Journal de bord

mardi 24 novembre 2009

Cut

Shannon Larratt me met en relation avec l’un d’entre eux. Lorsque je l’interviewe, l’eunuque américain Gelding a castré environ 400 hommes depuis 1996 et a mangé au moins 20 paires de testicules humaines. Ce cannibale sexuel de 50 ans se décrit comme un « gourmet » dont les goûts sont « difficiles à satisfaire ». Il a lui-même été castré en 1994, avant de devenir aux États-Unis un des cutters les plus actifs de la côte Ouest. Voici ses réponses à mes questions.

[…] Ca vous excite de couper des organes génitaux ?

“Oui, c’est un plaisir sexuel. J’anticipe le moment avec joie. Pendant l’opération, je suis trop concentré sur le travail pour être excité mais après, si ça a bien marché, je suis euphorique.”

[…] Ca vous excite de manger des organes génitaux ?

“Je ne mange que les couilles et parfois je les partage avec l’homme qui vient d’être castré, mais c’est rare. J’en ai mangé plus de 20 paires et le plaisir que j’y trouve est lié au fait d’avoir transformé un homme en eunuque.”

Vous cuisinez les testicules humaines comment ?

“Comme elles sont très dures, il faut les faire mijoter longtemps avec un condiment au poulet, des champignons et des échalottes. J’ai tenté d’autres recettes assez réussies grâce à mon Larousse gastronomique: les Français sont vraiment des chefs pour l’assaisonnement.”

Les 400 culs, Agnès Giard : “Entretien avec un castreur”.

1. Le 24 novembre 2009,
blah

Beurk ! J’ai horreur de mélanger la bouffe et le sexe.

2. Le 24 novembre 2009,
Anonyme

you’ve got to be kidding me… bloody frak

3. Le 24 novembre 2009,
ML lache un com

S’est moins fatigant pour moi d’aller acheter des rognons tout fait.

4. Le 24 novembre 2009,
âne

de l’interêt d’être bien clair sur ce qu’on entend par “se faire bouffer les couilles”

5. Le 24 novembre 2009,
Jean

C’est dégueulasse : avec un condiment au poulet ! N’importe quoi ! Celui-là ne me verra jamais à sa table.

6. Le 24 novembre 2009,
Je est un autre

” Mais puisque je te dis de me bouffer le cul ! … “

7. Le 24 novembre 2009,
karl, La Grange

Pour les longues soirées d’hiver de Daniel, un canard bien spécial.

8. Le 24 novembre 2009,
Olivier

Oula… ça fout les boules…

9. Le 24 novembre 2009,
vieuxmoutard

Cette histoire me rappelle les bizutages à l’armée, quand j’étais appelé. Dans l’un était simulé ce genre de jeu (manger les testicules d’un autre, au corps défendant de l’un des deux - pas celui que l’on pourrait croire a priori)- mousse à raser en guise d’assaisonnement. Je vous passe les détails, sauf si vous insistez. Cette année-là, Kool and The Gang ont sorti “Cherish the Love”, un vrai hit dans les chambrées (we should cherish every moment we have together - hand in hand”, ou quelque chose dans ce goût). Pour ceux qui auraient oublié : http://www.youtube.com/watch?v=aUb3Ynztk

10. Le 24 novembre 2009,
padawan

C’est la saison des couilles chez nous, et on en bouffe autant qu’on peut tellement elles sont bonnes.

Blah ? Touitter !

Tropisme

Dans la cuvette des WC (le “bol de toilette” en québécois), je vise presque toujours à gauche. Et ça créé un tourbillon qui va dans le sens des aiguilles d’une montre.

Je suis curieux de savoir s’il y en a des qui visent au centre (histoire d’éclabousser un max), et des qui visent à droite, entraînant ainsi un tourbillon antihoraire.

La prochaine fois que vous allez pisser, pensez à moi.

