Journal de bord

mardi 18 décembre 2012

Lumières éteintes

Qui tue un être humain, c’est comme s’il avait tué toute le genre humain, dit le Talmud. On ne saura jamais si Noah n’aurait pas découvert le vaccin contre la leucémie, ou fait une carrière dans la diplomatie et sauvé une nation de l’anéantissement. Peut-être aurait-il un habitant de l’espace dans quelques années, ou qui sait s’il n’aurait pas eu un rôle à jouer dans le sauvetage des ours polaires. Une lumière s’est éteinte.

Dans le coeur de ses frères et soeurs (ils étaient cinq, dont trois élèves à cette même école primaire de Sandy Hook), il y a un immense trou qui ne se refermera jamais. Mais dans le noir dans lequel ils se trouvent, ainsi que ses parents et tous ses proches qui l’aimaient et l’avaient connu et imaginé grandir, il nous revient à nous de rallumer d’autres lumières, pour disperser ces ténèbres, et rétablir l’équilibre que l’introduction du mal a détruit. Il nous revient de multiplier les actes de bonté et de réparation du monde, qu’il aurait décidé de lui-même de mener. En son nom, et en sa mémoire nous pouvons et nous le devons.

Un jour à la fois : “Réparer l’arche de Noah”.

Euthanasiez ces merdes

Vous croyez à un truc aussi sérieux que l’existence du père Noël et vous voulez imposer votre point de vue sur la société ? Putain, la démocratie a ses limites. C’est déjà pas mal que vous puissiez émettre en public vos idées nauséabondes, les prouts fétides qui émergent de vos cerveaux dégénérés.

Sales cathos, vous avez le droit de péter en public, n’en n’abusez pas.

P.S. Ma diatribe s’adressait aux raclures de bénitier du genre que l’on trouve dans la vidéo ci-dessus. Je sais très bien qu’il existe des chrétiens humanistes de valeur.

1. Le 18 décembre 2012,
Eric

Parler de merde, ça va encore attirer les mouches. Là où ça pose problème c’est quand les éructations de certains (je veux croire qu’on peut en sauver quelques uns) sentent plus mauvais que leurs flatulences.

2. Le 18 décembre 2012,
manu

Ah oui, ils sont gratinés ceux là.

3. Le 18 décembre 2012,
Eolas

Faut reconnaître que comme trolls, on fait pas mieux que nous.

4. Le 18 décembre 2012,
kelticlago

Vomitoire en effet!

5. Le 18 décembre 2012,
Hugues_salut

A vomir effectivement…mas bon faut pas généraliser sur les cathos, chrétiens, etc.

6. Le 18 décembre 2012,
Eolas

Pour ma part, j’approuve la fermeté dont fait preuve la police nationale dans la protection de la liberté de conscience, d’expression et de manifestation de ces gros cons.

7. Le 18 décembre 2012,
Goéland

Pas de doute : ils sont cons comme leurs pieds, leur laïus est méprisant, violent, haineux, un tissu de pseudos-vérités.

Et je vous félicite de vous mettre si bien à leur niveau pour le leur dire.

8. Le 18 décembre 2012,
Eric

À la rubrique homophobie crasse, Mgr Lantheaume (prélat et premier conseiller de nonciature à Washington) en tient une bonne couche. Son compte Twitter a depuis été privatisé.

Via @Ydikoi

9. Le 18 décembre 2012,
Storia Giovanna

Et vous pensez aux cathos non haineux qui ont non seulement honte de ces propos qui les desservent, mais en plus qui en ont marre de se faire basher à tout va ?

10. Le 18 décembre 2012,
le chafouin

Ces propos tombent sous la coup de la loi. Mais comme nous sommes moins cons qu’on ne le pense, on préférera ignorer ces insultes que leur donner une publicité en attaquant ce blog en justice (et aussi parce qu’on a autre chose à foutre, avouons-le)

Laurent, on le sait, tu es un habitué des dérapages de nuit. Alors écris le jour!

11. Le 18 décembre 2012,
juli1

Cher Laurent, abaisser le niveau du débat à ce niveau, cela devient navrant …

12. Le 18 décembre 2012,
Tom

Attention à ne pas faire l’amalgame entre chrétien et catholique, comme on peut aussi le faire entre musulman et islamiste.

