Journal de bord

lundi 12 novembre 2007

Passer à la TV

J’avais, le 29 octobre dernier, parlé de l’étonnante initiative d’eBay de mettre aux enchères ses spots de publicité pour la campagne de communication d’ebay. Les enchères sont depuis terminées, j’étais persuadé que les montants des enchères seraient plus élevées que cela, j’aurais du enchérir sur l’informatique puisque l’enchère gagnante est à 252€ au final… ce qui est acceptable pour passer à la TV! [2803, Henri Labarre : “Post sponsorisé : Ebay 2.0”.]

Sinon, Julien V. m’a écrit. Le Monsieur est apparemment candide. Il s’étonne de ma réaction, s’interroge sur la présence de mon adresse de courrier sur mon blogue qui serait, selon lui, une invitation à recevoir des sollicitations non sollicitées. Et, il se refuse à comprendre que c’est en l’occurrence plus la forme que le fond que je juge.

Julien fait partie de ces nombreux communicants qui considèrent les blogues comme les soutiers plus ou moins bénévoles de leurs opérations de communication, qui sont sincèrement surpris lorsqu’ils rencontrent des signes de rébellion.

À qui la faute ? Probablement à cette quantité de blogueurs qui docilement se font les duplicateurs des communiqués de presse qui nous arrosent, blogueurs généralement bénévoles, mais espérant toujours une éventuelle rémunération, la faute à ces innombrables Techcrunch-like. La faute également à ces entreprises de communication 2.0, BlogRider, BuzzParadise, etc. qui vendent du publireportage à deux balles. Le message donné aux communicants est navrant : “la blogosphère, c’est simple, il suffit de payer — et, ce n’est pas cher — les blogueurs ne demandent que ça”.

La blogosphère française a une image de prostituée. Et elle se l’est donnée toute seule.

Mais, devrions-nous nous en étonner dans un monde où des gens sont prêts à payer 252 € pour passer à la télé ?

Sinon, chers amis attachés de presse et autres publicitaires, je vous donne les recettes infaillibles qui vous assureront un relais de votre opération sur mon blogue :

  1. Me tutoyer comme si j’étais un vieux pote.
  2. Me parler avec un langage de “djeune.”
  3. Mettre des smileys.
  4. Surtout ne pas se relire et laisser un maximum de fautes.
  5. Me prendre pour un débile.
  6. Ne pas personnaliser son courrier.
  7. Dans un second temps et en bonus, râler si je ne me fais pas écho de votre formidable produit ou service.

Si vous respectez un maximum de ces règles, vous avez de très bonnes chances que je parle de vous sur Embruns. Essayez, vous verrez, ça marche.

1. Le 12 novembre 2007,
Anne

C’est ça qui est bien quand on est pas un VIB : pas de sollicitation. Tout petit trafic confidentiel entre potes, personne pour venir vous pourrir avec des offres en pagaille à promouvoir.

Mais ces blogueurs qui sont prêts à faire de la pub pour une poignée de cacahuètes, ils ne ressemblent pas un peu aux gens prêts à payer 252 euros pour passer à la télé, des fois ?

2. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Si j’en crois l’exemple donné dans mon billet, M. Labarre, il semble que cela soit le cas…

3. Le 12 novembre 2007,
Damien B

La Blogosphère, un nouveau centre.

4. Le 12 novembre 2007,
XIII

“La blogosphère française a une image de prostituée” -> C’est très joliment dit :-) Ceci dit je ne suis pas sûr que ce soit spécifique à la blogosphère française…

5. Le 12 novembre 2007,
Manu

XIII: Attention, tu as mis un smiley ! (cf. 3eme point)

6. Le 12 novembre 2007,
Mr Peer

La blogosphère française a une image de prostituée. Et elle se l’est donnée toute seule. Ca résume parfaitement ce que je pense depuis quelques temps sans que j’arrive à trouver le mot juste, mais tu viens de le faire !

7. Le 12 novembre 2007,
balmeyer

Bien joué. Autant le truc sur “Claire Dupas”, avec les insultes itou, ça me laissait dubitatif, autant là, c’est la grande classe.

8. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

@balmeyer : la différence, c’est que Claire Dupas est un personnage fictif.

9. Le 12 novembre 2007,
Eric

Ecrire un blog, c’est déjà se prostituer…

10. Le 12 novembre 2007,
balmeyer

@Laurent : oui, je l’ai compris par la suite. J’admets avoir encore pas mal de déniaisement devant moi.

11. Le 12 novembre 2007,
Guillermito

Eric : ah non. Ecrire un blog, c’est se donner gratuitement.

12. Le 12 novembre 2007,
Aymeric Jacquet

Chiboum : hélas, ça n’a rien à voir avec le trafic. J’ai un blog (perso/pro mais on appellera ça un blog à défaut d’autre chose) à faible trafic très ciblé et je reçois, en gros, de 1 à 3 sollicitations par semaine.

13. Le 12 novembre 2007,
Mox Folder

” Mais, devrions-nous nous en étonner dans un monde où des gens sont prêts à payer 252 € pour passer à la télé ? “

Il ne s’agit pas juste de passer à la télé pour passer à la télé, il s’agit d’un passage télé à 252€ (ce qui est très bon marché) même si sur le fond on est d’accord que le principe est d’enculer le gentil vendeur tout content d’avoir eu sa pub pour une bouchée de pain…

14. Le 12 novembre 2007,
bastien

Tout a fait, c’est très bien résumé. Je reçois des mails d’agence de plus en plus incroyable. Ca me fait bondir.

Mais le pire c’est pas vraiment les agences, c’est plutôt les blogueur qui se donnent pour que dalle. On arrive a recevoir ton mail car on nous respecte plus, on nous prend pour des gros cons qui relaient tout pour avoir leur heure de gloire de dire qu’ils sont influent pour parce qu’ils sont sollicité par des agences et veulent continuer à l’être.

Je soutiens à 2000% ce coup de gueule !!

15. Le 12 novembre 2007,
Yves Duel

Bin moi, je reçois très très peu de commentaires, sauf de femmes ravissantes, ce qui me convient parfaitement ; et les seuls qui dérogent, ce sont des gens qui me traitent de “gros connard” : j’en conclus, peut être imprudemment, qu’ils n’ont rien à me vendre ?

16. Le 12 novembre 2007,
Gonzague

tiens…. je n’avais pas fait attention à la ligne sur les publis reportages mais : BuzzParadise ne fait pas de publi-reportages, c’est BlogRider ça :)

17. Le 12 novembre 2007,
le blogueur masqué

Pourquoi les agences de buzz ont de l’influence ? elle sont compétentes et professionnelles ? Vous me permettrez d’en douter enormément, le mois écoulé m’en a donner la preuve si des fois j’avais eu des doutes.

18. Le 12 novembre 2007,
bastien

par contre je ne critique pas buzz paradise mais d’autres agences peu respectueuse

19. Le 13 novembre 2007,
greg

Ca me fait plaisir que tu (comme on se connaît je peux :)penses tout de suite à BuzzParadise quand il s’agit de relation avec les blogueurs par contre, clairement nous ne faisons pas dans le communiqué de presse… Nous sélectionnons avec minutie les personnes que nous sollicitons et nous n’avons pas de vue à priori sur ce qui est dit (ou pas puisque les gens ne sont pas obligé d’en parler). Plus que cela nous sommes pour la critique constructive car elle fait partie intégrante de la recommandation.

20. Le 13 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

@Greg : on ne prète qu’aux riches, la rançon de la notoriété ;-)

Blah ?

Semaine des branleurs

Faute de revendication précise et fondée, les étudiants d’extrême-gauche ratissent large pour parvenir à mobiliser.

Bloquer les gares, ben voyons, ils vont être populaires les zozos… J’ose espérer que des ordres très fermes sont déjà arrivés aux préfectures, et qu’on n’attende pas des heures avant de leur faire tâter du bâton. À moins qu’on ne les laisse se faire lyncher par quelques passagers exaspérés ou se faire écraser par un TGV…

Quant à la coordination qui souhaite empêcher les votes à bulletins secrets et toute idée de vérifier que les “votants” fassent bien partie de l’effectif de l’université, nous voyons bien là une conception de la démocratie héritière de la révolution bolchevique.

Doit-on également s’étonner que la ville de Rennes, capitale de la dipsomanie estudiantine, soit encore au centre de cette chienlit ?

1. Le 12 novembre 2007,
Nicolas

Surtout pas les laisser se faire écraser par un train malheureux!

Après le traffic est bloqué pendant 2 heures pour ramasser les morceaux et faire les constations de police. A la rigueur le lynchage s’il a lieu en dehors des quais.

Mais moi demain je m’en fout. J’emmerde Greenpeace, je prends ma bagnole.

Moralité, sauvez la planète bouffez un gréviste.

PS: Question, peut-on légalement réclamer à la CGT la facture de l’essence consommée pour palier à leurs conneries?

2. Le 12 novembre 2007,
Manu

Je me posait une question l’autre jour, en voyant les difficultés de circulation en temps de grève… ¿ Comment font les ambulances ?

A t on des chiffres du nombres de personnes mortes fautes d’avoir pu rejoindre un médecin ou un hôpital à temps ?

C’est p’tet choquant comme question, ou incongru, mais bon? je n’ai jamais entendu quelqu’un mentionner ça. Alors…

3. Le 12 novembre 2007,
Valérie de haute Savoie

Concernant la question sur les ambulances, il se trouve que lors d’une grêve générale (France entière) nous avons justement été appelé pour la transplantation de notre fils. Nous avons traversé la France sans problème (il y a les bandes d’arrêts d’urgence) et arrivé à Paris les motards nous ont ouvert la voie !

4. Le 12 novembre 2007,
âne

allons Laurent, tu n’as pas été jeune (et donc con) ?

5. Le 12 novembre 2007,
OlivierJ

Rajoutons de l’huile sur le feu avec une image datant de 2003, lors des dernières grèves du genre… gréviste gros c…

6. Le 12 novembre 2007,
Jujupiter

En meme temps, sur Paris, la greve pousse les gens a prendre des Velib’. Vous voyez qu’elle avait raison Christine Lagarde!

Quant aux mouvements etudiants, je trouve ca bien qu’on commence enfin a en denoncer le “noyautage”.

7. Le 12 novembre 2007,
bénédicte

T’énerve pas camarade :o) dans quelques jours les ptits vont bloquer des gares où le trafic sera nul. Donc t’es pas prêt de voir un TGV en transformer un en pizza.

8. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

@Âne : nan, j’ai toujours été un vieux con.

9. Le 12 novembre 2007,
Briscard

Marrant comme tes lecteurs, parfois, font montre d’une incroyable premier degré attitude, les empêchant de discerner l’étincelle de mauvais esprit sous le foyer apparent du bourrin (pour mémoire: “Rien ne me fait plus plaisir que ces adolescents rebelles, soit-disant ingrats, qui envoient paître leurs vieux”)…

10. Le 12 novembre 2007,
ALLAIN JULES C@MMUNICATION

Ce commentaire est considéré comme non pertinent et a été effacé.

11. Le 12 novembre 2007,
Guillermito

Les grèves a Montpellier, c’était surtout une bonne occasion d’aller se boire une petite bière au café du coin avec les copains, ou a la plage, pendant que les types de la LCR et les anars s’arrachaient les tripes en AG dans des discussions interminables et sans aucun intérêt, auxquelles personne n’assistait. Au lycée, ca permettait généralement de glandouiller une demi-journée sans avoir a faire signer les parents, et a la fac, ca donnait une occasion d’aller prendre l’air. Je ne sais pas combien de fois j’ai “fait grève” sans même savoir quelle en était la raison.

Je suppose que ca fait partie un peu de la mystique estudiantine, une facon de prouver collectivement que l’on peut prendre sa destinée en main, que l’on peut agir et s’organiser en dehors du cadre hierarchisé de l’administration scolaire. C’est une sorte de rite de passage obligatoire, en fait. Un défi aux adultes. Pendant une simple journée, on prend le pouvoir de facon symbolique, on dit “non”, on refuse l’autorité. C’est aussi important que l’opposition aux parents pendant l’adolescence, a mon avis. C’est un passage obligé.

La seule grève que j’ai prise au sérieux, c’était pendant les manifs Devaquet en 1987, on était meme monté a Paris en voiture. La nuit meme, Malik Oussekine se faisait tabasser par les flics. C’était il y a vingt ans.

12. Le 12 novembre 2007,
Nicolas Bleusher

Mais oui, nous sommes tous passés par là… De la main droite ou de la gauche, c’est toujours aux extrémités que l’on va chercher le plaisir d’être un homme !

13. Le 12 novembre 2007,
Aymeric Jacquet

Ils doivent quand même commencer à flipper un peu les organisateurs de Paris Web 2007.

14. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

moi j’aime bien les gens qui pleurnichent quand ils ne peuvent pas aller travailler, les pooooooooovres bichounets. ils sont pris en otages qu’il parait. Ca rigole pas hein.

une belle bande de moutons effrayés par la liberté, se disant que c’est pas normal que certains soient mieux lotis qu’eux… Alors nivellons par le bas.

Bon ceci dit les prises de bec pendant les grèves ca peut etre l’occasion de foutre des beignes à des bayrouistes, ca peut être rigolo.

15. Le 12 novembre 2007,
lookai

Enfin bon … les gens pleurnichent, mais certains perdent leur emploi car ils ne peuvent justement si rendre.

Si les étudiants prennent leur pied à “fucker sarko” comme ils disent … bah c’est pas lui qui a le plus mal.

En tout cas, le plan d’occupation des gars est compliqué … et bien sur les afficheurs SIEL vont afficher : Hors Service ;)

Et les grèves au Quebec, ca se passe comment ?

16. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

mon dieu des gens perdent leur emploi ? et encore on parle pas de tous ces enfants qui meurent à cause des grèves, et des petits chats aussi dont on crève les yeux pour jeter des sorts aux méchants cégétistes !

17. Le 12 novembre 2007,
Manu

@zerchauve J’ai bien peur que tu ne sois irrécupérable.

18. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

probablement, j’ai toujours adoré la mine déconfite des petites fourmis quand on les empeche de faire leur tache.

19. Le 12 novembre 2007,
Dagrouik

@Guillermito: Devaquet si tu savais… c’était en novembre/décembre 1986. Avec Pauwels et son édito sur le sida mental. Et là on voit Laurent qui frémit: les bolcheviques sont aux portes de Paris, mon dieu quelle horreur, c’est vrai que la majorité silencieuse a peur, elle a un vrai travail elle, de son temps “on ne faisait pas ça” etc.. etc.. Heureusement que Raffarien est là pour préparer la manif de la france silencieuse qui travaille comme en 68.

Quand aux gens licenciés pour fait de grève des autres, j’aimerai qu’on m’en présente des cas réels et concrets, ça doit très bien se plaider devant les tribunaux.

20. Le 12 novembre 2007,
Manu

On ne trouve rien quand on cherche “action anti grévistes” sur Google. Enfin, si, on trouve : “L’extrême droite au secours des anti-grévistes”, “Anti-grévistes en colère, le caviar il est trop cher “, et autres phrases du même tonneau.

Alors quoi ? Dois-je conclure que je suis un vieux réac’ bourgeois, si je ne soutiens pas la grève, ou même si je pense que ce n’est pas un bon moyen pour faire avancer les choses ?

Qu’est ce que je leur ai fait, aux agents sncf ? Pourquoi ils me gênent dans mes déplacements à cause d’un désaccord avec leur direction ? Et si tout le monde faisait pareil ?

Ils sont obligés de justifier ça en se présentant comme des “défenseurs des libertés de tous”, en personnes qui combattent le méchant capital qui écrase les gens … Un peu comme les supermarchés en fait, dont les récentes campagnes d’affichage, du style “contre la vie trop chère !”, ou “oui au pouvoir d’achat”, sont mieux foutues que des tracts de l’opposition.

Chacun cherche à défendre son bout de gras, mais les politiques doivent réussir à faire avancer l’ensemble de la population; les décisions ne peuvent avantager tout le monde, tout le temps, la pratique de la politique n’est faite que de ruse.

L’homme (ou la Femme :) ) politique doit biaiser pour faire avancer les choses, mais aussi pour garder sa place. Vu que la France est, du point de vue des assassinats politiques, un pays assez calme, “garder sa place” revient à conserver ou améliorer sa popularité, notamment par l’utilisation des médias (Je me demande d’ailleurs ce que Machiavel aurait pensé de la presse et de la télévision, acteurs à part entière de la vie politique d’aujourd’hui).

Ainsi le politique ne peut dire “oui, vous vous faites avoir sur ce coup là, mais c’est pour le bien de tout le reste de la population”, il doit inventer des arguments, dire au 20 heures “Je ne suis pas d’accord. Ils ne se font pas, comme vous le dites, ’enculer à sec’. etc, etc.”. Mais si on fait partie, ou que l’on a l’impression de faire partie, d’une population qui se fait “avoir” à chaque fois ? Qu’attendre d’un gouvernement qui vous dit “bon, écoutez, ça ne sera jamais votre tour, allez bosser, regarder la télé, et jouer au loto.” La lutte n’est elle pas, alors, justifiée ?

Une part en moi se dit qu’ils ont raison de gueuler, tout le monde est égoïste, moi même je ne sais pas si je ne dirais rien si on réduisait ma retraite … Mais mon propre égoïsme me fait les haïr, parce qu’ils m’empêchent de me rendre là où je veux aller, parce qu’ils empêchent ma sœur de se rendre chez son médecin. Je dois être immunisé contre le syndrome de Stockholm.

A coté de ça, on entend, parfois, de bons arguments, venant d’un coté (l’état) comme de l’autre (les responsables des syndicats), mais ils sont noyés dans un océan de remarques de merde, d’arguments boiteux et de phrases à la con, énoncés sous le coup de la colère, ou par des gens qui connaissent mal le sujet (voire même les deux) ; Dans la plupart de ces “non-débats”, pas de belles lettres, de phrases bien faites, d’habile rhétorique… C’est juste à celui qui aura la plus grosse. Les pêcheurs bretons créent trois barrages de pneus enflammés avant de rencontrer Sarkozy; Il s’agit simplement de faire des dégâts, du bruit, pour montrer qu’on est “déterminés”… super.

Bravo, vous avez la plus grosse, et l’atmosphère vous remercie pour le coup des pneus brulés.

21. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

manu > la nature vous ayant si gentiment doté à la fois d’un cerveau ET de deux jambes, le nombre de combinaisons possibles permettant de vous mouvoir vous-même sans vous reposer sur le travail des bolcheviques cheminots est quasiment infini ! Réjouissez-vous donc de ce miracle fait de probabilité, de bio-mécanique et de saucisson à l’ail !

22. Le 12 novembre 2007,
Ouinon

Zerchauve, il me semble que tu discrédites bien plus la cause des étudiants que ne le fait Laurent.

23. Le 12 novembre 2007,
Manu

@zerchauve On doit se sentir tellement malin, quand on sort des phrases d’une telle ironie…

24. Le 12 novembre 2007,
Guillermito

Dagrouik : ah oui, c’était en 1986. J’ai du mélanger parce que pendant l’hiver 1986/1987, il a neigé a Montpellier (genre 5 cm, du jamais vu, suffisant pour que personne n’ose sortir la voiture), et ça m’a donné une occasion de rater une autre semaine. C’était aussi l’année du Bac. Une année mouvementée, en somme.

25. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

pas forcément plus que quand on poste un commentaire philosophico-centriste indigeste…

26. Le 12 novembre 2007,
Une petite fourmi

@zerchauve : Je suis doté d’un cerveau en parfait état de marche ainsi que de deux jambes musclées et pourtant je n’ai toujours pas trouvé de solution pour me rendre de Lyon à Paris jeudi soir. Si vous avez une infinité de solution j’en veux bien une…

27. Le 12 novembre 2007,
Baptiste

A Lille on a eu ce genre de truc aussi.

“Bon, on va voter sans la carte d’étudiant pour savoir si on demandera la carte d’étudiant pour les autres votes.”

811 contre la carte d’étudiant, 810 pour, après ça on nous dira que c’est pas 15 zozos de la fac voisine qui font faire changer les choses, on nous dira aussi que 810 pour le blocage et 800 contre c’est une majorité absolue et que les 20000 qui sont pas venu voter n’avaient qu’a bouger leurs culs.

28. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

fourmi > vous vous foutez ouvertement de ma gueule. La réponse exacte est qu’en fait vous n’avez pas trouvé de moyen pour vous rendre à Paris en transports en commun. C’est tout.

Dans tous les cas, si vous perdez votre emploi, votre femme, ou vos yeux à cause de ce contretemps, envoyez moi un pneumatique, ca m’intéresse.

29. Le 12 novembre 2007,
Manu

@zerchauve

Et bien ? On est pas fan de philosophie ? C’est sur que c’est un peu compliqué, quand tout n’est pas blanc ou noir, “de droite” ou “de gauche” …

C’est tellement plus simple de balancer des réponses insultantes et préfabriquées, en évitant soigneusement tout débat.

30. Le 12 novembre 2007,
Une petite fourmi

“vous vous foutez ouvertement de ma gueule” : oui c’est ça. Mais apparemment il est difficile de discuter avec vous. On fait ce qu’on peut avec l’interlocuteur qu’on a.

31. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

ou ai-je parle de droite et de gauche ?

éviter le débat c’est sortir vos réponses de petit élève modèle, thèse/antithèse/synthèse, en essayer soigneusement de ne pas trop vexer qui que soit, parce que bon hein la méchanceté c’est pour lai maichan, poua pas bien.

Alors soyons des gentils et essayons de trouver des compromis…

Alors que bon, personnellement je me réjouis du bras de fer à venir. Ca aura le mérite de clarifier les choses et de sortir du monde merveilleux des teletubbies.

32. Le 12 novembre 2007,
magoua

Pour répondre à Lookai, ca se passe au Québec dans un contexte bien différent, le droit du travail et l’organisation syndicale étant aussi bien différentes. Pour ce qui est des services publics, il y a une loi des services essentiels qui limite les effets des grèves, soit par entente entre les parties ou par décret d’une commission ad hoc. En clair, lors de la dernière grève des transports en commun à Montréal les services étaient assurés à 100% aux heures de pointe et en fin de soirée, fermés le reste du temps. Cela dit, ça varie à chacun des cas.

Quant aux grèves étudiantes il y en a eu une majeure en 2004 sur une coupure de budget à l’aide financière aux étudiants. Cette année l’augmentation des frais de scolarité à l’université n’a pas réussi à mobiliser les étudiants jusqu’ici et la plupart des assos étudiantes de gauche se sont fait battre sur les mandats de grève proposés en AG, sauf à l’UQAM, en grève cette semaine sur des questions surtout locales, l’université étant en grave difficultés financières.

33. Le 12 novembre 2007,
Manu

@zerchauve Vous décidez donc de continuer dans l’insulte, plutôt que de discuter. Restez-y.

34. Le 12 novembre 2007,
William

Vive la chienlit.

@manu, pour proposer une action anti-grévistes il y a les manifs de droite! :o).

35. Le 12 novembre 2007,
michel v

“Enfin bon … les gens pleurnichent, mais certains perdent leur emploi car ils ne peuvent justement si rendre.”

Marre de ce genre d’argument de comptoir qui ne tient pas la route une seconde !

Ce genre de chose ne peut se passer que si vous bossez au noir. Si ça arrive quand même, vous avez d’ores et déjà gagné par KO aux prud’hommes. (Si ça vous arrive, et que vous laissez faire ça, bien fait pour votre gueule !)

36. Le 12 novembre 2007,
Djey

ouef, c’est peut etre exagéré le “perdre son emploi”, par contre je connais beaucoup de personne qui doivent prendre un jour de congé ce jour là, et autant dire qu’ils auraient préféré choisir leur congé plutot que de le voir imposé par un mouvement syndical. D’autres personnes ne pourront pas faire leur boulot correctement parce que leur collègues ou leurs fournisseurs vont etre en retard ou débordés par les absences.

Bref, ça fait chier tout le monde ces grèves et c’est le but. Quand une partie de la population décide de faire chier tout le monde pour ses intérets personnels, ce n’est jamais une solution, mais surtout un problème.

Si les grévistes faisaient juste grève et ne bloquaient pas le fonctionnement de leur service, ce serait juste et normal. Mais là c’est une réelle volontée de blocage et d’emmerdement maximal de la population.

37. Le 12 novembre 2007,
Manu

William/ Je trouve la séparation en “droite” et “gauche” assez ridicule, et lui préfère des initiatives plus audacieuses, telle que le political compass : www.politicalcompass.org & http://en.wikipedia.org/wiki/Political_compass

Je n’ai pu voir le site dont tu donne le liens, mais vu la première image j’imagine le genre… C’est peut être très drôle, mais le cliché “les gens qui sont contre les grèves sont des super riches” commence à me gonfler.

Bref je devrais arrêter de revenir sur ce sujet à trolls, mais j’ai du mal à résister… :)

38. Le 12 novembre 2007,
michel v

@ djey :

“ouef, c’est peut etre exagéré le “perdre son emploi”, par contre je connais beaucoup de personne qui doivent prendre un jour de congé ce jour là, et autant dire qu’ils auraient préféré choisir leur congé plutot que de le voir imposé par un mouvement syndical.”

C’est tout aussi illégal ! Le droit du travail interdit ce genre de pratique par l’employeur. Ces personnes que tu connais se sont faites avoir par leur patronat, et préfèrent blâmer les cheminots.

Merde, apprenez un peu vos droits avant de vous déclarer pris en otage par ceux des autres… surtout quand vous vous faites avoir par vos patrons et pas par quelqu’un d’autre.

39. Le 12 novembre 2007,
Dagrouik

@Michel_V: merci de rappeler des évidences qui permettent de mettre à bas les conneries hurlées par les défenseurs de la majorité silencieuse qu’on entend jamais d’ailleurs. Je conseille à tous de lire les conneries que certains peuvent raconter: appel à la violence, deni de démocratie, fantasme d’intervention de l’armée et autres conneries qui datent de 40 ans ou plus.

40. Le 12 novembre 2007,
Ouinon

Michel et Dagrouik : heu… sans vouloir me mêler de ce qui me regarde pas, il me semble que Djey parle des gens qui ont un boulot et une famille, et qui prendront une journée pour éviter de se taper 4 heures d’embouteillages et/ou pour être à l’heure à la sortie des écoles pour aller chercher leurs gosses (par exemples). La vie quoi…

41. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

@Dagrouik : bon, j’apprécierai que tu cesses de faire la publicité quasi systématique de tes propres billets dans tes commentaires…

42. Le 12 novembre 2007,
Bladsurb

michel v : même page “l’employeur, sauf dispositions particulières du règlement intérieur ou de la convention collective, n’est pas tenu au paiement des heures d’absence.” Donc, ça ne se traduit pas forcément par une journée de congés payés, mais par une journée de congés sans solde. A tout prendre …

43. Le 12 novembre 2007,
michel v

Bladsurb : il y a une certaine différence entre une journée sans solde (50 euros de moins ponctuellement dans la besace d’un smicard), et perdre son emploi (1000 de moins, tout le temps).

44. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

si ca peut faire prendre conscience à certains que vivre a 1 heure de route de son lieu de travail c’est débile…

ah oui j’oubliais toussaaaa j’ai pas le choix tchcomprends tousssaaaaa….

45. Le 12 novembre 2007,
Yogi

@zerchauve : tout travail est aliénation. Seul le parasitage respecte ma nature.

46. Le 12 novembre 2007,
Une petite fourmi

apparemment zerchauve n’a jamais vu une grande ville de sa vie…

47. Le 12 novembre 2007,
Lookai

mangoua> Merci pour le coté Quebec :)

michel_v : les personnes qui sont en période d’essai risquent gros si elles n’arrivent pas à aller à leur poste.

