. Le 15 juillet 2015,
Maïa

Alors tu viens d’ajouter un item dans ma série “c’est la fin du monde” de cette semaine. Well done.

2. Le 19 juillet 2015,
Off Topic

/me trop heureux !

Heureux

3. Le 19 juillet 2015,
Laurent Gloaguen

Du GIF animé ?… Suis pas sûr, là…

4. Le 20 juillet 2015,
Off Topic

C’était pour marquer le coup :)

Blah ?

Catzooka

Just a Cat Launcher.

1. Le 16 juillet 2015,
Suricat

J’avoue je suis déçu, je m’attendais à ça plutôt En imaginant le “bonheur” d’en équiper le chat !!!

alt text

2. Le 16 juillet 2015,
Laurent Gloaguen
  1. Ceci n’est pas le bon billet.

  2. Déjà blogué en 2008.

:-)

3. Le 16 juillet 2015,
celui

C’est bien vrai ça, en 2008 ce blogue était mieux.

4. Le 18 juillet 2015,
Off Topic

Comment diable Suricat a-t-il réussi à insérer cette image ici ???

Blah ?

Trash Cat

It’s about a cat that likes to knock over trashcans.

1. Le 15 juillet 2015,
karl, La Grange

Tu es mûr pour remplacer /System/Library/Components/CoreAudio.component//Contents/SharedSupport/SystemSounds/finder/empty trash.aif par ce son

2. Le 15 juillet 2015,
Laurent Gloaguen

Je suis très tenté là.

3. Le 22 juillet 2015,
Jean

Le chat encapsulé dans l’iMac, comme ces deux-là, encapsulés dans le DVD. À l’origine, le son se lance et tourne en boucle à l’insertion du DVD dans le lecteur.

Blah ?

Griffure de ronce

Nous sommes ce par quoi nous sommes passé, les griffures des fourrés que nous avons traversés. Il faut juste accepter que jamais nous ne serons libre de notre enfance.

Charles Le Roncier : “Les biches”.

Grass-holes

Dr. Hans Schreier is a bike commuter, who pedals through the streets near the University of British Columbia campus each day, past houses with perfectly green, manicured front lawns, frequently adorned with sprinklers busy spraying water.

On a recent day, he counted six lawns where the sprinklers were out, soaking every blade of grass in a city that has had 10mm of rain since May 1, and where officials have been urging residents to limit their lawn watering to one hour per week.

Like many Vancouverites, Schreier has been forgoing his hour, and watching his lawn turn from green to yellow to brown instead. But some have been keeping their taps and their sprinklers turned on, triggering a municipal tempest pitting the brown-lawn-embracing water conservationists against the green-lawn-loving holdouts.

“I am proud of how brown my lawn is,” says Mike Tippett, a tech entrepreneur in Point Grey. “If your grass is too green it is kind of a sign that you are a selfish person. And I have a word for those people: grass-holes.” […]

National Post, Joe O’Connor: “‘I am proud of how brown my lawn is’: In Vancouver lawn battle, every drop is judged.”

Polari

Do you want some trade in the cottage? But beware of the sharpies…

How gay men used to speak in Britain. (Screenplay.)