13. Le 18 décembre 2012,
la mouche du coche

Nous sommes vraiment dans une inversion des valeurs qui est quand même le plus sûr signe de la fin des temps, au lieu d’un calendrier que personne ne comprend.

Comment est-ce possible ? J’ai cru en voyant l’image de la vidéo que j’allais tomber sur des fondamentalistes énervé et voilà au contraire des gens simples et droits qui expriment leur opinion de façon très correcte et réfléchie avec une argumentation qui permet de réfléchir. Quelle contorsion de l’esprit faut-il avoir pour trouver qu’ils sont excessifs ? Voilà ce que je n’arrive pas à comprendre. :-/

14. Le 18 décembre 2012,
Krysalia

ptain mais la vidéo quoi, deux conneries à la minute, que dis-je, à la phrase oO…

pour la plupart ça tient de la psychiatrie c’est pas possible oO…

15. Le 18 décembre 2012,
Krysalia

storia> ça fait plusieurs fois que des cathos m’expliquent, soit qu’il n’y a pas de honte à avoir, soit qu’il n’y a pas lieu pour des cathos de défendre leur image contre ça, et qu’il est bon de laisser dire ce genre de choses.

vous devez être la seconde personne catho à dire clairement “avoir honte de ces propos qui desservent les cathos”, sur plusieurs dizaines d’avis exprimés dans mon “entourage internet”.

Peut être que si les cathos ont réellement honte de ce genre de propos qui les fait en effet passer pour des fous furieux, il est bon qu’ils se lèvent un peu pour le dire, plus souvent et plus fort ?

ce texte de témoignage chrétien était formidable, pourquoi ne pas en prendre de la graine et faire entendre votre voix si vous êtes d’accord avec ça ? vous et tous les cathos soi disant honteux par procuration à cause de toute cette homophobie, mais qu’on entend pas défendre les droits des humains pour autant.

16. Le 18 décembre 2012,
Esurnir

I would like to review some of the principles to keep in mind as you approach the voting booth to complete your ballot. The first is the set of non-negotiables. These are areas that are “intrinsically evil” and cannot be supported by anyone who is a believer in God or the common good or the dignity of the human person.

They are:

  1. abortion
  2. euthanasia
  3. embryonic stem cell research
  4. human cloning
  5. homosexual “marriage”

These are intrinsically evil. “A well-formed Christian conscience does not permit one to vote for a political program that contradicts fundamental contents of faith and morals.” Intrinsically evil actions are those which have an evil object. In other words, an act is evil by its very nature and to choose an action of this type puts one in grave moral danger.

But what does this have to do with the election? Some candidates and one party have even chosen some of these as their party’s or their personal political platform. To vote for someone in favor of these positions means that you could be morally “complicit” with these choices which are intrinsically evil. This could put your own soul in jeopardy. The Most Reverend David L. Ricken, DD, JCL Bishop of Green Bay @Storia Giovana et tout les autre catholique: vous êtes des mauvais catholique, ce n’est pas moi qui le dit. C’est votre Église, c’est la hiérarchie ceux qui sont dépositaire de toute la sagesse qui vous le dit: vous mettez le salut de votre âme en danger. Vous êtes des mauvais catholique et ceux sur cette vidéo sont les modèles auquel vous devez aspirer. Voter François Hollande a sérieusement compromis le salut de votre âme.

Les prélat de l’église vous le dise, le catéchisme de l’Église vous le dit. Votre pape vous rappelle que le mariage gay est un obstacle à la paix dans le monde.

Je suis désolé mais votre église pense que vous êtes des âmes perdus. Vous persévérez dans votre péché. Vous n’avez pas a répondre, votre opinion n’engage que vous. Vous vous êtes de fait excommunié. L’Église, tu l’aime ou tu la quitte.

Il y a d’autre branche chrétienne qui vous accueillerais à bras ouverte, pensez y la prochaine fois que vous allez à la messe.

