Journal de bord

vendredi 14 décembre 2012

Mariage gay, un progrès humain

L’homosexualité a été persécutée ou opprimée depuis de longs siècles. Or, il s’agit d’une orientation sexuelle aussi légitime et digne que l’hétérosexualité.

Le mariage est un contrat choisi par des personnes plus libres et consentantes aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été. C’est un contrat qui peut légalement se rompre, ou se renouveler. Des familles sont fondées hors mariage et 40 % d’enfants naissent hors mariage.

Refuser ce contrat aux homosexuels serait rajouter une énième discrimination à celles dont ils ont été trop souvent l’objet. Voilà pourquoi nous considérons juste qu’il soit ouvert à celles et ceux qui veulent donner un cadre licite renforcé à leur union. Il appartiendra aux confessions de réfléchir au sens du mariage religieux, mais ce serait une grave faute politique de dresser l’un contre l’autre. Rappelons enfin que les mêmes qui vantent les vertus de l’union civile aujourd’hui après avoir rejeté le PACS hier, souvent avec les mêmes mots, sont les premiers responsables d’une radicalité que leur fermeture aux libertés individuelles a générée. Espérons que la leçon servira.

Nous ne croyons pas que le mariage pour tous dissoudra la société. Le divorce n’a pas fait disparaître le mariage. Un très grand nombre de divorcés se remarient. Si le mariage pour tous est un mode d’intégration supplémentaire dans la société, alors il n’y a pas lieu d’hésiter.

Nous considérons que le projet de loi actuel constitue une avancée réelle. Nous distinguons la conjugalité, la parentalité et la filiation. Le droit de tout enfant à connaître ses origines et sa filiation est un droit essentiel, sauf par impossibilité ou cas de force majeure de nature pathologique.

Enfin, nous demandons à tous d’ouvrir les yeux sur une réalité qui est la solitude de millions de personnes, dans des situations de dénuement matériel, affectif et psychologique parfois terrible. Plutôt que de s’interroger abstraitement sur les prétendus désordres anthropologiques d’une ouverture du mariage à une partie forcement réduite de la population, ne ferait-on pas mieux de mettre tous nos efforts sur le désordre anthropologique, bien réel cette fois, d’une société dont les formes de consommation, de production et de partage sont si peu respectueuses de la personne humaine et de sa dignité ?

L’humanité grandit quand les citoyens refusent de sacraliser les liens du sang et donnent la priorité aux liens de fraternité qui les unissent. Ainsi ce qui les relie, y compris au sein des familles, procède de l’adoption. Le Christ sur la croix disait à Jean « Jean, voici ta mère » et à sa mère « Femme, voici ton fils ». Ce n’est pas la parenté biologique, ce ne sont pas les liens du sang qui font de nous des frères et des soeurs. Notre ADN unique et commun, c’est un amour fraternel qui repousse toujours plus loin les frontières de nos préjugés et de nos peurs.

Témoignage chrétien. Fondé à Lyon en 1941 dans la clandestinité, en résistance au nazisme, Témoignage chrétien est un journal qui veut répondre à l’impératif spirituel de fraternité. Acteur de la décolonisation, engagé dans les mouvements de société, résolument fidèle au Concile Vatican II et à sa vision oecuménique, attaché à la laïcité, il veut témoigner de ce qui, dans l’événement, fait ou défait l’humain.

Il est un espace ouvert à toute personne, quelle que soit sa confession, juive, chrétienne, musulmane… croyante, agnostique ou athée, qui souhaite traduire en acte sa réponse à l’interrogation biblique : « Qu’as-tu fait de ton frère ? ».

Témoignage chrétien : “Mariage pour tous, un progrès humain”, via Christophe Ginisty.

1. Le 14 décembre 2012,
Valérie

J’adore ce passage: “ne ferait-on pas mieux de mettre tous nos efforts sur le désordre anthropologique, bien réel cette fois, d’une société dont les formes de consommation, de production et de partage sont si peu respectueuses de la personne humaine et de sa dignité? “

Ca fait du bien à entendre depuis l’annonce du projet de loi, on entend vraiment tout et n’importe quoi! Bien sûr que ça ne déréglera pas notre société, bien au contraire, un monde un peu plus tolérant et compréhensif ne pas pas nuire.

2. Le 14 décembre 2012,
Krysalia

nom de dieu, ce passage là fait du bien à lire.

