Journal de bord

dimanche 15 mai 2005

Constitution aléatoire

Le traité auquel il faut dire “oui” (si, si , croyez-moi, c’est une affaire de bon sens), inspire pas mal les informaticiens. En voici une nouvelle version en ligne, toute simple, qui permet de faire plein de recherches bien pratiques et rapides. Il y a même une fonction article au hasard. Idéale si vous souffrez d’insomnies.

1. Le 16 mai 2005,
da Bourz

Ca marche po, tu cherche “Turquie” et ça te sort rien, pourtant c’est dedans ! ;-)

2. Le 16 mai 2005,
Laurent

Le mot Turquie ne figure que les annexes : ” compter du 1er mai 2004, et en attendant, le cas échéant, la conclusion des protocoles nécessaires visés au paragraphe 1, les nouveaux États membres appliquent les dispositions des accords conclus par les États membres actuels et, conjointement, la Communauté, avec l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’ancienne République yougoslave de Macédoine, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Corée du Sud, la Croatie, l’Égypte, la Fédération de Russie, la Géorgie, Israël, la Jordanie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Liban, le Mexique, la Moldova, le Maroc, l’Ouzbékistan, la Roumanie, Saint-Marin, la Syrie, la Tunisie, la Turquie, le Turkménistan et l’Ukraine, ainsi que les dispositions des autres accords conclus conjointement par les États membres actuels et la Communauté avant le 1er mai 2004.” Protocole 9.

Blah ? Touitter !

Scoop malodorant

Via un informateur anonyme (je me demande ce qu’il fait sur ce genre de site…), on a retrouvé la trace de Merde In France. Leather, rubber, underwear, boots, uniform, jeans… Hmmmm… Ça pourrait presque m’intéresser.

Je ne sais pas à qui MIF fait allusion quand il écrit “un pédaloïde de gôche qui se fout plein les poches dans une boîte de com et qui tapine pour le ’Oui’”… Si je suis assez égocentrique pour croire qu’il s’agit de moi, je penserais qu’il fait une curieuse fixation sur mon humble personne. Et si, finalement, MIF et moi, ce n’était qu’une histoire de cul inaboutie ? En tout cas, j’ai bien noté que tu étais “versatile”, ce qui est, à mes yeux, une marque d’ouverture appréciée…

Sinon, je ne peux me priver de cette citation de notre cher MIF, qui a des ambitions littéraires :

Sinon, il était impossible de rendre visite à son éditeur pendant ces années-là sans tomber sur ces pédérastes veufs, purulents imbéciles, qui tentaient désespérément de faire publier les énièmes recueils de poèmes de leurs petits copains sidaïques expirés (textes morts-roses). Sous-poésie suppurée par des scribouillards dont la transcriptase ne rimait à rien. Même colportée sous le manteau, La Pensée Universelle n’en voulait pas. [Fear & loathing in Paris.]

Je ne sais plus qui a dit qu’il fallait “avoir du cuir pour jouer dans la blogosphère”. Heureusement, j’ai un sacré épiderme (et qui n’a rien de purulent).

Ah, et si vous n’avez rien à faire, vous pouvez toujours lire les poèmes de mon copain, mort du sida dans mes bras, un 17 décembre 1994.

Et s’il y a des gens intéressés, il doit me rester quelques versions papier…

1. Le 15 mai 2005,
François

“Je ne sais plus qui a dit qu’il fallait “avoir du cuir pour jouer dans la blogosphère”.”

“To succeed in blogging you need to understand it’s a craft, with its own tricks of the trade. You need a thick skin.”

Source: http://www.nytimes.com/…

C’est certainement une coïncidence.

2. Le 16 mai 2005,
Warda

Falip : un peu inégal, mais dans l’ensemble des textes intéressants. Ca nous change des blogs égocentriques (comme ici).