17. Le 18 décembre 2012,
Gilles

Que de fautes mon God(e) ! “Des sous-merdeS” “n’en N’abusez pas” “vous N’en avez pour moi”

Un cochon étant un animal propre, sa soue aussi je présume. Les cathos intégristes ne croient pas au Père Noël, plutôt Jésus and co le 25, histoire de contrer une trad. païenne.

Sinon en dehors de ça, rien de plus à ajouter…

18. Le 18 décembre 2012,
Storia Giovanna

Je suis peut-être une mauvaise catholique - dans ce cas, j’en connais beaucoup -, mais je préfère rester dans le giron de l’Eglise pour pouvoir la critiquer de l’intérieur. C’est difficile à comprendre, mais il y a quand même certaines paroisses un peu moins rigoristes que le discours de l’Eglise catholique actuel. Si je suis une âme perdue pour l’Eglise, tant pis pour moi. Ou tant pis pour elle. En ce qui me concerne, j’ai toujours dit que l’Eglise irait droit dans le mur avec l’élection de Benoît XVI au saint Siège. Ce n’est pas de ma faute si les prélats de l’Eglise, à l’instar de beaucoup d’hommes politiques, préfèrent se regarder le nombril que la base. Parce qu’on est peut-être catholiques, on n’en vit pas moins dans la société.

19. Le 18 décembre 2012,
Krysalia

gilles> laurent disait que les cathos croient à un truc aussi sérieux que le père noël, ce qui sous entend non pas que le père noël est sérieux, mais que le croquemitaine imaginaire auquel croient les cathos est aussi peu sérieux que cette légende qu’on raconte aux enfants. Je suis bien d’accord avec lui…

que dirait-on d’un enfant qui veut obliger toute sa classe à croire au père noël, qui les menace de mille morts s’ils ne lui font pas de lettre, qui prêche de “faire attention” selon les règles édictées par ses parents, car sinon tous ces enfants seront punis ?

que dirait-on de pire d’un adulte qui continuerait dans cette voie par la simple crainte de s’interroger sur les croyances qu’on lui a imposé, ou qu’il a fait siennes parce qu’elles le rassurent ?

les inquiétants, les dangereux, les agressifs, ceux qui transforment la société et pas en bien, ils ne sont pas du côté qu’on croit.

20. Le 18 décembre 2012,
Laurent Gloaguen

@Gilles : je suis navré d’avoir insulté les cochons, j’ai le plus grand respect pour les cochons.

21. Le 18 décembre 2012,
celui

Peut être que si les cathos ont réellement honte de ce genre de propos qui les fait en effet passer pour des fous furieux, il est bon qu’ils se lèvent un peu pour le dire, plus souvent et plus fort ?

Un con est un con, catho ou pas. Si je commençais à dire haut et fort que les cons sont cons, j’y passerais ma vie. J’ai mieux à faire.

22. Le 18 décembre 2012,
Krysalia

celui> je ne parle pas de dénoncer les cons comme cons d’une façon générale, mais bien de se lever pour dire “ces gens ne parlent pas pour une majorité, moi catholique je ne partage pas les vues qu’ils présentent comme venant du catholicisme. leur racisme ou leur homophobie ne sont pas catholiques par nature et moi, catholique, je le maintiens au contraire de ce qu’ils affirment” . je n’entend quasi aucun catholique dire cela, qu’il n’est pas représenté par ces gens, qu’il ne les soutient pas. Pour moi c’est très clair, dans le genre abstention lâche et malvenue.

c’est quand même franchement différent de “dire aux cons qu’ils le sont”, et c’est vital aussi quand toute une frange de ces cons là se réclament d’une naturalité et d’une autorité divine pour défendre la soi disant universalité de leur propos.

23. Le 18 décembre 2012,
Gagarine

Je suis tout à fait d’accord avec vous capitaine, stupéfiant de connerie.

24. Le 18 décembre 2012,
Off Topic

Les propos des demeurés prolife me choquent moins, je crois, que l’attitude des demeurés payés avec mes impots.

(…) Michel Rocard n’en démord pas : “Nous sommes dans une société de libre expression, le droit de dire n’importe quoi est un droit fondamental de la personne humaine.”

Si dire n’importe quoi est autorisé, dire son contraire ne l’est pas.