En tout cas, merci pour le lien pour les congés payés forcées :) Tu en as pas un pour l’autorisation du télétravail quand il est possible le jour de grève ? Car le coup de devoir poser un jour de congé parce que dans le souci d’équité entre tous les employés des différents services, meme si tu peux télétravailer, on ne te l’autorise pas, je travaille ca con … surtout quand tu es dans une boite d’informatique …

48. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

paaaauuuuuvre petite fourmie, seule perdue dans l’immensité de nouille orque sur beuvron :’(

49. Le 12 novembre 2007,
Maxime

Je ne voudrais pas abaisser encore le niveau de cette discussion, mais que l’employé ait pris une journée de congés ou que le patron ait été obligé de lui accorder (peut-être sans solde), le résultat est le même : on a une journée de perdue pour quelqu’un. Voire plus probablement pour les deux.

50. Le 12 novembre 2007,
Maxime

Je ne voudrais pas abaisser encore le niveau de cette discussion, mais que l’employé ait pris une journée de congés ou que le patron ait été obligé de lui accorder (peut-être sans solde), le résultat est le même : on a une journée de perdue pour quelqu’un. Voire plus probablement pour les deux.

51. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

de la recréation du lien familial par les mouvements sociaux unitaires.

52. Le 12 novembre 2007,
Manu

Ah merde, zerchauve et ces phrases toutes faites sont revenus… :(

La discution, qui n’allait nulle part, est maintenant arrivée.

53. Le 12 novembre 2007,
Nichevo

Laurent adepte de la matraque ou “gomme à effacer le sourire”? Qui aurait pu penser une telle chose? C’est vrai que les usagers des transports en ont un peu marre. Que ces étudiants écrivent un peu sur leurs blogs et puissent convaincre autrement qu’en bloquant la Gare du Nord. ( Austerlitz ! Cela aurait une autre gueule non? )

54. Le 12 novembre 2007,
Dagrouik

@laurent: ce n’est pas de la publicité, moi je ne gagne pas de fric avec de la pub, et en plus peu de gens cliquent dessus :o) Et je mettais les infos en question dans un billet que dirait tu? que c’est hors sujet, pas drôle ou trop long? par ce que ça ne va pas forcément dans le sens que tu veux?

55. Le 13 novembre 2007,
OX

Capitaine: ben dites donc, vous avez là un bien beau troll, poilu à souhait, malgré son pseudo… A l’odeur qu’il laisse sur son passage, il se peut qu’il soit de souche rennaise.

’Vais garder un oeil sur ce fil. Il se peut qu’il évolue.

56. Le 13 novembre 2007,
Djey

Oulah, ça commente trop vite ici.

Donc oui Michel_v, je parlais des personnes qui ne vont pas travailler de leur plein gré les jours de grève, parce que les conditions de transport sont trop fastidieuses, longues, pénibles. Parce que les horaires ne sont pas compatible avec la vie de famille si on passe 6h dans les transport par jour. Je n’ai jamais parlé de chefs obligeant les employés à poser des jours de congé.

D’ailleurs il faut avoir l’esprit sacrément mal tourné et une vision assez peu flateuse de l’entreprise pour imaginer un truc pareil, Michel.

Blah ?

Eolas pris par derrière

Maître Eolas.

Maître Eolas s’est fait prendre par Benjamin Boccas. Superbe.

1. Le 12 novembre 2007,
arno

une certaine raideur se dégage de cette photo, surtout dans la nuque il me semble

2. Le 12 novembre 2007,
XIII

Tu te plains que la blogosphère française est une prostituée, mais toi, qu’est ce que tu peux être racoleur dans tes titres ! :-) Regrettes-tu de ne pas avoir été pris par derrière par Benjamin ? :-p

3. Le 12 novembre 2007,
Olivier G.

C’est une pub pour harry potter 8 ?

4. Le 12 novembre 2007,
Lancelot

Toi tu as été pris par Benjamin en plein pipe, c’est pas mieux !

5. Le 12 novembre 2007,
Marc

Avec le socle, on dirait une figurine de collection…

6. Le 12 novembre 2007,
Mélina LOUPIA

J’aime bien quand un gens pris de dos, dans son bleu de travail m’évoque à la fois la toute-puissance, le minimalisme ou la noirceur d’un démon qui est en train de fondre dans sa mélasse. des bizettes

7. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Oui, Marc, on dirait un Saint-Yves en faïence de Quimper…

8. Le 12 novembre 2007,
Xavier

J’hésite entre “Je vous ai compris” ou “Suffer the little children…” Mmmh.

9. Le 12 novembre 2007,
Guillermito

C’est une pose très religieuse. Je vote pour la béatification de Saint-Eolas.

10. Le 12 novembre 2007,
Vincent

Hum, ça pourrait effectivement se vendre à Lourdes.

11. Le 12 novembre 2007,
Marco Polom

Abemus Eolas…

12. Le 12 novembre 2007,
versac

Je réserve mon doute : il est fort possible que ce ne soit pas Eolas sur cette photo. On ne retrouve en effet que peu d’indices concordants : pas de pinces à vélo (ni casque, ni gilet de sûreté, ni lumières et bandes réfléchissantes), pas de calvitie naissante, pas de bedaine fièrement exhibée, pas de bouc, pas de ce petit air de ne pas y toucher et qui ménage sa répartie cinglante. Comment être sûr, cher capitaine, qu’il s’agit bien de notre avocat préféré ?

:)

13. Le 12 novembre 2007,
le fou

Arno, une raideur d’eunuque c’est impossible.

14. Le 12 novembre 2007,
Ron

La photo est plutot flatteuse, je trouve, quand on le connait en vrai…Photoshop ?

:)

15. Le 12 novembre 2007,
Bâtonnier

Hmmm…il a tout l’air de supplier Berryer de lui donner du souffle….c’est pour ça qu’il est figé au dessus des bouches d’air chaud de la salle des pas perdus :elles sont désaffectées,Eolas,vous pouvez toujours attendre pour jouer les Marilyn…à moins de demander à vos groupies de se prosterner à vos pieds et de souffler en choeur sous la robe…

16. Le 12 novembre 2007,
Bâtonnier

Hmmm…il a tout l’air de supplier Berryer de lui donner du souffle….c’est pour ça qu’il est figé au dessus des bouches d’air chaud de la salle des pas perdus :elles sont désaffectées,Eolas,vous pouvez toujours attendre pour jouer les Marilyn…à moins de demander à vos groupies de se prosterner à vos pieds et de souffler en choeur sous la robe…

17. Le 12 novembre 2007,
Bâtonnier

Bâtonnier pas gâteux:informatique défaillante ,excuses officielles

18. Le 12 novembre 2007,
William

Cette photo ne dit pas grand chose sur le personnage, si ce n’est qu’il cache son jeu ; ce qui pour un avocat est une sorte de lapalissade

19. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

M. le Bâtonnier est-il bourré ou sucre-t-il déjà les fraises ? :-)

20. Le 12 novembre 2007,
courrier à la toque

Ce n’est pas Berryer,Bâtonnier…un des législateurs Napoléonien qu’Eolas supplie de l’inspirer avant un référé provision

21. Le 12 novembre 2007,
OlivierJ

Héhé, comme Versac, je m’étais fait la remarque sur les cheveux : dans mon souvenir, Eolas en a un peu moins. L’angle de vue doit masquer la chose… Par contre, vu l’angle, le léger embonpoint de notre avocat préféré ne peut être visible :-)

22. Le 12 novembre 2007,
Damien B

Moi qui était persuadé qu’il avait un début de calvitie… comme quoi, les photos de Paris Carnet sont trompeuses.

23. Le 12 novembre 2007,
Yves Duel

Wha ! Il est photoshopé à mort, le maestro ! Il s’est pris pour St Sébastien (t’as pas vu les flèches ?)

24. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Putain, vous êtes vraiment pas très gentils.

25. Le 12 novembre 2007,
karl, La Grange

les avocats sont-ils nus sous leur robe?

26. Le 12 novembre 2007,
versac

En fait, tout le monde attend le cliché suivant : celui où la robe se soulève, comme une maryline sur les bouches de métro. L’occasion d’enfin découvrir les légendaires mollets du maitre.

27. Le 12 novembre 2007,
marie-hélènem

Elle est excellente cette photo Une synthèse de curé au milieu du sermon et de petit bonhomme qu’on met sur les pièces montées. Je la trouve croquignolette à souhait.

28. Le 12 novembre 2007,
Yogi

Hey !! J’en veux un pour compléter ma collection !!

29. Le 12 novembre 2007,
caveau du palais

C’est Belphégor au fond?…

30. Le 12 novembre 2007,
hanse

Non,après enquête c’est Bilger,et c’est pour çà qu’Eolas est en lévitation hypnotique

31. Le 12 novembre 2007,
marie-hélènem

Je précise que j’adore cette photo. La qualité d’image est superbe. Hyperréaliste, mais un hyperréalisme d’une élégance folle, hiératique. Un côté très métallique aussi. Cette manière follement chic contraste avec le kitsch de la pose et l’effet est saisissant.

32. Le 12 novembre 2007,
padawan

Il faut que je rencontre ce photographe, parce que pour soigner la calvitie, au moins en photo, il est très fort !

33. Le 12 novembre 2007,
Ron

OH MAIS VOS GUEULES AVEC LA CALVITIE MERDE ! On vous demande si vous prenez du viagra ®, bande d’eunuques ?

34. Le 12 novembre 2007,
Ron

(Quand on pense que le seul médicament remboursé par la sécu qui fait VRAIMENT repousser les cheveux rend impuissant, ça laisse songeur, l’ironie de la vie, non ?)

Blah ?

Virtual 1900

Pavillon de la Bulgarie.

Via MetaFilter, je tombe sur un doux dingue, Laurent Antoine, alais Lemog, qui s’est engagé dans la reconstitution de l’exposition universelle de 1900 en 3D, soit plus de 120 édifices aux formes les plus tarabiscotées.

Il espère en avoir fini vers 2010. Fascinant.

Ne ratez pas non plus cette vidéo.

1. Le 12 novembre 2007,
Jérôme

On dirait du Rlonk et Replonk !

2. Le 13 novembre 2007,
Louis.

Toujours à la recherche de la statue du Trocadéro ?

Blah ?

Haro sur le gréviste

Gérard Mermet : “Appel aux citoyens inquiets, en colère… et silencieux” [via Koztoujours].

Sous divers prétextes, les bénéficiaires des régimes spéciaux défendent le maintien de ce que l’on doit appeler, en toute objectivité, des privilèges. À tous ceux qui s’efforcent de regarder la société sans prisme idéologique ou politique, mais en se réclamant du bon sens, de l’équité, de la solidarité, de la responsabilité, leur attitude paraît irresponsable, voire indécente…

1. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

tu devrais mettre “Mermet” au lieu de “Gérard Mermet”…. pour rigoler.

2. Le 12 novembre 2007,
alphoenix

Mais si je peux me permettre, il est normal que certains métiers pénibles permettent de bénéficier de régimes spéciaux. De plus, si on vous offre un emploi avec certains avantages et qu’à un moment on vous dit “Tu l’as dans le cul, Lulu, tes avantages, tu peux te les mettre où je pense” il est peut-être normal qu’on gueule.

3. Le 12 novembre 2007,
Dominique

Ils sont vraiment rigolos ces gens qui parlent de travailler encore plus et plus longtemps pour les BabyBoomers tels que Rocard ou Juppé qui ont très mal calculé le régime des retraites qu’ils touchent en plus de leur indemnité de parlementaire ou de maire. Ils nous demandent de faire des sacrifices alors que ce sont les premiers à se servir !

4. Le 12 novembre 2007,
edhel

alphoenix, comme le dit l’article :

  • Dans l’immense majorité des cas, l’existence de ces “exceptions” n’est plus justifiée par une pénibilité particulière du travail;
5. Le 12 novembre 2007,
zerchauve

traduction : moi gérard mermet, je trouve que je m’en suis sorti pas trop mal, en tous cas personne dans mon entourage n’en chie, la pénibilité du travail c’est du pipeau

6. Le 12 novembre 2007,
Olivier Mermet

(Aucun lien de parenté avec Gérald, que ça soit clair.)

Mais sur ça: “il est normal que certains métiers pénibles permettent de bénéficier de régimes spéciaux”

Je pense qu’on devrait établir une terminologie précise de ce qu’est un travail “pénible”.

7. Le 12 novembre 2007,
Un prof
8. Le 12 novembre 2007,
Pascale

Ah que c’est facile de monter les catégories socio-professionnelles les unes contre les autres…. C’est toujours mieux dans le champ d’à côté, c’est bien connu…

Ce qu’il l’est moins, ce sont les véritables conditions de travail de tous ces salopards de privilégiés (je sais de quoi je parle, je suis prof :-p )

(et vlan, un troll de plus)

9. Le 12 novembre 2007,
GM

J’aime bien le “sans prisme idéologique ou politique, mais en se réclamant du bon sens”, c’est beau comme du Raffarin.

Dans l’ordre du désespérant, je n’arrive pas à choisir entre le cégétiste de base et l’anti-gréviste de base ; ils se ressemblent tellement finalement.

10. Le 12 novembre 2007,
rage

Pendant que les pauvres accusent d’autres pauvres d’être privilégiés parce qu’ils gagnent des broutilles en plus les vrais privilégiés rient et touchent les dividendes Toux ceux qui sont contre les grévistes répètent comme des cacatoes ce que la télé leur a mis dans le crane

11. Le 12 novembre 2007,
Elisabeth

Il est vachement bien ce bout de texte. On remplace “bénéficiaires des régimes spéciaux” par “bénéficiaires du paquet fiscal” et il garde sa force et sa cohérence…

12. Le 12 novembre 2007,
michel v

Ahhhh, les fameux privilèges !

Alors que les cheminots côtisent entre 12,5% et 17% de plus que les employés du privé, ils devraient travailler aussi longtemps ?