3. Le 16 mai 2005,
Samira K.

J’apprécie beaucoup les textes sur Fear & Loathing …

Surtout “Manifesto Destiny”. Planant. Trop barré.

Blah ? Touitter !

Bouffe en l’air

La nourriture sur Air Canada, c’était très correct il y 5-7 ans, maintenant, comment dire, c’est absolument infâme dégueulasse (ah… la “pointe” de pizza toute molle…). Comme on dit en France, du “foutage de gueule”. J’espère que mon lapin aura une meilleure expérience sur Air France. Dans un monde hyper-concurrentiel, j’ai le sentiment que pas mal de compagnies aériennes ne se rendent pas compte que le seul plateau repas peut être décisif dans le choix du consommateur pour une compagnie. À cet égard, combien de fois ais-je entendu à une époque des gens qui prenait Air France pour le champagne gratuit… Je suis prêt à payer 10 ou 20 euros de plus sur un long-courrier pour un service à bord au minimum correct. Et je ne pense pas être tout seul.

Précision technique

Certains lecteurs m’ont informé que le “journal de bord” se baladait parfois en fin de page, au lieu de sa place normale, à droite. Je tiens à leur dire que cette spécificité étant propre à Internet Explorer, je ne suis prêt à faire absolument aucun effort pour leur cas.

Selon mes dernières statistiques (hors agrégateurs) :

Je suis très flatté de la qualité de mon lectorat, et j’ignore les 35 % restants.

Si vous êtes sur Mac OS X, et que vous utilisez encore MSIE, vous êtes vraiment inexcusables avec la présence obligée de Safari. Si vous êtes sur Windows, revenez me lire après être passé par cette case.

1. Le 15 mai 2005,
rosalie

moi je ne suis passée par aucune case, quand on veut on peut.

2. Le 15 mai 2005,
François

“Si vous êtes sur Mac OS X, et que vous utilisez encore MSIE, vous êtes vraiment inexcusables” … d’autant plus que la dernière version de Mac OS X montre la voie : Internet Explorer n’est plus installé par défaut.

A propos d’Internet Explorer, une petite bibliographie sur ses failles de sécurités et sur les problèmes de design qu’il pose :

http://phnk.com/ui/explorer

3. Le 15 mai 2005,
Hoedic

T’es quand même d’une mauvaise foi crasse car plusieurs personnes ont soulevé le point qu’au travail, il n’est pas toujours possible d’installer le navigateur qu’on veut (même quand on a pris la peine de souligner aux gens de l’info que le renard de feu est le plus meilleur navigateur au monde.) Mais bon, ça reste lisible malgré tout, personnellement je n’en meurs pas.

4. Le 15 mai 2005,
Laurent

Quoi ? Il y a des gens qui lisent des blogues au travail ? Je n’arrive pas à y croire. Faignants ! (C’est vrai que quand je regarde mes statistiques, il y a tout le CAC 40…)

5. Le 16 mai 2005,
padawan

“(C’est vrai que quand je regarde mes statistiques, il y a tout le CAC 40…)”

LOL. Sauf que pour l’une d’entre elles, ce n’est pas moi, je ne lis que des blogs sérieux au travail, moi ;-). Mais j’en connais un autre qui…

6. Le 16 mai 2005,
EmmanuelC

Ouais ben c’est pas joli-joli tout ça ! Non seulement ça pose le problème cité (que je n’arrive d’ailleurs pas à trouver avec IE… une copie d’écran quelqu’un ?), mais en plus, en jetant un oeil à la CSS, je découvre avec une immense stupeur que les tailles typos sont en pixels ! Puis, pour couronner le tout, dans tes archives, le billet “800px” http://embruns.net/logbook/2005/02/07.html#001973

Ça me fait beaucoup de chocs pour un “lundi matin des p’tits vieux” ! ;-)

7. Le 16 mai 2005,
Laurent

C’est très bien les tailles en pixels.

8. Le 16 mai 2005,
Hoedic

Je n’arrive pas à y croire. Faignants !