25. Le 18 décembre 2012,
lightonseo

S’indigner par ce que des chrétiens sont contre le mariage homosexuel est soit de la malhonnêteté intellectuelle soit une connerie monumentale. La même connerie qui pousse certains à dénoncer le Pape refusant de prendre position sur l’utilisation du préservatif.

C’est finalement assez comique de voir que les baltringues essaient encore de passer pour des victimes alors que toute la mécanique médiatique est de leur côté, dans une société qui depuis déjà bien longtemps encense la tapette…

26. Le 18 décembre 2012,
Krysalia

ah ben oui c’est ça. se désoler de millions de morts suspendus à la rigueur stupide d’un vieux débile et de son croquemitaine imaginaire, c’est de la connerie. Alors que laisser crever ces gens, c’est de la foi…

27. Le 18 décembre 2012,
lightonseo

Tu n’as pas dit que tu étais catho toi ? Pas facile de te suivre, qui veut laisser crever qui ? :)

28. Le 18 décembre 2012,
padawan

Marrant, d’habitude les spammeurs SEO à la petite semaine qui viennent inlassablement parsemer le web avec leur petit lien à la con (parce que personne d’autre qu’eux ne le fera) laissent des commentaires du genre « j’aime beaucoup ce que vous faites ». Là on a carrément droit à de la grosse connerie homophobe. L’effet magnétique du trollarium je suppose.

29. Le 18 décembre 2012,
Krysalia

heavyonSEO> non, j’ai dit ce que j’aimerais entendre plus souvent de la part des catholiques, à savoir qu’ils ne cautionnent pas les horreurs proférées par leurs extrêmes. je ne crois personnellement pas à l’existence d’un croquemitaine imaginaire :)

padawan> l’effet magnétique du trollarium :D. Je suis fan :D.

30. Le 18 décembre 2012,
Laurent Gloaguen

Cher Walid Gabteni, vous comprendrez bien que j’ai supprimé les liens vers votre petite entreprise.

Mais je vous décerne la palme de la tentative de spam SEO sur mon blogue la plus originale de l’année 2012.

@padawan : heu, tu traites mon blogue de “trollarium” ?

31. Le 18 décembre 2012,
padawan

Rooh, comme si tu le découvrais. C’est pas la première fois, Google est ton ami ;-).

32. Le 18 décembre 2012,
padawan

Je l’entends comme un hommage, c’est tout de même le plus beau et le plus soigné des vivariums de trolls francophones que je connaisse.

Blah ?

L’aide à mourir

Le professeur Didier Sicard a remis mardi son rapport sur la fin de vie à François Hollande. Contre toute attente, il préconise avec beaucoup de prudence, dans certaines conditions, que soit accordée la possibilité d’un geste médical « accélérant la survenue de la mort » dans certains cas de maladie incurable et évolutive.

Si ce rapport dresse un état des lieux très critique sur la manière dont la fin de vie se passe en France, le point central est qu’il ouvre l’idée d’une aide à mourir. Ce geste médical est préconisé lorsque la personne en situation de fin de vie ou en fonction de ses directives anticipées « demande expressément à interrompre tout traitement susceptible de prolonger sa vie, voire toute alimentation et toute hydratation » et qu’il serait « cruel de la “laisser mourir » ou de ‘la laisser vivre » ». Cette position, même exprimée avec une prudence extrême, représente une véritable bombe pour la société française. […]

Le Figaro, Martine Perez : “La mission Sicard favorable à l’aide à mourir. »

Une bombe ? Vraiment ?

1. Le 18 décembre 2012,
La mouche du coche

J’adore le Contre toute attente. Nous sommes en plein ultra-libéralisme forcené. L’Etat fiche tout en l’air: famille, les gosses, les salariés, les malades, les retraités, etc. et contre toute attente il s’attaque maintenant aux vieux à l’hôpital pour leur couper les tuyaux. Quelle surprise !

Quelle faux-cul, cette journaliste. :-(

Blah ?

Petits renoncements

[…] Pendant les fêtes de fin d’année, vous pouvez réfléchir aux petits renoncements que vous avez fait (on en fait tous, je ne fais pas exception) et peut-être faire le tri ; reprendre un peu de contrôle. Les plus geek d’entre nous peuvent aussi réfléchir aux moyens de casser cette centralisation, c’est à dire en proposant mieux, beaucoup mieux.