Le soucis d’équité de temps est ridicule, surtout quand on le défend en niant totalement le surplus de côtisation de leur régime, pour affirmer qu’ils ne sont pas solidaires du reste de la population…

13. Le 12 novembre 2007,
Yogi

@rage : faites vous une raison, la France ne votera jamais trotskiste. Et ce n’est pas en la paralysant que vous la convaincrez du bien fondé de cette option.

14. Le 12 novembre 2007,
Dagrouik

@rage: il n’empêche que certains grévistes font n’importe quoi, comme ces zozos qui affichent leur volonté d’empêcher tout vote contrôle dans les amphis.. le mythe de l’AG souveraine, ça fait rire avec de tels méthodes. Du coup leur message est caricaturé par les médias Sarkozystes qui n’attendaient que ça: on critique la forme et pas le fond, on ne parle pas du budget de l’enseignement supérieur qui stagne et du fait que le financement privé n’est pas efficace même aux USA comme le prouve ce billet chez Sarkofrance.

Faire grève avec intelligence c’est possible: la cour Européenne de justice a estimé que la grève du paiement était légale en europe :o)

15. Le 13 novembre 2007,
karl, La Grange

Et la marmotte emballe le chocolat avec du papier d’alu.

Plus sérieusement, avec des raisonnements de ce type, on se dit que par solidarité pour les travailleurs du Bangladesh, on devrait réduire son salaire et allonger nos horaires.

16. Le 13 novembre 2007,
franCk

Allonger les horaires, non - tu lui boufferai son travail au Bangladeshi - mais réduire ton salaire, oui. De toute façon pas d’inquiétude, ça vient, ça vient, pas la peine de s’en inquiéter - 6.5 Milliards d’habitants (et 9 en 2050) ne pourront malheureusement (?) pas tous vivre comme un européen moyen maintenant…

17. Le 13 novembre 2007,
rage

Je hais les trotskistes. Les grévistes sont des zozos. D’accord. Mais : pitié pour les pauvres ! Qu’est-ce que l’équité dont on nous rabat les oreilles : essayer de partager les miettes entre les pauvres avec justice sans surtout toucher aux vrais privilèges. Vous détestez les révolutionnaires, les révolutions, les zozos de grévistes, alors modérez l’appétit des goinfres que sont devenus les capitalistes.

18. Le 13 novembre 2007,
karl, La Grange

@franck: ah la vous êtes ambitieux car il n’est pas sur que nous les atteignons les 9 millions. Nous avons trouvé déjà mille façons de détruire notre écosystème. Appauvrissement des ressources minérales et naturelles par changement climatique et surexploitation. Guerres pour conquérir le peu de ressources restantes et quelques épidémies.

J’ai bien dû mal à croire que l’homme saura s’auto-réguler de façon pacifique et harmonieuse.

19. Le 13 novembre 2007,
tao

karl : “J’ai bien dû mal à croire que l’homme saura s’auto-réguler de façon pacifique et harmonieuse.”

Bien d’accord avec vous. Mère Nature, à défaut, saura se charger de la régulation des espèces, en particulier de la notre. À se croire les maîtres du monde on oublie trop vite qu’elle a toujours le dernier mot.

20. Le 13 novembre 2007,
Damien B

c’est beau comme du Raffarin.

Pas mieux.

Blah ?

Petite annonce

Une auberge en Estrie, ça vous dit ?

1. Le 12 novembre 2007,
Olivier

Pour l’auberge je peux pas dire. Par contre hormis le nombre impressionnant de raton-laveurs morts sur la chaussée, l’Estrie c’est quand même sympa. Aurais-tu l’adresse exact de cette auberge?

2. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Voir avec l’auteur de l’annonce.

3. Le 13 novembre 2007,
Babouni

Merci pour le relais. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus. Ce n’est pas une blague, l’Auberge est réellement en vente.

4. Le 13 novembre 2007,
magoua

Et en plus c’est à North Hatley, refuge idéal en cas de canicule, testé par un certain Chirac il y a quelques années. Seul risque: y rencontrer Jean Charest en vacances.

5. Le 14 novembre 2007,
Babouni

Exact ! Et à cette triste époque les deux ont dîné ensemble à l’Auberge et tout le staff chargé de la sécurité présidentielle logeait à l’Auberge. Le JC québécois y faisait ses séminaires précampagnes. Charlebois y passe aussi.

Blah ?

Blogueurs vendus

Ils sont à vendre, à priori pour pas cher (je suis curieux de connaître le coût…).

[Ajout : merci Gonzague, c’est donc 250 € la passe. Des vraies putes de luxe… Putain, 250 euros pour ces billets merdeux, je n’en reviens pas… Et Julien V. de BETC Euro RSG, fallait-il en plus que je rase gratis ? Vous vous êtes un peu foutu de ma gueule.]

Le point commun entre tous ces blogues (à une ou deux exceptions près) ?

Ce sont des blogues de merde, des bozzos du buzz, des techcrunchowanabe, des gizmodos-du-village, du jetable.

D’un autre côté, tapin Web 2.0, pourquoi pas, c’est peut-être un métier aussi honorable que sur les boulevards des Maréchaux, mais il faut assumer pleinement son activité et ses conséquences (comme se trouver ici sous la bannière “blogueurs vendus”).

Pour trouver le maquereau, je crois que ça se passe par .

Si un jour la blogosphère se résume à eux, à lire la même merde en X exemplaires avec un paquet cadeau différent…

N’hésitez pas à m’aider à compléter la liste.

“Je suis libre de son contenu”. Non, vous n’êtes pas libre. Vous en avez l’impression, mais vous ne l’êtes pas. Laissez-moi deviner : 99.9999% des productions payées sont positives pour le produit en question. Et si vous sortez un jour une critique négative, et bien je suppose que les agences se passeront de vos services d’homme-sandwich a dix euros l’heure.

Comme Yves, je trouve ça lamentable de se vendre ainsi. Une fois, peut-être, pour expérimenter. Si cela continue, ça change complètement la nature de la relation entre celui qui écrit et celui qui lit. Ça instille un doute sur l’objectivité de chacun de vos articles, un doute qui ne s’effacera plus. Peut-être d’autres billets ont aussi été payés, mais l’auteur n’a pas juger bon de le préciser ? Ce genre de question. Franchement, je parie que ces pubs vont vous faire gagner une poignée d’argent momentanément, et vous faire perdre des lecteurs sur le long terme.

Les euros que vous gagnez influencent votre point de vue. Et aussi celui de vos lecteurs. Vous n’y pouvez rien.

[Guillermito, cité par Yves Duel — un vieux con.]

P.S. Libération s’y met aussi sur le sujet.

Le phénomène commence à se développer aussi en France. Des blogs reconnus, comme Presse Citron ou 2803 acceptent d’écrire des notes contre rémunération. Dans les deux cas, les auteurs signalent dans le titre même de la note son aspect rémunéré. Mais n’échappent pas pour autant à des réactions parfois épidermiques. Comme celle de Fred sur Presse-citron : « C’est une escroquerie intellectuelle de vouloir faire passer de la pub pour une note. »

Sur Problogger, Mark, un lecteur, s’interroge : « juste une question : voudriez-vous manger dans un restaurant qui a payé ceux qui en ont fait la critique ? »

P.S. bis. Et il y a le blogueur qui a le sentiment d’être berné qui se désolidarise. (Merci Michel.) Hmmm, fameuse opération pour BETC EuroRSCG… Plein de buzz !

1. Le 12 novembre 2007,
Mox Folder

Une pierre à l’édifice :

http://aziz.typepad.com/…

Ce qui me fait le plus chier dans ces billets c’est que ce n’est pas clairement mis dans le titre du billet (ça permettrait de faire le tri déjà) et c’est d’autant plus chiant quand les flux RSS n’affichent pas le billet complet, ça m’oblige à cliquer.

Je vais pas tarder à faire comme certain et faire le ménage dans mes flux…

2. Le 12 novembre 2007,
XIII

Dis donc, les commentaires de ce billet sont étonnament calmes… Allez, hop hop, on se fighte, un peu ! Je vais me cacher dans un buisson.

3. Le 12 novembre 2007,
Gonzague

250 euros si tu veux tout savoir

Mais je ne pense pas faire des kilos de billets avec BlogRider car il y a des points qui ne me plaisent pas là dedans. a moins de sujets plus intéressants et d’une meilleure réactivité de leur équipe.

4. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

@Gonzage : merci de ta transparence, c’est appréciable.

@XIII: enfin, c’est un fantasme ces buissons ?

@Nutz : c’est de la pub, c’est direct, c’est clair, et je ne choisis pas les annonceurs. Allez, hop, à la niche.

5. Le 12 novembre 2007,
XIII

Ha putain c’est bien payé quand même, ya bien des journalistes pigistes qui aimeraient toucher ça au feuillet ! :-) Si c’est pas malheureux. Et Gonzague qui trouve que c’est mal payé en plus !

6. Le 12 novembre 2007,
Gonzague

De rien pour la transparence :-)

Je suis payé 250 mais je suis certain que ça atteint les 400 / 500 pour certains blogs.

Ce que je trouve dommage c’est que certains tournent la mention “billet sponsorisé” à leur sauce par exemple avec du “Ce billet m’a été demandé par eBay”…. mouais

Ah et j’avais une remarque sur le passage : “Peut-être d’autres billets ont aussi été payés, mais l’auteur n’a pas juger bon de le préciser ? “ C’est possible mais il est également possible qu’un site soit plein de billets sponsorisés et ne l’ai jamais dit.

ha et puis se faire traiter de Ce sont des blogues de merde, des bozzos du buzz, des techcrunchowanabe, des gizmodos-du-village, du jetable. j’ai trouvé ça moyen mais bon c’est ton avis , c’est ton avis….

7. Le 12 novembre 2007,
Gonzague

XIII : je trouve ça mal payé, c’est pas exactement comme ça que je le dirais (ah..la limite des 140 caractères de twitter) . En fait je trouve que du fait que l’on reproduise sur plusieurs blogs un contenu vachement similaire pour ce prix là ça n’est pas forcément correct.

Par contre pour le “travail fourni” c’est en effet bien rémunéré. Mais je préfère être payé pour faire un test de produit où je dirais ce que je veux (cf mon test de Neobe) plutôt qu’un billet relu par BlogRider où (par exemple) je ne peux pas mentionner le nom d’un concurrent.

8. Le 12 novembre 2007,
Ouinon

Comme la plupart de ces blogs sont lus par les mêmes lecteurs (disons, par une grosse base commune reliée à des thématiques proches), j’imagine que les aficionados ont du se taper 5 ou 6 fois la même pub reformulée, c’est un peu nul…

9. Le 12 novembre 2007,
philippe

Comme Gonzague pour moi aussi.

Maintenant, pour répondre à la question du ” je suis libre du contenu “, bien sur que je suis libre, mais en fait, OK pour dire que l’argent influence la teneur du billet. Donc de ce fait, je ne fait pas tous les publi qui me passent sous la main.

Je me sens viser dans la qualification ” blogues de merde, etc … “.

Pour la petite histoire, j’ai démarré ce blog il y a 2 ans ( novembre 2005 ), et ne bossant pas dans le milieu du Web, j’ai,comme beaucoup, découvert ces nouveaux services et j’en ai parlé. C’est devenu une passion et je ne me plait à faire cela. A cette époque, nous n’étions pas si nombreux que ça à publier ce type d’informations. Je suis resté sur ma lignée, et j’y resterais tant que des gens continueront à me lire ( ou à découvrir des nouveautés, je te laisse maître de l’interprétation ).

Pour en revenir aux ” blogueurs vendus “, est il si mal que ça d’essayer de gagner 3 sous avec nos blogs ? Je ne sais pas, je ne pense pas. Par contre il est clair qu’il faille jouer la carte de la transparence.

Alors vendus, pas vendus, blog de merde ou pas, à chacun de se faire son opinion.

Tu es connu pour être un blogueur qui dit tout haut se qu’il pense et pour faire des billets que je qualifierais de très bien écrit et c’est pour ça que je te lis depuis très longtemps même si ce commentaire est le premier que je laisse sur ton blog.

Au plaisir de te lire ( en esperant ne pas être épinglé trop souvent comme c’est le cas sur ce billet )

10. Le 12 novembre 2007,
Eolas

J’ai encore récemment été contacté pour “monnaitiser” mes flux RSS… C’est marrant, cette réputation de pute qu’on se traîne, nous, les avocats, alors que les blogueurs “technos” ont une réputation de virginité.

11. Le 12 novembre 2007,
Baptiste

Je t’aime, te voila dans mes flux rss !

12. Le 12 novembre 2007,
Gonzague

Eolas : vierge du blog ? ;)

@Philippe : de mon côté je lis et commente régulièrement chez monsieur Gloaguen puisque mon petit nom ressort …. lui aussi régulièrement ici et que quand ce n’est pas mon nom à surveiller, c’est des choses que j’aime lire, que je prends le temps de lire.

Ouinon : tout à fait d’accord, c’est dommage qu’on envahisse nos lecteurs avec cela. C’est la raison pour laquelle les sociétés proposant des formules de payperpost devraient proposer des solutions permettant un contenu plus varié ou des approches différentes des “campagnes”.

13. Le 12 novembre 2007,
michel v

Franchement, vu le peu de travail fourni au niveau rédactionnel, je trouve que 250 euros c’est bien cher payé.

Mais bon, à 250 euros, on n’achète pas du travail de pro, on atteint juste un seuil psychologique au delà duquel on arrive à acheter de l’espace dans le contenu d’un blog et non dans sa bête sidebar, au delà duquel “ça vaut le coup” sur le court terme pour le blogueur.

Je trouve quand même ça bien PUANT, parce qu’en retour c’est l’image de la blogosphère française qui se retrouve tachée par la condescendance des boîtes de pub exprimée dans ces petits “3 sous” d’argent de poche.

Ça y est, l’époque bénie où on pouvait voir de nouveaux blogs intéressants est passée. Maintenant, un nouveau blogueur sur deux se demande juste combien de temps ça lui prendra pour se faire du fric avec son nouveau joujou. Ça parle PageRank et régie pub, au lieu d’échanger des idées.