Ben quoi, on a bien le droit de se détendre pendant les pauses… et autres les pauses :D

Blah ? Touitter !

You need a thick skin

How hard could blogging be? You roll out of bed, turn on your computer, scan the headlines, think up some clever analysis while brushing your teeth, type it onto your site and you’re off.

But as I discovered, blogging is no longer for amateurs or the faint of heart. Blogging - if it’s done well - has evolved into an all-consuming art.

(…) As I checked other sites for ideas, I now realized that I didn’t need only new information. I needed a gimmick - a motif or a running joke that would keep the blog rolling all week. All of a sudden, I was reading other blogs, not for what they had to say, but for how they said it.

(…) I don’t know how they’ll fare, but I doubt that celebrity will attract readers for long. To succeed in blogging you need to understand it’s a craft, with its own tricks of the trade. You need a thick skin. And you must put your life on hold to feed an electronic black hole.

N.Y. Times. David Greenberg. [Via phnk.]

Lord of the Barnyard

33 ans. Tristan est mort.

Souffle du désert

« Et les mecs font naître des oasis de leur larmes. » [André.] Le Souffle du désert, bientôt sur Arte ?

1. Le 1 février 2006,
Lili

C’est prévu à Montréal en mi-février et pas encore à Paris. C’est encore une raison “accessoire” de plus pour partir au Québec non?

Blah ? Touitter !

Diffamation et auto-censure

Diffamation et auto-censure [via François].

La blogosphère va bientôt devenir un bon business pour les avocats. D’ailleurs, on en connaît déjà au moins deux qui guettent aux avant-postes… ;-)

1. Le 16 mai 2005,
Veuve Tarquine

Tu parles, aux avant-postes ! nous on attend la lettre recommandée de Tegam nous sommant de cesser de rapporter l’avis d’un expert judiciaire sur la fiabilité de Viguard… aux avant postes !

Cela dit, ce n’est pas nouveau ce genre de pression… Et je suis bien la première à m’en insurger…

2. Le 16 mai 2005,
loic

mouais en tout cas à Puteaux y’en a un qui en a vraiment besoin d’un.

3. Le 16 mai 2005,
Veuve Tarquine

Oui, certains ne supportent pas qu’on écorne leur image… et brandissent le code pénal ; c’est triste, hein ?

4. Le 16 mai 2005,
Pep

Tiens ? … Je ne savais pas qu’à Puteaux “avocat” signifiait également “coach en communication”.

/me prend note.

5. Le 16 mai 2005,
karl

En tout cas j’ai fait une copie de la version non censurée au cas où il y en a besoin ;)

6. Le 16 mai 2005,
Luc

Bonjour,

Je reprends une réponse que je viens juste de poster sur mon Weblog ou il était également question de ce qui arrive à Christophe Grébert. Il serait injuste de nous comparer, ce qui m’arrive est une gaudriole amusante à côté de ce que lui arrive à lui.

Mon cas est différent (parce que bien moins risqué) que celui de Christophe qui lui, est menacé d’un véritable étouffement, par une municipalité.

Mon cas est plus simple et me permet de réver à un système de défense qui serait réplicable au cas ou la même manip d’intimidation se reproduirait chez moi ou chez d’autres.

Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le spammeur en question mais son avocate. Le coup des avocats sans vergogne qui sous-louent leur toque à des boîtes pour qu’elles s’en servent de batte de baseball m’insupporte. C’est déjà arrivé à un ami, l’auteur de Medito un excellent site d’infos vu sous un angle médical et sans doute à plein d’autres.

L’avantage de mon cas c’est qu’il est clair et la position de l’avocat indéfendable. j’ai la chance que manifestement elle n’a pas relu la lettre qu’elle m’a envoyé avant de la poster.

Sans compter qu’au cas où ça dégénère, une avocate qui se fait le porte voix des spammeurs par les temps qui courent… je n’ai pas trop d’inquiétude pour ce qui est du support médiatique, c’est du velours (tandis que Christophe lui, rame).