’humanité grandit quand les citoyens refusent de sacraliser les liens du sang et donnent la priorité aux liens de fraternité qui les unissent. Ainsi ce qui les relie, y compris au sein des familles, procède de l’adoption. Le Christ sur la croix disait à Jean « Jean, voici ta mère » et à sa mère « Femme, voici ton fils ». Ce n’est pas la parenté biologique, ce ne sont pas les liens du sang qui font de nous des frères et des soeurs. Notre ADN unique et commun, c’est un amour fraternel qui repousse toujours plus loin les frontières de nos préjugés et de nos peurs.

enfin des gens pour qui la religion n’a pas effacé tout bon sens !

3. Le 14 décembre 2012,
la mouche du coche

Enfin, nous demandons à tous d’ouvrir les yeux sur une réalité qui est la solitude de millions de personnes, dans des situations de dénuement matériel, affectif et psychologique parfois terrible.

Ils pourraient eux aussi ouvrir les yeux sur la réalité et constater que plus on “modernise” la société, et plus les gens se retrouvent seuls. Voilà qui devrait les faire réfléchir à ne pas suivre la mode.

4. Le 15 décembre 2012,
Gilles

Purée Capt’aine, y’a de plus en plus de trolls, ce sont les sujets qui les attire ou bien la mode ? Entre chafouin et la mouche. Manque plus que Nina ! @la mouche : refnec :)

5. Le 15 décembre 2012,
Franck

Ah oui tiens, c’est vrai, on n’entends plus parler de Nina et de ses combats ! Quelqu’un a des news, spa que je sois inquiet mais bon, elle (ou il) faisait partie du paysage, non ?

6. Le 15 décembre 2012,
La mouche du coche

… dit autrement, ceux qui s’inquietaient que la facilitation du divorce sous Giscard allaient faire exploser la solitude ont eu raison. Les chiffres sont là. Comme ils ont eu raison, il convient de les écouter quand ils pressentent encore que le mariage gay va poursuivre la dissolution de notre société et augmenter encore cette misère. Voilà qui serait sage.

7. Le 15 décembre 2012,
Eric

@ la couche du moche : Mouahahahahahah. Il est certain que le divorce à l’italienne était une habitude infiniment plus compatible avec des standards humains et sociétaux élevés.

Rassurez-moi, c’est juste pour nous faire rire, vous n’y croyez pas réellement à toutes les conneries que vous débitez au kilomètre ?

8. Le 16 décembre 2012,
La mouche du coche

@ Eric, Si vous êtes un gros égoïste qui se fiche du malheur des autres, essayez de ne pas nous le faire savoir.

9. Le 16 décembre 2012,
Krysalia

…contrairement à vous, la mouche, pour qui le malheur des autres à ne pas former de famille normale importe plus que tout, et qui semblez tenir à nous le faire savoir le plus souvent possible.

il vous semble naturel et important que les couples gays ne puissent pas se transmettre de patrimoine ni se protéger par un contrat de mariage, ne puissent pas construire de filiation avec leurs enfants biologiques ou adoptés, ne puissent pas prendre de décisions médicales au sujet de leur conjoint (sachant que le pacs est assez peu respecté dans les hôpitaux, ou on l’entend surtout comme un “non mariage”, donc un “faux truc”)… il vous importe encore que les homosexuels ne réclament pas les droits minimaux d’être traités comme tous les êtres humains, au même titre exactement, et pas comme une catégorie spéciale.

si quelqu’un est un gros égoïste ici, ce n’est clairement pas Eric, surtout quand on sait que vous prônez toutes ces horreurs juste pour vous empêcher de faire s’écrouler vos croyances religieuses ou de réfléchir sur leur bien fondé. faire souffrir autant de gens juste par crainte de ce que vous verriez en ouvrant les yeux, il n’y a rien de plus égoïste que ça.

le progrès vous rattrapera, la mouche, comme il a rattrapé les opposants à l’esclavage, au divorce, aux mariages mixtes, à l’adoption par des couples mixtes, à la séparation de l’église et de l’état. Il vous rattrapera et ça ne sera pas dommage \o/

10. Le 16 décembre 2012,
la mouche du coche

@ Krysalia, . Je vous ai déjà répondu sur ces questions. Je suis très proche du milieu médical qui s’occupe particulièrement des homos pour des types de maladie qui les touchent particulièrement et je puis vous assurer que vous êtes dans un délire intégral quand vous imaginez que les médecins hospitaliers ne les respecteraient pas. Ceux-ci sont généralement de “gauche”, donc libéraux libertaires et adorent toutes les “nouveautés”, les “avancées” venues des USA, et donc le mariage gay. . Je vous l’ai déjà dis : quittez vos lectures communautaires qui vous rendent malade, remettez un soutien-gorge pour retrouvez votre équilibre, embrassez un garçon pour retrouver le goût des choses naturelles, et vous verrez que vos inquiétudes disparaitront bientôt. Essayez, au point où vous en êtes, qu’avez-vous à perdre ?

