Journal de bord

samedi 15 décembre 2012

Une affaire de cordée

Nous étions tous éprouvés par l’altitude, je l’ai dit, c’était normal. Herzog le note pour lui-même. Plus encore, il était illuminé. Marchant vers le sommet, il avait l’impression de remplir une mission et je veux bien croire qu’il pensait à sainte Thérèse d’Avila au sommet. Moi, je voulais avant tout redescendre et c’est justement pourquoi je crois avoir conservé la tête sur les épaules. Je tiens à ce sujet à faire le point sur un incident qui a marqué notre dernière étape vers le sommet. Incident n’est d’ailleurs pas le mot. Il s’agissait simplement de décisions normales à prendre, comme il s’en présente couramment dans les courses dans les Alpes. Je savais que mes pieds gelaient, que le sommet allait me les coûter. Pour moi, cette course était une course comme les autres, plus haute que dans les Alpes, mais sans rien de plus. Si je devais y laisser mes pieds, l’Annapurna, je m’en moquais. Je ne devais pas mes pieds à la jeunesse française. Pour moi, je voulais donc descendre. J’ai posé à Maurice la question de savoir ce qu’il ferait dans ce cas. Il m’a dit qu’il continuerait. Je n’avais pas à juger ses raisons ; l’alpinisme est une chose personnelle. Mais j’estimais que s’il continuait seul, il ne reviendrait pas. C’est pour lui et pour lui seul que je n’ai pas fait demi-tour. Cette marche au sommet n’était pas une affaire de prestige national. C’était une affaire de cordée.

Louis Lachenal (1921-1955). Carnets du vertige, Guérin, 1997.

1. Le 16 décembre 2012,
degrems

Très chouette extrait. Leur cordée était visiblement complexe… (si jamais même ils sont arrivés au sommet ^^)

Blah ?

Newton, une volonté divine

La tragédie de Newtown, c’est parce ce que l’on ne donne pas assez place à la religion dans les écoles, nous explique l’ancien gouverneur de l’Arkansas, Mike Huckabee.

(CNN) - Responding to the deadly mass shooting Friday in Newtown, Connecticut, former Arkansas Gov. Mike Huckabee said new laws regulating guns won’t deter such shootings, linking a lack of religious discussion in the classroom to increased violence in schools.

“We ask why there’s violence in our school but we’ve systematically removed God from our schools,” Huckabee said on Fox News. “Should we be so surprised that schools have become such a place of carnage? Because we’ve made it a place where we don’t want to talk about eternity, life, what responsibility means, accountability.”

“That we’re not just gonna have to be accountable to the police if they catch us but one day we stand before a holy God in judgment. If we don’t believe that, then we don’t fear that,” he said.

Pour l’église baptiste de Westboro, l’explication est différente : c’est la volonté de Dieu qui exprime son mécontentement à l’égard du mariage homosexuel : “fag marriage to blame”.

L’église compte d’ailleurs envoyer des délégations à Newtown pour prier et remercier Dieu de ce massacre vengeur.

Qui pourrait aller contre la volonté de Dieu ? Certainement pas un bon crétin chrétien.

Du côté des amateurs d’armes à feu, on nous explique que ce n’est pas un problème d’armes, mais juste un problème de maladie mentale. D’ailleurs, si le personnel de l’école, et pourquoi pas les enfants, avaient été armés, il y aurait eu bien moins de victimes. Tout instituteur devrait avoir un Smith&Wesson (fier mécène de la NRA) dans le tiroir de son bureau (à côté de la bible, indispensable outil pédagogique).

Les écoles sont des lieux où non seulement il n’y a pas assez de religion, mais aussi des lieux qui manquent d’armes à feu.

Quant à la mère de l’assassin, Dieu ait son âme, je suppose que ce devait être une bonne chrétienne hétérosexuelle et républicaine, avec une carte de la NRA dans son portefeuille… Ce qui expliquerait mieux à mes yeux les troubles psychologiques de l’assassin que toute intervention divine.

Par ailleurs, un proche de la famille expliquait que Adam Lanza “was smart. He was like one of these real brainiac computer kind of kids.” Son frère confirme : “My brother has always been a nerd”. Méfiez-vous des nerds, ce sont des asociaux détraqués. S’ils jouent en plus à des jeux vidéo, vous pouvez être sûrs que ce sont des tueurs vicieux en puissance.

Enfin, l’information la plus troublante, et la plus révélatrice pour bien des “analystes”, Adam Lanza n’avait pas de page Facebook ! C’est dire combien il était anormal…

1. Le 15 décembre 2012,
padawan

Eh non ce n’était pas une bonne chrétienne, la preuve elle a divorcé. Il faut interdire le divorce (et les jeux vidéos).

2. Le 15 décembre 2012,
padawan

Le coup de la page Facebook je l’ai entendu tel quel sur France Inter. Et ça fout les boules. C’est du même registre que de ne pas avoir de téléphone portable, chose notoirement considérée comme suspecte par la police en France (parce que c’est super pratique pour enquêter sur quelqu’un, un téléphone portable).

3. Le 16 décembre 2012,
Laurent Gloaguen

Divorcée, Dieu l’a punie. Gloire au Seigneur !

4. Le 16 décembre 2012,
Thierry

Quelques réponses aux connards qui en profitent pour faire avancer leur agenda divin, en image glanées ça et là :

5. Le 16 décembre 2012,
Marc

Je suis gay, athé, mais pas hypocrite. Ceux qui tuent les enfants ont à leurs dispositions des armes permises et achetable facilement. Les républicains sont contre l’avortement et pour l’armement, donc on veut tuer les enfants plus vieux, quelle contradiction. C’est idem pour le Canada depuis que les conservateurs sont au pouvoir, l’abolition du registre des armes à feux, çà doit rapporter aux caisses électorales.

6. Le 16 décembre 2012,
OlivierJ

Marc, Eolas a une phrase pas mal, du genre : “Pour un conservateur américain, le droit à la vie commence à la conception et s’arrête à la naissance” (il a dû le tweeter).

7. Le 18 décembre 2012,
Eolas

Newtown, pas Newton. Villeneuve en québecois.

8. Le 1 janvier 2013,
Tigran

Ben voyons. Si on ne croit pas en (et craint) Dieu, on est forcément immoral.

J’en connais qui devraient relire Diderot.

Blah ?