Ce que je veux (je ne sais pas si j’y arriverais mais c’est mon objectif désormais) c’est arriver à définir une procédure et une sorte de petite base de connaissance pour qu’en pareil cas l’auteur d’un weblog (moi si ça se reproduit, ou d’autres) agressé par un vigile en robe noire (pardon aux vigiles en tenue de ville), puisse répliquer de façon massive et irréprochable sur un plan technique/juridique.

C’est aussi une des différences avec Christophe, lui a urgemment besoin de pognon (n’hésitez pas à cliquer sur son bouton PayPal) moi j’ai principalement besoin de support technique.

7. Le 16 mai 2005,
Eolas

Ce que dit Luc me fait penser qu’il faut que je termine mon billet sur la responsabilité juridique des blogueurs, il irait tout à fait dans le sens de ce qu’il demande.

8. Le 16 mai 2005,
Veuve Tarquine

Je ne suis pas certaine qu’un corpus d’informations “massives et irréprochables sur un plan technique/juridique” change considérablement la donne. Non pas que je doute que le futur billet de mon excellent confrère Eolas ne devienne dès sa publication -et à raison- un texte de référence.

En effet, quelque soit le bien-fondé de sa postition et de ses écrits, il n’en demeure pas moins qu’assigné devant le TGI même pour de très mauvaises raisons, un blogueur, devra quand même engager des frais d’avocat afin de représentation.

La pression économique est fondamentale dans ce genre d’actions et se situe en amont de la recherche de la “légalité”.

Par ailleurs, et notamment en matière de responsabilité, champs de bataille de tous les amateurs de tétrapilectomie, dont je suis, il est illusoire de penser pouvoir déterminer à l’avance et de façon immuable et indiscutable une réponse unique. En fonction du lieu des faits (les tribunaux ne retiennent pas tous les mêmes solutions), en fonction des faits eux-mêmes (aucune situation n’est strictement transposable à une autre) il sera toujours parfaitement loisible à des juristes de discuter l’application ou non de telle ou telle règle.

9. Le 16 mai 2005,
Laurent

[Tétrapilectomie : science du coupage de cheveu en quatre.]

10. Le 16 mai 2005,
Luc

Le 16 mai, Veuve Tarquine a dit :

Je ne suis pas certaine qu’un corpus d’informations “massives et irréprochables sur un plan technique/juridique” change considérablement la donne.

Bonjour,

Pour moi, symboliquement si. La question pour ce qui est de la liberté d’expression des weblogs se pose bien en amont du débat juridique. La lettre recommandée que j’ai reçue n’est après tout qu’une simple lettre de menaces, pas une assignation devant un tribunal.

Ce à quoi j’aimerais arriver (même si il y a une probabilité infime que j’y parvienne) c’est a définir l’ensemble des moyens dont dispose un auteur de weblog dans son droit (il ne s’agit bien entendu pas de trouver un moyen de faire n’importe quoi) pour répondre à ce type d’aboiement.

Je suis sans doute naïf (et par ailleurs capilotracteur convaincu) mais la lettre que j’ai reçue me semble être un cas d’école du mépris que certains avocats (pas tous loin de là, je n’ai rien contre le métier d’avocat que je considère plutôt comme un beau métier, mais contre l’usage dévoyé qu’en font certaines brebis galeuses) ont pour le droit.

La naïveté n’a pas que des mauvais côtés et si petit à petit, les auteurs menacés en venaient à profiter de l’espace de gratuité pré-tribunal pour répondre systématiquement aux roquets confondant toque et nonosse, peut-être gagnerions nous en crédibilité et cesserions nous (rêvons) de nous voir envoyer ces roquets à chaque fois que l’on fait remarquer quelque chose qui dérange.