11. Le 16 décembre 2012,
Eric

@ la couche du moche : Je ne me moque pas du malheur des autres. Le bonheur est un équilibre dynamique plutôt difficile à trouver et à maintenir et contrairement à vous je ne prétends prescrire à quiconque où il doit le chercher. Pour votre info, on peut se sentir TRÈS seul même à deux, et c’est certainement encore plus pénible à vivre. Si vous êtes vous même malheureux, j’en suis navré pour vous, mais ça ne vous autorise pas pour autant à faire chier le reste du monde et à décider à sa place comment il doit être heureux. Il y a un mot pour désigner les gens qui cherchent à imposer aux autres leur conception du bien-être : on appelle ça des fachos. Et il me semble que dans cette catégorie, vous avez une bonne tête de vainqueur. Pourquoi ne testez vous pas vous même votre propre médecine ?

Pour retrouver votre équilibre, embrassez un garçon pour retrouver le goût des choses naturelles, et vous verrez que vos inquiétudes disparaitront bientôt. Essayez, au point où vous en êtes, qu’avez-vous à perdre ?

12. Le 16 décembre 2012,
Krysalia

la couche du mioche> vous m’avez répondu à côté sur ces questions. vous m’avez dit que le pacs les réglait toutes, ce qui est un mensonge. Quant aux milieux hospitaliers respectant le pacs : j’ai entendu de mes propres oreilles et à plusieurs reprise des “soignants” qualifier ce contrat de “mascarade”. ça veut tout dire.

néanmoins et en admettant que certains le respectent, ça ne donne pas le droit aux homosexuels de ce pays de pouvoir se léguer des choses, de prendre des dispositions testamentaires dans le couple, de pouvoir se protéger avec un contrat de mariage, ni de pouvoir adopter légalement leurs enfants non biologiques, choses qui sont des plus anodines pour les couples hétéros.

quant à “embrassez un garçon” :D… je suis en couple hétéro depuis près de 10 ans et ça va très bien pour nous, merci :D.

j’ai tout à fait le goût des choses naturelles, à commencer par le droit totalement naturel qu’ont TOUS les êtres humains à former un couple, puis une famille, avec l’adulte de leur choix. Je n’aime pas les erzatz de nature comme celle qui serait créée par un croquemitaine imaginaire avec des lois arbitaires inventées de toutes pièces, qui arrangent ceux qui racontent ces légendes.

je pense qu’il est grand temps de revenir à plus universel que ces délires fantaisistes, en effet :D.

13. Le 16 décembre 2012,
Krysalia

non mais quand même, quel comique :D. “les médecins hospitaliers […] généralement de gauche :D.

je ne m’en remets pas !

14. Le 16 décembre 2012,
Krysalia

(précision avant que la couche ne revienne me dire qu’on peut se léguer des choses en tant que partenaires homos :

bien entendu je parlais du problème qui fait que les patrimoines légués sont amputés de 65% quel que soit leur montant, contrairement au couple hétéro qui dispose de montants sans frais de succession.

d’un côté on peut faire une donation au dernier vivant ou une communauté de biens, de l’autre le conjoint survivant n’a droit qu’à la quotité disponible amputée de ce pourcentage énorme.

Impossible donc de mettre à l’abri son conjoint de l’avarice d’une famille de sang, ou de l’homophobie des parents/descendants. impossible également de se protéger en cas de rupture par un contrat de mariage efficace.

et pour l’adoption, il est évident qu’il n’est pas dans l’intérêt de l’enfant de ne plus jamais voir l’un des deux parents qu’il a toujours connu… pas évident sauf pour les homophobes et les grenouilles de bénitier, tous bien assis sur leurs certitudes puantes, bien entendu.)

15. Le 16 décembre 2012,
La mouche du coche

Oui. Je parle des médecins hospitaliers, donc de la fonction publique, qui sont quasiment tous de gauche, comme vous le sauriez si vous connaissiez ce milieu. Ne les confondez pas avec les généralistes dans le privé qui sont traditionnellement de droite effectivement. Ce n’est pas la même population.