Il est beau votre putain de web 2.0 francophone.

14. Le 13 novembre 2007,
Olivier

“Mais bon, à 250 euros, on n’achète pas du travail de pro, on atteint juste un seuil psychologique au delà duquel on arrive à acheter de l’espace dans le contenu d’un blog et non dans sa bête sidebar, au delà duquel “ça vaut le coup” sur le court terme pour le blogueur.”

… Amen! :D (Que quelqu’un ose prétendre le contraire. Pour voir…)

15. Le 13 novembre 2007,
Grumly

“Recommandé par les Influencés”

16. Le 13 novembre 2007,
Thierry BEZIER

ouf donc je fais pas parti des “…blogues de merde, des bozzos du buzz, des techcrunchowanabe, des gizmodos-du-village, du jetable.” (d’ailleurs tu cites des blogs de tailles raisonnables et pas des plus gros qui ont exactement les même techniques)

quand même un commentaire, si il est vrai que la qualité des publi-rédactionnels sont pas toujours top voir très décevant sur certains blogs (il suffit de voir les commentaires) c’est même pas une question d’avis positif ou pas, mais juste d’écriture… de temps! Comme l’a dit qqun plus haut, c’est la qualité qui manque, je pense que si toi, embruns, tu faisais du publi ça décoifferait!

En terme de Publi-reportage, moi j’en ais fait, mais uniquement en vidéo et a dose très sporadiques, j’en ais fait un pour garmin, netgear et un autre… en tout une année! la différence? c’est que pour chacun de ces publis il y a entre 1 et 2 jours de travail complet entre le scenarii, les prises de vues, le montage, l’étalonnage, le résultat: un publi qui marche bien, aucun commentaires me traitant de “vendu”…

la différence c’est vraiment le traitement, et si on me paie bien il est normal que je le fasse bien, peut être parce que j’ai bossé avant dans la pub ou même dans ma propre boite, mais tout simplement parce que j’ai pas l’habitude d’être bien payé pour pondre 4 lignes de textes qui se battent en duels, enfin je dis pas que j’ai les plus beaux et “les plus mieux” juste que ce type de contenu m’aide tout simplement à vivre et a faire durer l’aventure de www.intruders.tv si le prix correspond a quelques publis…et bien va pour être un “vendu”, mais moi je te fais la totale + la finition.

17. Le 13 novembre 2007,
nutz

[Commentaire viré. L’auteur sait pourquoi.]

18. Le 13 novembre 2007,
Gonzague

ah moi je sais aussi pourquoi le commentaire a été viré. ça parlait de trucs pas propres ;-)

19. Le 13 novembre 2007,
nutz
  1. Le 13 novembre 2007, nutz a dit :

[Commentaire viré. L’auteur sait pourquoi.]

Ok, je m’en vais donc expliquer ça en détail sur mon blog. Pas sur que Mr Gloaguen en sorte grandi. Va y avoir du sport :-)

20. Le 13 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Donnez-nous donc l’url de votre blogue, nous mourrons d’impatience de vous lire.

21. Le 13 novembre 2007,
Mr Peer

Pour la liste : google blogsearch aide un peu =)

22. Le 13 novembre 2007,
michel v

Pendant ce temps certains n’ont rien touché du tout grâce au concept très 2.0 du “je paie si je veux” : http://www.nellio.com/…

23. Le 13 novembre 2007,
michel v

…et que d’autres pensent tenir la “méga exclu”, tous fiers : http://tophesblog.typepad.fr/…

24. Le 13 novembre 2007,
Damien B

“e trouve quand même ça bien PUANT, parce qu’en retour c’est l’image de la blogosphère française qui se retrouve tachée”

C’est quoi la blogosphère française ? Parce que je n’ai pas vu beaucoup de publi-smsactionel sur les skyblogs.

25. Le 13 novembre 2007,
Gonzague

@damien b : les skyblogs n’ont pas attendu les publis pour tâcher leur image ;-)

26. Le 13 novembre 2007,
Otto

capitaine, moi je suis pire qu’une pute de luxe …

une fille facile peut-être ?

… puisque j’ai publié trois billets gratos :)

reste que l’opération d’ebay est géniale et que je regrette grave de ne pas être monté sur les enchères !!!

27. Le 13 novembre 2007,
Guillermito

Il n’y a pas un seul blogueur-sandwich qui aura le cran de dire “Bon ben j’avais besoin de 250 euros pour refaire les freins de ma voiture, c’est quand même une jolie somme pour cinq minutes de travail torché a la va-vite, rien a cirer de eBay et de leurs pubs de merde, si ces abrutis veulent jeter leur blé par la fenêtre, autant que ce soit moi qui le récupère”. Ca aurait quand même un peu plus de gueule que ces justifications en demi-teinte, qui me font penser a celles de personnes prises le pantalon aux chevilles, que je lis plus haut.

Le problème n’est même pas d’être une pute (c’est pas tous les jours qu’elles rigolent, comme on sait). C’est de savoir qu’on en est une, et d’assumer.

Nutz : je suppose que vous critiquiez la présence de pubs Google sur Embruns ? Vous avez raison. C’est laid. Mais l’avantage de ce genre de pub traditionnelle, c’est qu’on peut les filtrer facilement (Firefox + AdBlock est très efficace). Je ne les vois pas. Il n’y a aucun moyen simple de filtrer un “billet sponsorisé”.

28. Le 13 novembre 2007,
ouriel

Eh bien Laurent tu es bien en colère. Meme si je n en fais pas et n en ferai certainement jamais je n ai rien contre les billets sponsorises du moment que l editeur annonce des le titre la couleur. Le lecteur est j espere suffisamment intelligent pour faire sa petite idee

Quant a la campagne de BETC j ai été aussi contacté par Julien et si son style est maladroit j ai trouve l information tout a fait interessante et pertinente a relayer. C est une premiere et je pense que le format et l idee seront repris.

Chacun est libre de penser ce qu il veut. Je trouve que tu y vas quand meme un peu fort.

29. Le 13 novembre 2007,
ouriel

en revanche juste une precision; je suis un remonte contre eBay et BETC en revanche de ne pas m avoir prevenu qu en parallele ils menaient une campagne de billets sponsorisés car je ne veux pas que mes lecteurs puissent douter une seconde que le billet que j ai redige ait ete sponsorise.

je vais publier une note de mise a jour pour clarifier

30. Le 13 novembre 2007,
Pecky

J’ai vu comme tout le monde la prolifération de ces notes sponsorisées by Ibêêêh… Sur le fond, chacun fait ce qu’il veut avec le pognon qu’on lui file pour répandre de la cire à reluire mais que ça soit clairement dit.

Je serais d’avis de tagger ce genre de post, genre “pubblog” ou “putblog” (pour faire écho au billet d’embruns) afin d’éviter à certains (comme moi) de perdre 5 minutes avec un post sans intérêt. Décidément, plus besoin de faire du spamming vu qu’il s’intègre déjà dans les blog. C’est ce qu’on appelle le web 3.0?

31. Le 13 novembre 2007,
Christophe C

Bravo pour ta grande forme honnêtement affichée, comme de coutûme, Laurent ! J’adore :)

Après les faux-blogs pour une marque ou pour une campagne, les faux-commentaires-vrais-spams, voici venu le temps des faux billets ! Je m’insurge pareillement de ce type de pratique, pour bien connaître justement les dirigeants de Adrider et divers portails/blogs communs que nous avons en gestion chez nous. Si je ne peux en parler avec les intéressés, je me permets de temps à autre de commenter directement sur leur blog pour que les webrédacteurs prennent un peu de recul éditorial sur le ton qu’ils sont en train de donner à leur publication au nom d’une recherche du gain (“petit gain en effet !). J’avoue que les commentaires sont ultra-rarement modérés, mais au moins ils ont été lus par la rédaction.

Je préfère cette méthode de discution et de commentaire, même si je comprends ta virulence, car si tu prends toi aussi un peu de recul, tu admettras que (hélas) nous ne pourrons pas revenir en arrière !

La publication de contenus markétés n’est plus en passe de devenir ; il est un fait ! Je ne le cautionne pas (on est copains Laurent :) !) mais je prèfère qu’au moins les webrédacteurs qui l’acceptent, précisent dans leur billet “publi-rédactionnel” ou “billet à la demande de blob/ad-rider pour telle compagnie”. Au moins l’internaute, lui, n’est pas pris pour un con à qui on veut vendre le buzz et plus encore… Après tout les responsables des blogs font ce qu’ils veulent, et les internautes de choisir intelligemmet ou pas. En espérant toutefois que cette pratique ne se répande pas trop :)

32. Le 13 novembre 2007,
Nellio

j’ai eu le même sentiment qu’Ouriel

dans un premier temps, comme je trouvais la campagne intéressante, j’en fais le relai bien sympathiquement. mais il est clair qu’en voyant les billets sponsorisés sur de nombreux blogs, mon avis sur la campagne a radicalement changé !

J’ai franchement l’impression de m’être fait avoir, et en plus, de ’peut etre’ faire passer l’idée que je fais des billets sponsos .

en tout cas, un bon coup de gueule! merci Laurent pour l’avoir fait ! :)

33. Le 13 novembre 2007,
supersmoos

@Nellio : Tu as contribué au buzz sans rien gagné, je peux comprendre que tu sois frustré MAIS il faut aussi voir le fond de la campagne et donc tu as raison de relayer l’info.

C’est une belle promotion avec une action humanitaire à la clé. Ca fait toujours bien de se joindre à une association (ce qui va être fait prochainement sur mon blog mais pas pour les mêmes raisons…) pour faire sa promotion mais il faut voir, outre l’aspect promotionnel le bonheur de cette association qui va recevoir tout cet argent.

Bref, je ne vois pas vraiment ce qu’il y a comme problème à sponsoriser un billet (en le signalant ou non au lecteur). Ce que je vois surtout ici ce sont des propos tenus par des acteurs de la blogosphère frustrés de ne pas avoir été sélectionné pour participer à l’opération (ce qui n’est pas mon cas non plus).

Il faut bien manger non ? Je rajouterais simplement que tous les billets écrits sur les iPods, le Zune, la X360 et tout ce qui parle de produit est de la pub en soi. Donc, vous avalez de la pub toute la journée.

Voilà pour ma contribution…

34. Le 13 novembre 2007,
romu

le cul et le fric ça réveille son monde …

35. Le 13 novembre 2007,
Arnaud

///—-CE COMMENTAIRE EST SPONSORISE PAR WooLITE POUR DU LINGE PLUS BEAU ET PLUS DOUX*—-///

Salut, je viens de toucher 350€ en chèque cadeau pour de l’adoucissant pour te dire dans ce commentaire : Ouah ! Woolite rend mon linge d’influenceur plus doux…Mmhhh, en plus il respecte les couleurs comme un trackback respecte le W3C. Mangez en !

Le bisou, Arnaud “el bozo” ;)

36. Le 13 novembre 2007,
Damdam

Ce qui me rassure, c’est qu’il n’y a aucun pote dans ta liste. Ouf…

Le plus drôle, ce sont ce gens qui clament clairement le côté “Sur mon blog, je peux dire ce que je veux, j’ai une éthique, je suis libre, etc.” et qui a la première occasion se prostituent. Le pire, c’est que je ne comprends pas l’intérêt pour la marque ! Aucune valeur ajoutée dans ces billets.

De la publicité sur les blogs, oui, quand c’est clairement indiqué, je comprends la logique. Le publi-redac mal indiqué, non. Il faut au minimum au changement de couleur du fond, l’intitulé “publi redac” dans le titre du billet, la non reprise dans le RSS… Bref, que l’on comprenne clairement ce dont il s’agit.

Sinon, frustré, moi ? Non, je ne crois pas.

37. Le 13 novembre 2007,
David, biologeek

Merci.

38. Le 13 novembre 2007,
Christophe C

@Damdam “Le pire, c’est que je ne comprends pas l’intérêt pour la marque ! Aucune valeur ajoutée dans ces billets.”

Ta remarque touche deux sujets !

L’intérêt pour la marque est d’être vue / lue / entendue partout, le plus possible. Elle utilise donc tous les moyens, notamment les “influenceurs du net” les “leaders d’opinion” en terme de marketeur ! Qui plus est : bon marchés. La conséquence : le buzz à tout prix :)

L’intérêt pour le bloggueur : manger car il en a fich’trement besoin (en fait se contenter de 250 euros !). La conséquence pour le bloggeur : bonjour la crédibilité des publications…

En espérant que le lectorat sache faire la différence et choisisse de lire !

39. Le 13 novembre 2007,
Vendu
40. Le 13 novembre 2007,
Jarod_

Laurent, tu dis ça car tu es riche, mais penses à tous ces blogueurs pauvres qui arrivent à peine à payer leur connexion internet chaque mois… voilà un bon moyen de pouvoir se payer à manger !

En tout cas, pour 25 euros, c’est clair que je l’aurais fait, mais j’aurais aussi indiqué que c’était de la publicité !

Merci en tout cas d’avoir dévoilé la supercherie :-)

41. Le 13 novembre 2007,
Laurent

Un article qui va sans doute faire avancer les choses. J’ai bien apprécié la réponse de Gonzague sur son blog notamment sur son test en profondeur de Neobe !

Ce qui me gêne ce n’est pas réellement la rémunération de l’article, c’est surtout que la publicité se fait sur énormément de sites et que les contraintes (relectures etc …) entraînent les bloggeurs à écrire des billets similaires et sans intérêt.

42. Le 13 novembre 2007,
michel v

Christophe C : l’intérêt du blogueur, manger ? Je n’y crois pas une seconde, un rapide coup d’oeil sur les profils des blogueurs à tendance “buzz” montre bien qu’ils sont généralement loins d’être dans le besoin.

Damdam : l’intérêt pour la marque, c’est qu’elle achète “de l’authentique”. Du commentaire qui donne plus “confiance” pour l’internaute moyen qui vient de sa page de recherche, que le publi-rédac institutionnel. Et c’est là que c’est pervers, parce qu’en tant que blogueurs, perdre cet aspect authentique en échange de quelques sous, c’est perdre la raison d’exister en tant que média indépendant.