Ici et ailleurs : “Nos petits renoncements”.

Billet d’Olivier à aller lire au complet.

1. Le 18 décembre 2012,
Da da da

” Faire un renoncement ” ? Je dois être snob. C’est le genre d’approximation qui me fait renoncer à cliquer sur le lien. Un tout petit renoncement qui ne coûte rien. Par contre je ne lui en veux pas pour la faute d’accord parce que même Bernard Pivot en fait dans ses tweets, j’ai cru remarquer.

2. Le 18 décembre 2012,
Laurent Gloaguen

Vous êtes snob.

3. Le 18 décembre 2012,
Olivier

Merci de m’avoir signalé une faute de style et de grammaire dans la même phrase, j’ai corrigé.

Quant à savoir si vous êtes snob, n’étant pas ici chez moi, je passe la main.

Blah ?

Jésus-Christ est là

Guérir son homosexualité pour 12 000 $

[Photo Damien.]

Peut-on « guérir » l’homosexualité ? Des psychologues et des thérapeutes du Québec et d’ailleurs soutiennent que oui. Ils proposent de « réorienter » des personnes qui vivent difficilement leur homosexualité. Thérapies en tête-à-tête, par Skype, par téléphone ou par l’entremise de Jésus : tous les moyens sont bons pour essayer de changer l’orientation sexuelle d’un patient. Certains suggèrent des séances d’une heure par semaine pendant deux ans… pour un coût total de 12 000 $.

La première consultation a lieu en périphérie d’Ottawa, dans une rue déserte. Viviane Castilloux, psychothérapeute pour l’organisation Thérapie chrétienne Outaouais, accueille dans le sous-sol de sa maison des hommes et des femmes aux prises avec un problème d’identité sexuelle. Sa spécialité : les thérapies de réorientation.

« La parole de Dieu est claire : l’homosexualité est une tentation et ce n’est pas quelque chose qu’Il encourage, dit-elle d’emblée avec assurance. Si tu veux t’en aller dans l’homosexualité et décider d’être bien là-dedans, je te respecte, mais c’est là que je ne serais plus compétente. Ma compétence est dans le sens inverse. »

Assise confortablement, Viviane Castilloux, membre de l’Association ontarienne des consultants, conseillers, psychométriciens et psychothérapeutes, explique que l’attirance pour les personnes du même sexe n’est qu’une « tentation » parmi tant d’autres. La mission de chaque individu sur Terre est donc de vaincre la sienne.

« Tu es né dans le péché, dans le mal du monde, poursuit-elle. Jésus-Christ est là et il te dit : “Rapproche-toi de moi et je vais te donner la chance de combattre ça.” »

[…] Si Thérapie chrétienne Outaouais, qui compte dans ses rangs au moins trois thérapeutes québécois et ontariens licenciés, s’adresse exclusivement à la population chrétienne, Jonah International prête main-forte aux juifs homosexuels du monde entier depuis 1999. Avec un réseau d’intervenants en santé mentale qui travaillent principalement aux États-Unis, le codirecteur de l’association, Arthur Goldberg, vend des thérapies par webcaméra, à l’aide du logiciel Skype.

[…] Mais rien n’est insurmontable. Selon M. Pickup, une heure de thérapie par semaine pendant deux ans — au coût de 120 $ la séance — et une volonté d’acier mèneront tout client au succès. Toutefois, comme les rencontres se déroulent à distance et dépendent d’outils technologiques, le patient « doit reconnaître que les consultations par téléphone et télévidéo peuvent ne pas s’avérer aussi efficaces que des séances face à face », comme l’indique le Dr Pickup dans son formulaire de consentement.

Aryeh Dudovitz tient le même discours. Même s’il n’est pas psychologue, son approche est tout aussi efficace, promet le rabbin âgé de 47 ans. Puisque « les contraires s’attirent », un homosexuel doit passer plus de temps avec d’autres hommes afin d’être tenté par le sexe opposé. De plus, le concept d’homosexualité n’existe pas, assure M. Dudovitz en thérapie. « Si tu n’en fais pas ton identité, ça ne te définit pas. Est-ce que tu es un homosexuel ? Est-ce ton identité ? Ou bien ton identité primaire, c’est d’être un homme ? » […]

La Presse, Ewan Sauves : “Guérir son homosexualité pour 12 000 $”.