Dans sa suffisance ma correspondante a même révélé un véritable scoop. C’est en effet, la première fois à ma connaissance (je peux me tromper) qu’une entreprise se livrant à l’envoi non sollicité de courriel publicitaire (en contravention donc avec l’article 22 de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique notamment son point : Art. L. 33-4-1) annonce officiellement par la voix de son avocat, des chiffres précis sur les résultats liés à cette activité.

J’entends bien profiter de cette opportunité. Je n’y arriverais peut-être pas, c’est la vie, mais je vais tout faire pour y parvenir.

11. Le 16 mai 2005,
Veuve Tarquine

« La question pour ce qui est de la liberté d’expression des weblogs se pose bien en amont du débat juridique. » Oui, je partage précisément votre sentiment. C’est la raison pour laquelle, je crois que les spammeurs ou autre fâcheux se moquent parfaitement de savoir si vous avez raison ou non. Si le but du jeu est de vous faire taire, vous attraire devant la justice et vous contraindre à engager des frais peut en être un diablement efficace. (Et je louche aussi du côté de puteaux en disant cela)

12. Le 16 mai 2005,
karl

Existe-t-il des groupes d’avocats qui travailleraient gratuitement et de façon solidaire afin d’aider dans ce genre de problèmes ? Le cadre des lois en France ne prévoie pas de recours juridiques pour les sans-le-sous ? Une république sans justice gratuite ? avec une santé sacrifiée de plus en plus ? Et dans la constitution européenne quand est il ? :))))

La première question est la question sérieuse.

Les autres (malgré leur aspect un peu provocateur) posent des problèmes intéressants.

13. Le 16 mai 2005,
Veuve Tarquine

Les montants de l’AJ (totale ou partielle) sont ici : http://www.service-public.fr/…

Au dessus du seuil de revenus mensuel de 816 euros, les blogueurs mis en cause sont donc obligés de mettre la main à la poche pour leur représentation par un avocat (notons quand-même que le tribunal peut ensuite mettre tout ou partie de ces frais à la charge du demandeur voire même allouer des dommages et intérêts mais cela ne changera, sur le coup, pas grand chose puisque Monsieur, Mademoiselle ou Madame Lambda devra toujours en faire l’avance).

Car et c’est la seconde question, à ma connaissance les avocats ne travaillent pas gratuitement (encore que l’on pourrait reparler du montant des sommes qu’ils perçoivent quand ils travaillent sous AJ mais cela alourdirait considérablement mon commentaire).

14. Le 16 mai 2005,
karl

La justice une affaire de santé.

Bien sûr que les avocats ne travaillent pas gratuitement, tout comme les chirurgiens, les infirmières, les médecins, etc. Mais il existe un système de prise en charge collective qui s’appelle la santé et qui nous permet de bénéficier des services des hôpitaux. Certes bien mal mené, mais toujours en service, même si le prix de la chambre et des interventions sont parfois très lourds.

Et vu la tendance de notre société à tendre vers une justice pour tous et à attaquer tout parce-que le petit est tombé de la balançoire dans le parc municipal, s’est blessé au crâne, et qu’il n’y avait pas de mention « Attention, l’usage de la balançoire peut être dangereux ».

Est-ce qu’un système de Justice du même type que celui de la santé devrait (est?) ëtre mis en place. :)

15. Le 16 mai 2005,
Veuve Tarquine

« Est-ce qu’un système de Justice du même type que celui de la santé devrait (est?) ëtre mis en place. :) »

Le système minimum actuel est l’AJ dont j’ai donné les montants (et compte tenu du montant des indemnités allouées aux avocats quand ils travaillent dans le cadre de l’AJ, on peut considérer qu’ils participent directement à l’effort de guerre !)

Ce n’est peut-être pas la panacée mais c’est, en comparaison avec ce qui se fait ailleurs, pas tout à fait négligeable.