43. Le 13 novembre 2007,
Christophe C

@Michel V : remarque accordée ! :)

44. Le 13 novembre 2007,
mry

…et en plus ils ne savent pas négocier ! Prendre 250euros pour permettre à e-bay de sortir dans les bonnes places sur google… ce n’est vraiment pas cher. Alors Embruns, ce n’est pas cela un pute de luxe, ça, c’est le trottoir. La pute de luxe c’est minimum 1000euros… et je m’y connais !…

45. Le 13 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

@Mry : je ne pense pas que Ebay ait le moins du monde besoin de référencement. “La pute de luxe c’est minimum 1000 euros… et je m’y connais”. Quel accès de sincérité. Rire :-)

46. Le 13 novembre 2007,
Laurent

Je ne suis qu’un petit bloggeur étudiant alors ce chiffre de 250 euros qui semble être “faible” me semble énorme !

47. Le 13 novembre 2007,
michel v

mry : oui, tu t’y connais. On t’a même vu dans les commentaires d’une blogueuse parisienne, lui proposer de faire du publi-rédac déguisé (sans déclarer que c’en est), sous prétexte que c’est plus rémunérateur : http://www.deedeeparis.com/blog/index.php?2007/10/19/455-les-blogeurs-le-marketing-et-les-fantasmes-episode-3#c378034

48. Le 13 novembre 2007,
Cedric

Qu’un blogueur qui passe 20 heures par semaine se fasse rémunérer, cela ne choque pas. Qu’il le fasse X fois par mois avec une mention trop discrète en fin de billet, c’est naze.

J’vous le dis moi, l’avenir du blogueur à thune, c’est le sponsoring…

http://www.chouingmedia.com/blog/20070816/monetisationdesblogs_plusprochedusponsoringquedelachatdespace_pubs/

49. Le 13 novembre 2007,
éhéhé

et sinon spamfighter, ca marche les gars !!

http://www.spamfighter.com/LangFR/ProductInfo.asp

essayez et vous verrez

ps: Julien et l’autre neuneu de BETC, chez moi ils sont blacklistés à vie. Faut pas nous prendre pour des cons !

50. Le 13 novembre 2007,
FrédéricLN

Je comprends et partage l’indignation de Laurent… et pourtant…

Certes, je n’ai pas touché un centime pour mon blog (même de google adsense !), les sujets “politiques et sociaux” attirant peu les annonceurs ;-)

Mais j’ai reçu il y a quelques semaines un livre que les RP de l’éditeur m’invitaient à chroniquer. Je ne m’y étais pas engagé, j’ai laissé passer la parution en librairie, mais finalement j’ai effectivement écrit un billet. Bref, j’ai gagné un livre - que je n’aurais pas acheté sinon, mais qui valait la peine d’être connu.

Au fond un blog n’est qu’un outil de publication, comme un écran télé ou un magazine. Il peut bien y avoir du publi-rédactionnel ou de la pub scénarisée.

Il faudrait simplement que s’appliquent les mêmes règles qu’en presse, télé ou radio : une annonce “publi-rédactionnel” dès AVANT le premier mot du titre du billet, comme dans l’exemple de 2803 : Henri Labarre.

51. Le 13 novembre 2007,
michel v

Cedric : personne ne force personne à bloguer 20 heures par semaines. C’est une passion, pas un job à mi-temps. Vous vous faites sponsoriser pour vos autres passions ?

52. Le 13 novembre 2007,
Matthieu M.

Je doute fort que mon commentaire, paumé au milieu des dizaines d’autres, arrive jusqu’aux yeux du grand influenceur qui a écrit ces lignes, mais bon, je m’en fout :

Quel est le problème exactement ?

Que des annonceurs contactent des blogueurs afin de les payés pour un article de temps en temps ? En quoi est-ce condamnable ? Est ce que pour vous les lecteurs sont cons au point de se laisser lobotomiser par cette pub qu’il faudrait écarter de leurs yeux innocents ?

Est-ce que ce n’est pas assez bien payés ? 250€ l’article est une offense pour la qualité de la blogosphère ?

Je ne fais même pas partie des blogueurs qui ont relayé cette info, mais lire une prose, où un sois-disant influenceur qui a surfé avec d’autres sur cette mode des “blogs-barons” ( mode qui a été bcoup plus négative en terme d’image de la blogosphère que quelques articles sponsorisé ), critique dans toute sa splendeur quelque chose qui ne le regarde pas (à savoir la monétisation des blogs des autres), ca me fait sauter au plafond.

La publicité existe partout, elle fait partie de notre société. On la retrouve à la télé, à la radio, dans la presse. Bien naïf celui qui pensait que les blogs allaient être épargnés (alors même qu’Internet tout entier en est farci). Epargné sous quel pretexte, d’ailleurs ?

Si je prend mon cas d’étudiant qui blogue pour le plaisir, un article payé de temps à autre, ca ne fait pas de mal au compte en banque qui est serré, c’est mieux que devoir faire la plonge au Mc Do non ? Et encore pour mon cas, il s’agit de 3 articles en 1 an et demi de blogging et 300 articles au total.

Bref tout ca pour dire que chacun est libre de faire ce qu’il veut de son blog : bloguer sans pub, avec un peu de pub, ou même carrément trop au point de faire fuir les autres. On est quand même encore dans une société libre, où chacun a le droit de faire ce qu’il veut sans risquer d’être traité comme une sorcière qu’il faut bruler par une foule en délire.

53. Le 13 novembre 2007,
Matthieu M.

Ce qui m’énerve le plus dans tout cela, ce n’est pas que l’on soit contre la pub sur les blogs (manquerait plus que ça !), c’est qu’on se sente obligé de le crier haut et fort en balancant des liens en patures à un auditoire de toutes façons déjà conquis. Je ne sais pas vous, mais moi je ne supporte pas que ma conduite (en l’occurence choisir d’écrire quelques articles rémunérés, ou pas) soit dictée de la sorte.

54. Le 13 novembre 2007,
Pecky

Si dans 5 ans on a que des blogs parlant des vertues de la “pilule bleue” ou comment “élargir sa péniche”, faudra pas s’étonner.

55. Le 13 novembre 2007,
Talloires

De nombreux journalistes touchent 50€ par feuillet (1500 signes) pour effectuer de véritables enquêtes, interviews, analyses, etc.

De nombreux publicitaires touchent des milliers d’Euros pour vanter un produit, le promouvoir, le mettre en avant.

Le journaliste est censé fait preuve d’objectivité dans le traitement de l’info.

Le publicitaire n’a pas à s’embarrasser de ces gros mots que sont honnêteté, sincérité ou encore vérité.

Que ces blogueurs à la petite semaine soient plus proches des publicitaires sus-mentionnés que de journalistes professionnels n’est pas nouveau Laurent - et ne nous étonne pas.

Ce qui me choque, c’est que - souvent - les mêmes blogueurs se prennent pour des journalistes !

56. Le 13 novembre 2007,
michel v

Talloire : mais non allons, ils sont libres d’exprimer le fond de leur pensée dans leurs publi-rédactionnels !… qui sont alors interdits de publication par la régie pub. On y croit à mort.

57. Le 13 novembre 2007,
105

La pub sur le net a pourri les possibilités que proposait les popups en terme d’expérience de navigation. La pub par courrier électronique pourri nos boîtes aux lettres et la bande passante des serveurs de messagerie.

Maintenant, la pub pourrit les blogs, en s’introduisant ce qu’ils avaient mis en exergue : l’éditorial. Pour quelle raison l’éditorial de ces blogs allait-il échapper à la règle du profit et le l’audience dès lors que c’est ce que tous ont cherché à mettre en oeuvre via des pseudo service de notation, liason, etc. ?

Après tout c’était logique que ça arrive. De toute façon un blog c’est quoi ? un site avec des articles postés à une certaine fréquence via une plateforme logicielle dédiée à cet effet. Au départ la plateforme logicielle était tout simple, c’est devenu une usine à plugins et à pub qui l’ont rendu aussi complexe que web2.0. Rien de plus

Pour quelle raison un outil si “social”, “communautaire”, “accessible” (et tout autre adjectif lié au web 2.0) que peut l’être la blogosphère aurait-elle dû être “indépendante” et libre de ce genre de travers ? Y avons nous vraiment cru ? Crois t-on vraiment que tout les articles de Wikipédia soient réellement objectifs ? Croit-on encore au “village planétaire” ?

Ben non. Faudrait peut-être songer à arrêter de mettre en exergue comme ça des trucs en essayant de faire prendre la magie. As t-on si peur que ça de s’emmerder et de se rendre compte que c’est pas parce que notre voisin dis un truc sur un blog que ça devient intéressant ?

58. Le 13 novembre 2007,
Laurent

Je n’avais pas lu tous les billets en question mais 250 euros pour écrire 10 lignes de cette qualité … ca laisse songeur et rêveur …

59. Le 13 novembre 2007,
De passage

Sympa comme débat, très “drôle”… Chaque jour des agences de pub se font des millions avec la publicité dans le métro (carte orange payante), à la radio ou la TV (redevance payante), dans la rue (panneau d’affichage), sur Messenger et autres outils “gratuits”, dans Google et ailleurs mais que quelques blogueurs fassent raler un autre blogueur pour des billets sponsorisés c’est limite hypocrite ou débat de comptoir… Fâcheuse tendance nationale ou humaine à s’en prendre aux petits pendant que les “gros” profitent ou se gavent sans que cela ne choque personne puisqu’ils sont reconnus… Le blog (ou l’article), si il ne plait pas tu peux ne pas le lire, par contre toutes les autres pubs, y compris adsense et autres, tu peux difficilement les éviter mais comme tu peux rien dire, rien faire ou alors il faut t’impliquer (genre collectif casseur de pub) donc silence… Donc à mon sens faux débat, parfois injurieux et pour ce qui est de la prostitution c’est également un métier (plus vieux que celui de blogueur) et à moins d’être rentier, fils à papa et autres têtes couronnés, le salariat et toute activité rémunérée peut s’assimiler également à une forme de soumission ;-) A bon entendeur…

60. Le 13 novembre 2007,
osmany

Super article comme souvent. J’ai relayé chez moi.

61. Le 13 novembre 2007,
michel v

@ de passage :

“Le blog (ou l’article), si il ne plait pas tu peux ne pas le lire, par contre toutes les autres pubs, y compris adsense et autres, tu peux difficilement les éviter”

Au contraire. On peut très facilement ne pas afficher les pubs Adsense, et pratiquement toutes les autres bannières, des plugins existent pour tous les navigateurs ou presque.

Par contre, aucun n’existe pour le contenu dans les posts. C’est bien pour ça que ça coûte si cher d’y figurer, pour les boîtes de pub. (Quoique, certains apparemment se contenteraient de brader leur espace personnel pour 25 euros. Minables.)

62. Le 13 novembre 2007,
laurent

Je me marre…

63. Le 13 novembre 2007,
alexu

certain préfére etre pute de luxe et alors si un blogueur ecrit beaucoup cela lui prends svt pas mal de temps .. autant étre payé y a rien de mal. tu peux avoir de l’argent mais tu le prends pas toi ?

64. Le 13 novembre 2007,
b_adele

@Embruns, très bon billet.

@Ouinon, oui oui, je me le suis palucher + de 6 fois, deja 4 fois sur la liste évoqué plus haut.

@Guillermito, je suis du même avis que toi, par exemple sur mon site, je touche principalement des utilisateurs Linux, je sais très bien qu’ils sont contre les pubs, et je pense qu’une majorité utilisent Firefox + Adblock. mais je préfère de loin cette solution qu’au billet sponsorisé, car l’utilisateur à le choix de virer les publicités. C’est sur je gagne beaucoup moins qu’un seul billet à 250Eu, Ca me paye déjà mon hebergement + mes quelques adhesion à des associations.

Mais au moins je n’ai pas le sentiment d’être mener par le bout du nez et jesuislibre (désolé pour le jeu de mot :))

65. Le 13 novembre 2007,
Copacabana Boom Boom

Et moi je fais la même chose pour un sandwich et une bière ! Avis aux amateurs !

66. Le 13 novembre 2007,
fmottet

Je ne suis pas contre les messages sur le blogs payés, mais en effet, il faut le dire explicitement dans le titre du message !

67. Le 13 novembre 2007,
Mael

@ b_adele : tout à fait d’accord sur les 1er et 3ème points (et donc d’accord avec Embruns). Merci l’intrusion de la pub. Difficile à enlever celle-là…

68. Le 13 novembre 2007,
Yves Duel

…”je n’ai pas le sentiment d’être mener par le bout du nez et jesuislibre”

…”certain préfére etre pute de luxe et alors si un blogueur ecrit beaucoup cela lui prends svt pas mal de temps”

…”A bon entendeur…

…”la pub pourrit les blogs, en s’introduisant ce qu’ils avaient mis en exergue

…”des blogs parlant des vertues de la “pilule bleue”

oh, les mecs, faudrait faire un effort, sinon vous serez jamais embauchés !

(dans “A bon entendeur”, ya pas de faute d’ortograf ou de grammaire. Ya juste faute de goût. Remarque pour les auteurs des ci dessus. Pour les rassurer)

69. Le 14 novembre 2007,
Loëki

Bon moi je viens de tout lire et ma pensée, même si elle n’interesse personne, est que la personne qui gére son blog est libre de faire ce qu’elle veut ! je veux dire par là que certains ont commencé avec rien et les voila maintenant avec 15.000 visites par jour, je pense que ça doit être une belle satisfaction de se voir proposer 250€ pour torcher une pub de temps en temps ! surtout si l’auteur affiche clairement que le billet est sposorisé, personne ne t’oblige à le lire.

70. Le 14 novembre 2007,
Michel Leblanc

Tout simplement AOUCH

71. Le 14 novembre 2007,
ronan / Business Garden

Laurent je comprends que cette forme de pub (les billets sponsorisés) soit insupportable aux yeux de certains.