Bon, je vais m’abstenir de péter les plombs là. Une fois par jour suffit.

Accablement…

1. Le 18 décembre 2012,
Eolas

Le traitement se prend en suppositoires ?

2. Le 18 décembre 2012,
Negrotruc

Mettre sans arrêt en lumière ces andouilles d’intégristes est-elle une bonne idée ? Des cons, il y en a toujours eu et il y en aura toujours. Les dénoncer de temps en temps et prévenir les gens de leur nocivité certes, mais en faire une cible permanente, est-ce une bonne idée ? Cette minorité se voit déjà en martyrs, pas la peine d’en rajouter.

Le débat sur le mariage pour les homos me lasse. Plions ça une fois pour toute, pour faire comprendre à ces boulets qu’on ne leur demande plus leur avis. Et de manière générale, évitons de mélanger intégristes et cathos “lambdas”, quelques uns de ces derniers étaient aux manifs “pro-” de ce week-end…

3. Le 18 décembre 2012,
Laurent Gloaguen

@Negrotrcu : vous savez, tomber tous les jours sur des actualités où des personnes vous considèrent comme malade/pervers/immoral/criminel etc. ça pèse un peu sur le ciboulot. Je ne relève pas ici le centième de ce que je vois passer.

Là, il ne s’agit pas du débat du mariage en France, et c’est la une du plus important quotidien au Québec.

Que me suggérez-vous ? D’arrêter de lire la presse ?

4. Le 18 décembre 2012,
Krysalia

negrotruc> pour le peu de cathos qui étaient à la manif “pour”, combien se taisent dans un silence coupable en se laissant représenter par ces gens ?

En parler c’est aussi dire “voilà. ceux qui sont contre, ce sont ces gens là. vous êtes d’accord avec ça, vous les soutenez ? vous assumez jusqu’au bout ?”

parce que c’est très facile de dire “je comprends ceux qui sont contre”, ça le devient beaucoup moins si on médiatise, fort et clair, ce que sont exactement ceux qui sont contre et quel est leur discours. Ceux qui les soutiennent ne peuvent plus feindre de l’ignorer et doivent assumer leur manque de couilles. S’ils peuvent. Enfin hélas j’en vois beaucoup que ça ne semble pas déranger plus que ça, ou pour continuer la métaphore, à qui ça en touche une sans faire bouger l’autre Ö.

et tant que ça sera le cas, je pense qu’on en aura pas parlé assez.

5. Le 18 décembre 2012,
André Levasseur

«Mettre sans arrêt en lumière ces andouilles d’intégristes est-elle une bonne idée ?»

Oui. Car ces intégristes nous rebattent continuellement les oreilles avec ce genre de conneries. Alors, c’est de bonne guerre d’inonder Internet avec nos publications.

6. Le 19 décembre 2012,
NegroTruc

Quand je vois des âneries pareils, j’ignore. Mais, je comprends que cela puisse gonfler à la longue. Mais j’ose espérer que vous n’êtes pas débordés par ce genre d‘“articles” au Québec. Ou alors c’est que je me faisais des idées sur l’état d’esprit (et l’état de la presse accessoirement) qui y règne…

Combattre les idées des “modérément contre”, pour les faire changer d’avis oui. Genre sur le fait que des homos aient les mêmes droits que les autres, fiscalement, en terme de garde d’enfants… Il faut rester très terre-à-terre. Je le fais régulièrement, et ça marche.

Mais dénoncer ou tenter de combattre des idées du style “c’est une maladie” ou “c’est le démon, Dieu va tous nous punir”, je trouve que cela n’a aucune utilité… A ce stade là, il ne faut plus des arguments, mais des soins.