16. Le 16 décembre 2012,
Krysalia

mais bien sûr :D. non parce que les fonctionnaires, spécialement à ce niveau, sont forcément tous de gauche. Et les spécialistes à l’hôpital qui s’engraissent avec les consultations privées dans les locaux publics ont totalement une mentalité humaniste :D. Il n’y a qu’à voir avec quel respect et quelle humilité ils traitent leurs patients (sans compter le nombre inouï de ces connards sur des listes UMP :D).

non, vraiment, vous aimez tellement croire aux choses fausses qui vous arrangent, en effet on ne peut pas douter que vous êtes atteint de religion :D

je note que vous n’avez soigneusement pas relevé les autres horreurs qu’on fait subir aux homosexuels, la façon dont on les traite comme des sous-citoyens. Rappelez vous, la couche, que vous affirmiez qu’ils ne sont jamais traités comme des êtres inférieurs. Des êtres pas inférieurs à qui on dénie des droits fondamentaux qu’on accorde à d’autres humains, qu’on n’autorise pas à léguer un patrimoine ou alors seulement 35% de celui-ci, qu’on autorise pas à construire une filiation avec leurs enfants non biologiques, ou à se protéger (voire se protéger l’un l’autre) par un contrat de mariage… vous appelez-ça comment exactement :D ?

17. Le 17 décembre 2012,
la mouche du coche

Ne craignez rien Krysalia. L’Etat ultra-libéral que vous chérissez est en train de bien réformer l’hôpital comme vous le souhaitez. Vous allez avoir du bon travail au rendement à l’américaine ( dont la médecine a l’efficacité des pays du tiers-monde) et vous verrez bien vite que votre problème ne sera plus quelques phrases des soignants, mais qu’ils vous soignent. J’espère que vous avez votre porte-monnaie bien garni.

18. Le 17 décembre 2012,
Krysalia

ahahaha merci c’est gentil de me confirmer que vous êtes l’égoïste, ici, celui qui ne se préoccupe en aucun cas de la souffrance des êtres humains tant que les fariboles auxquelles il veut croire ne sont pas dérangées par sa réflexion :D. ça fait presque pitié quand même de vouloir gâcher la vie de tant de gens et d’avoir tant de mépris pour eux parce qu’on ne sait pas affronter le réel.

En tout cas c’est super sympa de votre part de me le prouver par a + b, vraiment, que ce que vous dites est faux. Peut être le début de votre rémission, qui sait ?

Blah ?

Bon pour minou comme pitou

[102] Il devra toutefois accepter que ce même article 45.1 ait aussi pour effet de valider, comme il le fait pour son propre titre, l’acte par lequel William Lacasse a cédé à la défenderesse 100 pieds autour du lac.

[103] Pour utiliser une expression qui n’a peut-être pas sa place dans un document judiciaire, mais qui résume bien la situation : ce qui est bon pour minou est bon pour pitou.

[104] Dit autrement, en attaquant comme étant contraire à l’ordre public l’acte par lequel la défenderesse a acquis de Lacasse une bande de 100 pieds autour du lac, le demandeur se tire dans le pied : son raisonnement mène inéluctablement à la conclusion que son propre titre, émanant du même William Lacasse, en 1933, serait aussi de nullité absolue.

[105] Or, le Tribunal est d’avis que les deux titres sont valides par l’effet de l’article 45.1 de la loi, qui vise précisément à valider les chaînes de titres, comme si la Couronne n’avait jamais été propriétaire de la réserve des trois chaînes.

Élio Cerundolo contre la municipalité du Lac-des-Écorces, Cour supérieure du Québec, sous la présidence de l’honorable juge Pierre Dallaire, le 2 avril 2012. Via François-Xavier Robert, blogue du Comité recherche et législation de l’Association du Jeune Barreau de Montréal, “De l’utilisation de proverbes par les tribunaux”.

1. Le 16 décembre 2012,
Nicolas

C’est la version québécoise de « what’s good for the gander is good for the goose » qu’on entend pas mal au tribunal dans les séries US (en général, juste la première moitié).

C’est quoi un pitou ? Ou c’est qui ? Et lequel des nombreux sens de minou s’applique ici ?

2. Le 16 décembre 2012,
Krysalia

je crois que pitou c’est le pendant de minou pour un chien ? on avait un épagneul qui s’appelait Pitou il y a des lustres, et on m’avait expliqué ça pour justifier ce nom.

Blah ?