Tu as également raison de dénoncer les manipulations de certaines agences de pubs (qui sont par définition des experts de la manipulation des esprits).

Par contre, tu fais indirectement (je n’oserais pas dire involontairement…on ne sait jamais ce qui se cache derrière un billet qui n’est pas clairement identifié comme “sponsorisé”…)…je disais donc que tu fais une publicité encore plus importante pour la campagne d’eBay en lançant ce débat…

Mon billet incriminé est clairement identifié comme billet sponsorisé: “Ce billet est sponsorisé par eBay et la régie AdRider”… Par contre, il est vrai que je ne l’ai pas indiqué dans le titre car ajouter “Billet sponsorisé” laisse peu de place dans le titre…Néanmoins je trouverai un moyen pour plus de transparence dans le titre dorénavant.

Pour ce qui est de ton opinion sur la qualité de tel ou tel blog, tu es (heureusement !) libre, mais je trouve quand même ton propos insultant ! Que tu donnes ton opinion est une chose, que tu insultes ouvertement en est une autre… d’autant que parmi les blogs cités on retrouve parfois (certes pas toujours) du rédactionnel de qualité ou au moins des liens intéressants.

Dans le cas de Business Garden il est clair que je ne passe pas toutes mes soirées à faire de la prose ultra réfléchie, car mon défaut est généralement de vouloir trop approfondir un sujet quand je commence à le creuser et cela est particulièrement chronophage et la plupart des bloggeurs préfèrent les billets qui vont à l’essentiel ou les billets plus légers… J’essaie donc d’alterner autant que possible entre billets légers, videos liés à la pub et au marketing puisque c’est un des sujets que je traite, et des billets plus approfondis sur certains sujets.

Pute de Luxe ? Peut-être… (Quoi qu’à ce tarif, qui est généralement plus élevé…le qualificatif de luxe est un peu usurpé…) Mais si un annonceur ou une campagne ne m’intéresse pas je n’accepte pas d’y participer…en 2 mois j’ai déjà refusé 5 propositions de différentes agences ou annonceurs.

Pour le contenu des billets sponsorisés, si je me sent censuré par l’annonceur ou l’agence, il est clair que je ne publierai pas !

Pour la question de la monétisation, on est vraiment trop frileux en France…dès que quelqu’un entreprend quelque chose ou tente de gagner un peu d’argent on le critique…je trouve ca pénible et c’est une des raisons pour lesquels il est difficile d’avoir de l’ambition en France et que beaucoup finissent par aller ailleurs…Il serait peut être temps de changer le rapport qu’on a avec l’argent ici… (évidemment, gagner quelques euros avec son blog et entreprendre, ce sont 2 dimensions différentes…mais il y a un lien dans la manière dont cela est perçu !).

Enfin, pour conclure, je trouve plutôt sain que d’autres bloggeurs comme toi critiquent cette pratique (pas de gagner de l’argent avec son blog mais de publier des billets sponsorisés plutôt que des annonces AdSense statiques comme tu le fais !). Ce modèle mérite certainement des ajustements…qui restent à trouver.

Je pense notamment qu’il faut laisser la possibilité de filtrer ces billets et je vais réfléchir à cela de manière proactive. J’en parlerai sur Business Garden. Toutes suggestions (positives) sont d’ailleurs les bienvenues !

72. Le 14 novembre 2007,
Klara

Il faut imaginer aussi que le Smic en France est à 1000 Euros net, donc 250 Euros = 1 Semaine de travail.

Une semaine en 5 min, ca n’a pas de prix :)

73. Le 14 novembre 2007,
Kozlika

C’est un peu agaçant dans ce fil de commentaires les « ben quoi si bloguer ça peut rapporter un peu de sous où est le problème ? » ou « qu’y a-t-il de mal à vouloir se faire un peu de fric en publiant des billets sponsorisés ? »

Rien, mais ça n’est pas un billet, c’est tout, d’où la malhonnêteté de le faire passer comme tel. Pas plus que les publi-rédactionnels des journaux ne sont des articles de presse et pas plus que baiser pour 100 balles n’est de l’amour, même en choisissant ses clients.

Par ailleurs, les je-suis-libre ne tiennent absolument pas la route, ou alors il faudrait que par coïncidence extraordinaire, vous ayiez justement eu en projet (avant de recevoir la sollicitation) la rédaction d’un billet sur le sujet abordé. Parler de ci ou ça parce qu’on vous l’a demandé et qu’on vous paie pour ça n’est déjà plus un libre choix.

74. Le 14 novembre 2007,
Frenchmat

Pourquoi se fâcher tout rouge comme ça ?

Les premiers à en recevoir les répercussions négatives, ce seront les pollueurs du net eux-mêmes. Ils ne trompent personne, leurs lecteurs, souvent eux-mêmes blogueurs, ne sont pas (complètement) stupides. Et dans le cas où ils les trompent, hé bien ils risquent de les perdre… et leur fonds de commerce avec.

Nan, moi ce que je trouve vraiment scandaleux, c’est ceux (et ils sont bien plus nombreux) qui écrivent de la merde GRATUITEMENT ! :-D

75. Le 14 novembre 2007,
michel v

Klara : je vous mets au défi de trouver ne serait-ce qu’un smicard ou un étudiant fauché parmi les blogueurs qu’on paie 250 euros par copier/coller paresseux. On ne prête qu’aux riches.

76. Le 14 novembre 2007,
Raphael

Pas sûr non plus qu’il y ait beaucoup de RMIstes dans la liste des blogueurs incriminés ;)

Par contre, je me pose une question sur l’aspect légal d’un billet sponsorisé. La LCEN (loi pour la confiance dans l’économie numérique si je ne m’abuse) précise, souvenir d’un cours de droit lointain sur les TIC, que la publicité doit être signalée clairement. Sans mention, il me semble qu’on peut se faire poursuivre.

Signaler clairement les billets sponsorisés n’a pas seulement pour but de garantir la confiance, il s’agit aussi de légalité.

77. Le 14 novembre 2007,
Cat

Ici les vendus non vendus ! Merci à Michel V. de nous dénoncer si lâchement… A vrai dire, on s’en fout ! On est tellement naïf qu’on y avait cru à notre exclu… Tu nous fends le coeur !!! Remarquez, ce commentaire nous fait de la pub dans la blogosphère…Notre audence est subitement passée de 2 visiteurs à 4 visiteurs par jour… Merci Embruns !

78. Le 14 novembre 2007,
Docteur Peuplu

C’est triste tout ça, et pour plusieurs raisons : - perte de confiance (il me vend son truc ou il le pense vraiment ?), - blog 100% pub à terme ? (ils ne parleront plus que des trucs qui rapportent…) - originalité zéro, perte d’intérêt d’un blog.

D’un autre côté, je les comprend… mais j’ai aussi honte pour ces marques qui payent pour ça.

Non, le Docteur Peuplu ne cédera pas à ça, de toute façon il n’a pas les finances.

79. Le 23 décembre 2007,
Stephanie Booth

Comme y’a pas de trackbacks, on va faire ça à la main. J’ai écrit un billet sur le marketing expérientiel (késako?) vs. le publireportage dans les blogs, où j’essaie de détailler pourquoi je n’aime pas l’idée qu’on “commande des articles” chez un blogueur. (Même si c’est pas si simple, hein.)

80. Le 21 juin 2009,
jer

décidément, tous les auteurs des blogs incriminés sont venus pleurnicher en donnant des excuses bidons… pourquoi ne pas juste dire ’ben oui, je ne voulais pas cracher sur 250 balles’…

Blah ?

Carte judiciaire

Autant l’obligation de réserve du magistrat ne doit pas lui interdire toute appréciation sur son ministre dès lors qu’il demeure à la fois respectueux de la fonction et dans le champ professionnel, autant sa participation aux manifestations bruyantes et parfois grossières qui s’organisent lors des visites de Rachida Dati me semble contredire la conception que j’ai de notre mission et de notre image dans la société. C’est au nom de cette même argumentation qu’à titre personnel, je suis hostile à la grève du 29 novembre et que je crains, en dépit des apparences, une désaffection encore plus vive du citoyen à notre égard. Je ne méconnais pas que l’action syndicale a des libertés et s’assigne des objectifs qui pourraient paraître justifier ce décalage total entre ce qu’on attend du juge et ce que la contestation moderne lui permet. Il n’en demeure pas moins qu’à mon sens, au sujet de la carte judiciaire, le magistrat s’engage dans un combat douteux et se mêle à une fronde collective dont il devrait, au contraire, s’éloigner.

[Philippe Bilger : “La carte ou le menu ?”]

Phillippe, ne vous inquiétez pas… Quand on approche de la nullité, l’affection ne peut pas aller plus bas. Ce “bouhaha revendicatif” des robes noires, le citoyen n’en a au mieux rien à faire, et au pire, il ne cachera pas sa mesquine satisfaction au spectacle des petites misères (“moi, déménager ?”) infligées à une corporation bourgeoise (injuste étiquette, je le sais).

Comme vous dites si bien, “Le maintien d’une justice de proximité devient l’alibi démocratique de beaucoup de calculs sans grandeur” (“moi, déménager ?”).

1. Le 12 novembre 2007,
Dominique

Juste une petite question : le justiciable qui devait se rendre auprès d’un juge d’instruction à Charleville-Mézières depuis Givet (soit 80 kimomètres bien comptés) devra effectuer à présent 150 kilomètres jusque Reims (et quand on connaît les routes des Ardennes en hiver, on se dit que c’est plus qu’un périple). Vous en connaissez beaucoup des gens qui peuvent se payer un tel déplacement facilement ? Et vous croyez que cela se résume à une histoire de déménagement de juges ? Ecrire de telles choses montre une ignorance totale de la réalité de cette refonte qui va aggraver la condition des gens les plus pauvres, comme ceux de la pointe de Givet qui ont été oubliés.

2. Le 12 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Arrêtez, Dominique, vous allez me faire pleurer. Retournez donc à votre lecture de l’intégrale de Zola chez Jambonneau à couverture pleine fleur de cochon.

3. Le 12 novembre 2007,
Marco Polom

Un copain, magistrat parisien, me disait il y a quelques jours, en riant (jaune) : “tu vois on supprime des tas de tribunaux d’instances en France, mais à Paris on conserve un par arondissement” (je dis “tribunal d’instance”, j’espère que ma mémoire ne me joue pas un tour). J’ai donc retenu que les routes parisiennes doivent être plus dures (sans doute à cause de ce salaud de Delanoe) que celles des Ardennes par exemple. J’en retiens que le témoignage circonstancié et posé de ce copain décrivant son travail et celui de ses collègues me semble bien plus digne d’intérêt que les états d’âmes de Bilger. Est-ce que, parceque les étudiants d’extrême gauche et les syndicats en lutte pour les régimes spéciaux manifestent pendant la même période, les magistrats devraient se taire ? Je lui fais grâce de son avis sur le bruit et la grossièreté des manifestations, que je n’ai pas trop suivies ; alros il a peut-être raison sur ce point, je ne sais pas :) J’ose espérer que mes concitoyens ne sont pas assez cons pour prendre ça pour une défenses de quelconques privilèges. Ou alors on aura vraiment mérité tout ça et la suite.

4. Le 12 novembre 2007,
Dominique

Et pour le justiciable qui habite Givet, vous avez une solution ? Un déplacement à Charleville était déjà difficile mais faisable dans la journée, mais un à Reims veut dire au moins deux heures de route en mauvais état (plus trois-quarts d’heure de recherche de la rue et de stationnement par expérience personnelle). 150 kilomètres, cela ne se trouve pas dans toutes les juridictions ! Quand on connaît en plus l’état des transports publics dans les Ardennes, on a envie de rire très jaune pour ceux qui n’ont pas de voiture…

5. Le 13 novembre 2007,
Eolas

Laurent, la question ne se pose pas en termes de déménagement souhaité ou non. Les quelques dizaines d’avocats concernés ont négocié une compensation très avantageuse (intégration dans la magistrature ou retraite anticipée à taux plein - oui, un régime spécial) et les magistrats concernés bénéficient d’une priorité d’affectation. Et aucun magistrat sain d’esprit n’avait l’intention de faire toute sa carrière dans un des tribunaux de grande instance supprimés (Morlaix, Guingamp, Millau…).

Cette réforme de la carte judiciaire était souhaitable et souhaitée, bien que l’argument de son vieillissement ait été largement survendu (elle a été modifiée à de nombreuses reprises depuis 1958, mais par touches progressives, et donc pas visibles médiatiquement, mais on a quand même créé une cour d’appel et trois tribunaux de grande instances parmi les plus gros de France).

Mais la réforme qui nous est annoncée, par petits bouts, ce que même notre Philippe bien-aimé peine à approuver, ce ne sont que des suppressions de tribunaux d’instance (un sur deux, en gros, et 19 rien que dans le ressort de Montpellier) qui font un travail de proximité très important, notamment des tutelles et de la nationalité), de quelques tribunaux de grande instance (une dizaine sur 181, et que les plus petits). Pas une seule création de tribunal. Pas de déplacement non plus. Que de la suppression. C’est une réforme, ou de la démolition ?

Et comment la justifie-t-on ? La tribune de Rachida Dati dans le Monde est un monument de rhétorique démagogue, on voit que c’est guano qui l’a écrite (quoi, ça s’écrit pas comme ça ?), ne serait-ce qu’à cette magnifique conclusion que tu devrais adorer :

La justice pour tous, c’est aussi la justice de tous. Si nous la rêvons plus juste tous ensemble, c’est ensemble que nous devons la rendre plus juste.

La justification ,c’est pour la rendre plus proche. Plus proche, en l’éloignant de 100 km ? Oui. Il suffit de changer la définition des mots.

une justice proche est une justice efficace, rapide, attentive, et non pas une justice qui construit des tribunaux à chaque coin de rue.

Heu, non. Une justice proche est une justice qui construit des tribunaux à chaque coin de rue, plus qu’une justice efficace (qui n’est pas proche, mais efficace); rapide (qui n’est pas proche, mais rapide) ou attentive (qui n’est pas proche, mais attentive). Le français est une langue précise, même au Québec on saurait faire la différence.