(Je précise que je ne parle pas d’Embruns spécifiquement, mais des articles pro- sur le net de ces derniers temps)

7. Le 19 décembre 2012,
Krysalia

combattre ces idées chez les tarés n’a certes aucun intérêt, mais les combattre d’une façon générale pour éviter qu’elles ne soient contagieuses, qu’elles ne renforcent cette sorte de “droit à l’homophobie comme une opinion”, ça c’est indispensable. Il ne faut pas confondre les combats que vous ne voulez pas mener avec des combats inutiles…

8. Le 19 décembre 2012,
la mouche du coche

Hum. Si j’étais homo, je n’irais pas à ce genre de truc. Si ça marchait, cela se saurait. Enfin, si vous avez 12 000 $ à perdre… :-)

Plus sérieusement, cette note me permet de rebondir pour ceux qui pensent que parce que je ne suis pas et ne pense pas comme eux, je passe mes nuits à enfoncer des aiguilles dans des poupées roses en érection.

Ici la dérive inacceptable de ces psys est de vouloir que tout le monde soit comme eux, sous prétexte qu’ils pensent qu’ils sont bien. C’est une horreur intellectuelle et un grande immaturité de vouloir que tout le monde soit à son image. Rien n’est moins chrétien que cela.

L’attitude de ces psys est ici pour le coup réellement dangereuse. Là pour le coup, c’est réellement de l’intégrisme et de l’obscurantisme. Bon, fort heureusement tout ceci m’a l’air très marginal et folklorique. Je doute qu’ils aient beaucoup d’adeptes.

Bref, il y a aussi des cons chez les cathos, si si.

9. Le 19 décembre 2012,
karl, La Grange

La une de La Presse…

10. Le 19 décembre 2012,
Eric

@ la mouche :

Si j’étais homo, je n’irais pas à ce genre de truc. Si ça marchait, cela se saurait. Enfin, si vous avez 12 000 $ à perdre… :-)

Tiens, soudain, l’homosexualité ne serait plus un choix ou une mode à suivre pour se rendre intéressant ? Vous filez un mauvais coton la mouche… À la lecture de votre commentaire il semblerait cependant que vous ayez eu une épiphanie.

11. Le 19 décembre 2012,
la mouche du coche

@ Eric,

Je ne crois pas avoir changé, mais peut-être après tout. Je pense que parce que j’étais contre le mariage gay, vous en avez déduis que j’étais contre les homos, d’où le malentendu, compréhensible parce que les médias et les politiques font tout pour nous présenter les choses de cette façon afin que nous nous tapions dessus.

12. Le 19 décembre 2012,
negrotruc

@Krysalia :

Il ne faut pas confondre les combats que vous ne voulez pas mener avec des combats inutiles…

Je ne confonds pas. Et je ne mène pas de combats, je suis loin d’être impliqué dans ce débat.

13. Le 19 décembre 2012,
Marc

C’est une honte que le journal La Presse qui se dit, “le journal”, publie à la une cette nouvelle qui n’en est pas une, quel manque de sérieux journalistique.

14. Le 19 décembre 2012,
Krysalia

negrotruc> vous confondez suffisamment pour venir nous dire de quoi il est utile nous offusquer et de quoi pas. Ensuite, vous ne menez en effet aucun combat. Si ça ne vous plait pas, n’en dégoûtez pas les autres :D.

15. Le 19 décembre 2012,
Eric

@ la mouche : votre dialectique culpabilisante à la con, il y a longtemps que nous l’avons comprise : contre l’homosexualité et les actes homosexuels, pas contre les homosexuels. Seulement voilà, parce que je ne l’ai pas choisi (comme vous semblez enfin l’avoir compris…) mes actes homosexuels sont indissociables de mon identité homosexuelle. Cessez donc de vouloir penser à ma place ce qui est bon pour moi et laissez moi exercer mon libre-arbitre.

Je doute fortement de l’existence de votre paradis de pacotille à deux-balles qui ne m’intéresse pas et si je dois brûler un jour dans les flammes d’un très hypothétique enfer, ce sera mon problème et pas le votre. Quelque chose me dit que si ce doit être le cas, je m’y ferai probablement moins chier qu’en compagnie de vos semblables. Parce que l’éternité ce doit être long et ennuyeux. Alors avec vous, j’ai vraiment pas envie de me sentir pousser des ailes.