(Oui, je sais, c’est sexiste, je ne m’adresse qu’aux mâles…)

1. Le 25 novembre 2009,
Gilles

Certaines femmes prônent le “pipi debout”, tu devrais te méfier de ta dernière phrase :) = http://www.freelax.fr/ ;)

2. Le 25 novembre 2009,
Eric

Pondéré par la force de Coriolis, ça devrait donner une rotation antihoraire, si la masse d’eau était suffisante. De toutes manières, je m’assieds pour ce genre de commission aussi, le côté “mur des lamentations” que j’attache au fait d’uriner debout me déprime, pendant ce temps je peux lire, et du coup je ne vois pas dans quel sens ça tourne.

3. Le 25 novembre 2009,
âne

milieu en haut.

coriolis & bol de toilette, un mythe : http://bit.ly/QnfOo

4. Le 25 novembre 2009,
ML lache un com

Les toilettes sont tellement petites et encombrées chez moi, que je n’attaque pas la cuvette de face déjà. Du coup je vise là où personne ne peut normalement le bord avant !

5. Le 25 novembre 2009,
Off Topic

Perso, j’hydro-pousse le caca du précédent porc qui n’a pas laissé l’endroit aussi propre qu’il l’aurait dû.

6. Le 25 novembre 2009,
Michel D.

Lorsque tu vis avec des femmes, tu apprends rapido à pisser assis. ;-)

7. Le 25 novembre 2009,
Damien B

c’est sexiste, je ne m’adresse qu’aux mâles

Ca n’est pas sexiste, vu que tu ne t’adresses qu’aux mâles qui pissent debout, donc pas à tous les mâles :-)

8. Le 25 novembre 2009,
Karl, La Grange

Lorsque tu vis avec des femmes, tu apprends rapido à pisser assis. ;-)

+1

ou alors apprendre à pisser dans la douche le matin.

9. Le 25 novembre 2009,
Hoedic

Je pisse assis itou…

10. Le 25 novembre 2009,
Xavier

Le plus amusant, c’est de pisser debout dans le noir, et de se repérer grâce aux sons : porcelaine… porcelaine… moquette… porcelaine… dans l’mille ! ;)

(voilà, depuis le temps, Laurent est parvenu à lancer une discussion uro avec ses fidèles lecteurs. AH BRAVO)

11. Le 25 novembre 2009,
vieuxmoutard

Voilà un sujet fédérateur! Pour moi, si l’on tient compte du temps passé au bureau, debout ou assis, c’est fifty-fifty. Assis : mentionnons le plaisir tout enfantin de baisser son pantalon, comme autrefois au sous-sol devant les copains copines. Debout : ici comme en toute chose, il est fondamental de ne pas troubler l’harmonie des choses ne le silence de la copropriété. C’est pourquoi jamais je ne fontaine dans l’eau du siphon, mais toujours sur la faïence en mouvements circulaires qui affinent la taille. À gauche ou à droite? d’aucuns prétendent que l’on pisse du côté ou l’on porte, mais ça reste à prouver. Autre chose?

12. Le 25 novembre 2009,
Damien B

porcelaine… porcelaine… moquette… porcelaine…

De la moquette dans les toilettes ?

13. Le 25 novembre 2009,
Bob Marcel

Je vise au dessus car la cuvette est plus verticale du coup ça éclabousse moins.

Par contre quand je vais chez les autres je pisse souvent assis pour ne pas éclabousser.

J’aime bien de temps en temps pisser assis pour pouvoir lire aussi.

14. Le 26 novembre 2009,
Xavier

Damien : ce n’est pas à moi qu’il faut le demander… J’imagine qu’à l’époque, ça semblait une bonne idée, genre “bin oui, comme ça si on rate la cuvette, ça absorbe, hop, pas de flaque !”

Triste tropique.

15. Le 26 novembre 2009,
william

off topic +1 ; sinon au centre ; sinon la douche aussi

Blah ? Touitter !