Par ailleurs mais cette fois-ci au niveau plus local des actions sont organisées directement par les barreaux (notamment à Paris, opération barreau solidarité dans un bus itinérant, ainsi que moult consultations gratuites et des actions encore plus ciblées à destination des victimes).

On ne peut pas donc dire que la profession se désintéresse de ses prochains :) En revanche, rien de spectaculaire n’a encore été mené au profit des blogueurs sans le sou… Peut-être un jour :)

16. Le 16 mai 2005,
Luc

Je crois que j’ai trouvé la faille : La décision qui porte la référence suivante : Crim, 27 novembre 2001, Bull Crim n°246 : Dirait que la prescription en matière de publication sur internet est de trois mois a compter de la date de publication.

Quelqu’un peut-il confirmer ?

Ah que merci

17. Le 16 mai 2005,
karl

merci Veuve Tarquine pour toutes ces informations.

18. Le 16 mai 2005,
Eolas

Luc : bravo ! Vous avez gagné ! Effectivement, s’agissant de propos diffamatoires et supposés mensongers, la prescription est de trois mois.

Toutefois, votre trop grande prudence qui vous a fait retirer les noms incriminés vous met dans une situation délicate : si vous les remettez en ligne, vos contradicteurs pourraient soulever une nouvelle publication refaisant courir le délai de trois mois. La solution est incertaine, mais le cache de Google pourrait vous sauver, car de facto, le texte intégral est encore disponible sur internet. Un dossier intéressant à plaider.

Hélas, je suis horriblement cher.

19. Le 16 mai 2005,
Eolas

Sur l’AJ, n’oublions pas cet article de référence : http://www.u-blog.net/eolas/note/29

20. Le 16 mai 2005,
Eolas

“vu la tendance de notre société à tendre vers une justice pour tous et à attaquer tout parce-que le petit est tombé de la balançoire dans le parc municipal, s’est blessé au crâne, et qu’il n’y avait pas de mention « Attention, l’usage de la balançoire peut être dangereux ».”

Sur quoi vous vous fondez pour affirmer cela, Karl ?

21. Le 16 mai 2005,
karl

sur ce que je vois régulièrement autour de moi.

22. Le 17 mai 2005,
Laurent

“Spam : The Economist remporte la palme du n’importe quoi.

Le spam me gonfle (comme tout le monde) mais alors là je viens de recevoir un message qui m’a laissé sur le… enfin vous voyez…

D’ordinaire le spam marchand c’est en anglais pour vendre des produits destinés aux anglosaxons. En regardant les logs de PopFile, je vois que je viens d’être spammé pour un abonnement à The Economist envoyé en français.

Un mail envoyé depuis Tiscali (LibertySurf) avec une adresse de retour chez Free et un destinataire chez un imp-40.com un domaine déposé en France avec une adresse chez un chinois de Shangai.

Impact Net est un boite de spam… oops pardon de email marketing (c’est la dénomination nioueconomy du spam).”

Juste une citation pour savoir de quoi on parle, et attendre avec une grande impatience un courrier d’avocat.

Nous parlons bien sûr de la société Impact Net - Pionnier français de l’e-mail marketing.

23. Le 17 mai 2005,
Eolas

Fais gaffe, je te répète ce que j’ai dit 4 commentaires plus haut : je suis horriblement cher.

Blah ? Touitter !

C’est moi…

C’est moi l’inventeur du podcasting. Oui, j’ai mis un fichier audio sur mon compte Geocities le 16 avril 1996, à 16 h 32. C’était la Danse des canards.

1. Le 15 mai 2005,
ROMU

non non c ’ est moi je me rappelle qu’a ma communion en 1979 on m’avait offert un magnétophone philips équipe d un micro avec une mousse jaune j ai ensuite envoyé la cassette basf par courrier

Blah ? Touitter !

Lundi des petits vieux

Demain matin, je fais grasse matinée…

1. Le 16 mai 2005,
tilly

;) ah, tu fais pas ton âge, toi !

Blah ? Touitter !