Tout ce qu’on vous demande, et s’il y a un mot que vous ne comprenez pas là-dedans c’est que vous êtes irrécupérable, c’est de nous laisser vivre comme nous l’entendons.

Et à par ça, oui, ça déborde.

16. Le 19 décembre 2012,
Yogi

@ Eric :

Notons que selon le Catéchisme de l’Eglise Catholique, l’enfer c’est l’état “d’auto-exclusion définitive de la communion avec Dieu et avec les bienheureux”, et que les souffrances endurées en enfer sont dues à cette séparation d’avec Dieu et non pas à des “flammes” littérales.

C’est donc un endroit où plus personne n’a peur de la mort, ni ne place d’espoir dans un “au delà” meilleur ni dans un justicier suprême qui laverait les injustices. Un monde où chacun doit assumer son sort pour l’éternité face à tous, et où oppresseurs et profiteurs ne disposent plus d’aucun moyen de pression pour faire accepter l’injustice. Quelles menaces pourraient-ils faire peser ? De quoi auriez-vous peur ? Sans peur, pas de violence et pas de soumission.

Il est donc très vraisemblable que dans un tel monde un équilibre idéal des forces se mette en place, et qu’une complète harmonie règne, dans l’égalité et l’équité entre tous … Une vraie société autonome d’êtres responsables.

Si vous craignez l’enfer, regardez-y donc à deux fois avant de refuser d’y aller.

17. Le 20 décembre 2012,
Eric

@ Yogi :

Sans peur, pas de violence et pas de soumission.

C’est bien ce que les religieux craignent. C’est alors tout leur fond de commerce qui s’effondre. Plus moyen de siphonner les poches des crédules prêts à gober des histoires à dormir debout.

18. Le 20 décembre 2012,
la mouche du coche

“Sans peur, pas de violence et pas de soumission.”

C’est bien ce que les lobbyistes gays craignent. C’est alors tout leur fond de commerce qui s’effondre. Plus moyen de siphonner les poches des crédules prêts à gober des histoires à dormir debout. Lisez le commentaire d’Eric délirant seul entre ces actes et son identité dont personne ne lui a parlé et vous verrez bien qu’il est la proie parfaite de Tétu qui doit se réjouir d’avoir un si fidèle serviteur. Il ne comprend plus rien et est prêt à tout.

19. Le 20 décembre 2012,
Krysalia

Eric et Yogi> les poches, et les énergies sociales. On ne fait pas mieux travailler un peuple vers les intérêts du religieux que quand on les frustre. Et quelle frustration est plus efficace que la frustration sexuelle, avec ces gens qui viennent vous dire avec qui parmi les adultes consentants il est bon de partager du plaisir :D ?

20. Le 20 décembre 2012,
Eric

Lire de la part de quelqu’un qui a des amis imaginaires que je délire ne manque pas de sel…

LookWho’sTalking

Blah ?

Buque escuela “La Unión”

La Marine péruvienne fait construire un voilier-école, le quatre-mâts barque La Unión.

3400 m2 de voilure. Longueur hors-tout 113,5 m. Maître bau 13,5 m. Tirant d’eau 6 m.

Équipage : 25 officiers, 86 marins et 134 élèves.

Coût : 50 millions de dollars. Livraison prévue : 2015.

J’ai toujours trouvé dommage que la Marine française ne dispose pas de ce genre d’unité.

Buque escuela La Unión

Si vous souhaitez réviser les noms des gréements, il y a mon vieil article sur le sujet.

1. Le 18 décembre 2012,
Gagarine

Quel serait l’intérêt militaire d’un tel voilier et d’une formation sur un voilier?

2. Le 18 décembre 2012,
Laurent Gloaguen

Le voilier est une excellente école de la mer, autant pour ce qui a trait à la navigation qu’à la vie en équipage. C’est aussi une unité de prestige, un ambassadeur à l’étranger.

Accessoirement, c’est plus écolo :-)

Il y a des projets qui trainent en France.

3. Le 18 décembre 2012,
Gilles

En plus du Belem ? Mais tu en veux combien des vieux rafiots ? :D

4. Le 19 décembre 2012,
Denys

Oui, enfin, le prestige, faire flotter le pavillon sur toutes les mers du globe…

Blah ?