Bref, démolir l’infrastructure pour faire des économies dans une institution centrale de la République, en sous effectif et en sous moyens depuis longtemps, on appelle ça une réforme, on assure que ça va rendre plus efficace, rapide et attentif, et donc plus proche (sic) ; et on disqualifie toute contestation en la taxant de corporatisme.

Et honni soit qui mal y pense si le fait que les tribunaux d’instance disparus coûteront cher aux maires évincés lors des élections dans six mois. Vierzon, ville communiste, et centre économique, perd son tribunal, mais pas Saint Amand Montrond, au maire UMP haut en couleur et qui aime bien l’or, les pyramides, et tout ce qui est Cher (jeu de mot). Et Paris garde ses 20 TI dont personne ne veut, ni avocats, ni magistrats, sauf que Rachida Dati veut être conseiller municipal du 7e alors elle apprend à ne pas se fâcher avec les élus locaux.

Tu moques les carolomacériens et leurs 150 km (précisions que le TGI de Charleville Mézières n’est pas supprimé, mais le pôle de l’instruction se trouvera effectivement à Reims, qui n’est pas dans le même département). Mais sais tu que dans un rayon de 10 km autour de toi et moi en ce moment, nous avons la bagatelle de 43 tribunaux d’instance et 4 tribunaux de grande instance, et que nous allons seulement perdre 4 tribunaux d’instance ? Alors que nous avons, du moins jusqu’à ce soir 20h, une sacrée infrastructure de transports ?

Donc, le problème est un poil plus compliqué que “Moi, déménager ?”. le seul tour de force est d’avoir réussi à te convaincre que ça se résume à la paresse de quelques nantis de province. L’image du notable bourgeois qui vit de sa rente de situation est si efficace à utiliser que ce serait en effet un péché de ne pas l’utiliser.

6. Le 13 novembre 2007,
parisbanlieue

“Retournez donc à votre lecture de l’intégrale de Zola chez Jambonneau à couverture pleine fleur de cochon.” Pourquoi un tel mépris, la France de Dominique vaut bien la tienne. C’est nul.

7. Le 13 novembre 2007,
OX

Eolas: je comprends tout à fait votre démonstration, et je crois que je l’approuve. A l’exception de votre dernier paragraphe. Qui sont ces “nantis de province”, pourquoi sont-ils paresseux? Ce paragraphe me semble aller à l’encontre de la démonstration précédente. Ne vouliez-vous pas plutôt dire que “ça ne se résume pas à la paresse de quelques nantis de province”?

Capitaine: ne jugez pas trop sévèrement notre “corporation bourgeoise”. Notre seul tort est d’habiter en province, et d’être concernés par cette réforme (justiciables ou professionnels). Peu de tribunaux seront supprimés, certes, mais toujours plus qu’à Paris, où c’est le statu quo. Ainsi qu’Eolas le démontre, la voie choisie n’est pas celle d’une meilleure justice, mais d’une justice supposer coûter moins cher à l’Etat.

Et là encore, je crains que les effets économiques tardent à se montrer: les déménagements des dossiers et des personnels (sans compter les nouveaux régimes spéciaux, une absurdité) va coûter au contraire très cher. Les juridictions réceptrices vont devoir être aménagées, repensées. Et je ne saurais évaluer l’impact sur la lenteur de certaines d’entre elles, déjà engorgées.

Si nous protestons, ce n’est pas tout à fait QUE pour défendre notre pré carré. C’est aussi parce que cette réforme, nécessaire, est mal conduite.

8. Le 13 novembre 2007,
jpc/parisbanlieue

Et si on élargissait un peu le débat ? On ferme le tribunaux trop petits, on ferme les hôpitaux, on ferme les maternités, on ferme les gares de voyageurs et aujourd’hui de fret (merci pour le développement et les entreprises qui essaient de survivre), on ferme depuis longtemps les lignes secondaires (secondaires pour français secondaires sans doute ) du réseau ferré pendant qu’on s’époumonne à clamer sa “Verdeur” dans des Grenelle de l’environnement : + 1200 km de tram, mais moins 10 fois plus de lignes qui irriguaient naguère le territoire national. Mais quelle France voulons-nous ? Et que Laurent s’abstienne de son mépris pour les autres, ceux qui ne sont pas aussi chics pour aller rue Jean-Pierre Timbault dans ses rassemblements mensuels. Ce soir je suis fatigué, mais aussi excédé. Quel pays voulons-nous vraiment ? Celui qui rapporte ? Celui qui est facile à gérer ? Et les autres, ils font quoi ? Ils admirent Laurent et ses semblables ? Cela veut dire quoi aujourd’hui, l’aménagement du territoire, et surtout la solidarité nationale ? Dans ma dernière note, je propose de vendre la France non-rentable aux fonds de pension américains pour la transformer en réserve de tourisme , et de garder comme France utile les 15O.000 à 200.000 km2 qui importent et que l’Etat semble capable d’équiper et de gérer. Je me demande si ma boufonnerie n’est pas la réalité actuelle :-(

9. Le 13 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Heu, sérieusement, vous trouvez ça chic la rue Jean-Pierre Timbaud ?

10. Le 13 novembre 2007,
jpc/parisbanlieue

C’est tout ce que tu as à rajouter ;-)

11. Le 13 novembre 2007,
jpc/parisbanlieue

Bref, le terme “chic” permet de remplacer de façon réductrice sans doute, le trop réducteur bobo dont les rues Oberkampf et JP Timbaud sont un des centres de gravité, comme Ménilmontant ou le 9ème… et si tu préfères on peut remplacer par “étroitement (inconscient) ou égoïstement (un peu plus conscient) parisiano-centré”. Désolé de ne pas utiliser une gamme de vocabulaire aussi fleurie que l’assimilation charcutière et jambonnesque dont le pauvre Dominique de ses lontaines Ardennes s’est trouvé affublé… Je n’arrive toujours pas à comprendre comment tu peux faire preuve d’un tel mépris. C’est tout.

12. Le 13 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Parce que Champignac m’a agacé les oreilles par ailleurs.

Enfin, on voit que tu n’es jamais allé rue Jean-Pierre Timbaud, cela n’a pas grand chose de bobo, c’est pas Oberkampf. C’est dégueulasse, plein d’arabes, de juifs et de chinois, tous pauvres. Et je suis bien heureux de retrouver ma petite banlieue en quittant Paris Carnet. Parce que je ne suis pas parisien, et toc.

13. Le 14 novembre 2007,
Eolas

@ jpc/parisbanlieue : en faisant abstraction de votre hors sujet, de votre attaque gratuite sur Paris Carnet, de votre ignorance de la géographie parisienne (la rue Jean-Pierre Timbaud, chic ???), et ne vous en déplaise (pfiou, ça en fait des réserves), les hôpitaux, les maternités et les chemins de fer ne font pas partie des fonctions naturelles et essentielles de l’Etat. La justice, oui. Si les hôpitaux ferment, vous pouvez aller dans une clinique. Si une gare ferme, vous prendrez le bus, l’avion ou la voiture. Si un tribunal ferme, il n’y a rien pour le remplacer.

Que l’Etat assure une justice digne de ce nom avec des moyens à la hauteur, qu’il fasse pareil avec ses autres fonctions régaliennes (police, défense…). Ensuite, il pourra se permettre des incursions hors de son domaine car il pourra dire “regardez, moi, quand je m’occupe de quelque chose, je le fais bien”.

Blah ?

Appel aux Sup de Co

Vous pouvez me dire si je passe dans votre école ? Parce que ce pédé de Ron l’Infirmier, c’est pas bien grave, mais moi…

Moi, je dis non à la lecture de blogueurs homosexuels dans les écoles de commerce. Bon, qu’en pense Pascal Morand (pas de lien, la pauvresse n’a même pas de page sur Wikipedia) ?

P.S. La page Wikipedia sur l’ESCP-EAP est absolument effarante…

1. Le 13 novembre 2007,
XIII

La page Wikipedia sur l’ESCP-EAP ressemble au résultat de l’union d’une page de publicité et d’un annuaire d’anciens élèves. C’est en effet assez effrayant. J’espère que celui qui l’a écrit a touché plus de 250 euros pour faire cette page sponsorisée, sinon ce n’est pas cher payé (surtout qu’ils s’y sont mis à plusieurs). Bah oui, ils ont forcément été payés, un étudiant en commerce, ça ne fait rien gratuitement, si ? :-) Après les putes de la blogosphère, les prostituées de Wikipedia ?

2. Le 13 novembre 2007,
bénédicte

On croit rêver. Quoique… il me semble avoir lu le mot “calin” une fois chez Ron. Dans ce cas… classé X.

3. Le 13 novembre 2007,
Maxime

Ah merci, les liens vers les jeux flash chronophages ne sont plus en page d’accueil, je vais enfin pouvoir bosser.

4. Le 13 novembre 2007,
Ouinon

Ils ont surement procédé par mots-clef (quand on voit ce qui ressort du top 10 des requêtes Google vers Embruns… ;-) mais sur le principe, le simple fait d’essayer d’interdire l’accès aux sites pornos alors qu’il s’agit d’une école supérieure (pour adultes responsables, donc) est déjà assez effrayant pour être signalé.

5. Le 13 novembre 2007,
Mélina LOUPIA

Si même les écoles des grands ont le contrôle parental, pfff c’est po zuste. des bizettes

6. Le 13 novembre 2007,
Polydamas

Sortant justement d’une école de commerce, je peux témoigner qu’il est tout de même normal que certains sites soient censurés, parce que non, certains élèves ne sont justement pas responsables.

Enfin, je ne vois pas trop quelle est la raison du courroux de Ron en tant qu’homo, maintenant quasiment toutes les Sup de Co ont leur assoce d’homos, donc, pour l’argument éculé d’homophobie, il faudra repasser…

7. Le 13 novembre 2007,
Je est un autre

Curieux, j’ai le souvenir que l’ESCP était plutôt une pépinière de “Vas-y, mets-y tout !”.

8. Le 13 novembre 2007,
Ron

“L’argument enculé”, tu en oublie le n, dans ta hâte de taper un commentaire, polydamas.

Je suis pas courroucé, c’est juste que je me pose la question. C’est une école, je ne fais pas de porno, pourquoi le site est bloqué (et plein d’autres, que des GAYS) ? Le coup de l’assoce comme caution, ça, par contre, c’est pas un argument…Leur site est mort,leur mail ne répond pas, personne au bout du fil. Et quand bien même, ça ne répond pas à ma question.

9. Le 13 novembre 2007,
Daniel C. Hall

Je suis formateur en marketing (de l’Internet, aussi) et interviens surtout pour des grands comptes et leur réseau est filtré aussi et tu es banni… comme mon blog. Je n’y vois aucune homophobie mais un filtrage giscardien ! Néanmoins Laurent est le meilleur, Embrun est le plus grand blog, bref, comme disait le poète : “gros connard” euh… non… “c’est bonnard”… hihihihi (rire de pouffe ! c’est moi !)

10. Le 13 novembre 2007,
Polydamas

“L’argument enculé”, tu en oublie le n, dans ta hâte de taper un commentaire, polydamas.

Merci Ron…. :-)

Non, j’ai parfaitement écrit le mot, je veux juste dire qu’il ne s’agit pas de tirer des plans sur la comète et de voir le mal là où il n’est point.

Après, concernant les assoces, c’est aux types en place de faire ce qu’il faut pour que l’assoce vive (c’est le même problème pour TOUTES les autres assoces, je l’ai vécu aussi) mais ce n’est pas parce qu’une administration a décidé de restreindre l’accès Internet sur pas mal de sites (je suis plutôt sceptique sur la visée anti-homo de ces pare-feux) qu’il faut s’interroger publiquement et les pointer du doigt.

11. Le 13 novembre 2007,
Polydamas

A la relecture de mon précédent post, je m’aperçois que ma première phrase pourrait être mal comprise, mon “Merci Ron” est bien sûr totalement ironique…

12. Le 13 novembre 2007,
William

Polydamas a dit:

maintenant quasiment toutes les Sup de Co ont leur assoce d’homos, donc, pour l’argument éculé d’homophobie, il faudra repasser…

Depuis quand l’existence d’un paravent gay friendly au sein d’une organisation exempte celle-ci de pratiquer l’homophobie? Hmm… Prenons l’exemple de Gaylib au hasard :o

13. Le 13 novembre 2007,
Polydamas

Depuis quand l’existence d’un paravent gay friendly au sein d’une organisation exempte celle-ci de pratiquer l’homophobie?

Faut arrêter d’être parano. Que je sache l’ESCP-EAP n’a pas soutenu des propos homophobes, et n’a pas de politique particulière à ce sujet (ce qui serait d’ailleurs le comble) donc il faut vraiment se calmer, et arrêter de voir le mal partout.

Mais bon, si vous souhaitez déclarer la guerre aux institutions parce qu’elles n’iront jamais assez loin dans vos desiderata, allez-y, mais je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur moyen de faire avancer votre cause (si tant est qu’il y en ait une, d’ailleurs).

Ah, au fait, il faudra me définir ce qu’est l’homophobie, parce que j’ai un peu l’impression que c’est un concept à géométrie très variable.

14. Le 13 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

Définir l’homophobie n’est peut-être pas chose aisée, mais reconnaître un homophobe est assez immédiat, M. Polydamas.

15. Le 14 novembre 2007,
Polydamas

@ M.Gloaguen :

C’est juste pour savoir, vous sous-entendez que j’en suis un ou c’est moi qui suis parano, sur ce coup-là ?

16. Le 14 novembre 2007,
Laurent Gloaguen

M. Polydamas, j’étais sûr que vous mordiez à l’hameçon. Pardonnez ma taquinerie.

17. Le 14 novembre 2007,
rdd

Anciens élèves : Medias, culture, enseignement : Tristan Nitot, Président de l’association Mozilla Europe

Il est partout !

18. Le 14 novembre 2007,
Polydamas

@ M. Gloaguen:

Bien joué… :-)

Blah ?