Journal de bord

blogueurs > nicolas vanbremeersch

R.I.P. The Blog, 1997-2013

Sometime in the past few years, the blog died. In 2014, people will finally notice. Sure, blogs still exist, many of them are excellent, and they will go on existing and being excellent for many years to come. But the function of the blog, the nebulous informational task we all agreed the blog was fulfilling for the past decade, is increasingly being handled by a growing number of disparate media forms that are blog-like but also decidedly not blogs.

Instead of blogging, people are posting to Tumblr, tweeting, pinning things to their board, posting to Reddit, Snapchatting, updating Facebook statuses, Instagramming, and publishing on Medium. In 1997, wired teens created online diaries, and in 2004 the blog was king. Today, teens are about as likely to start a blog (over Instagramming or Snapchatting) as they are to buy a music CD. Blogs are for 40-somethings with kids. […]

Nieman Journalism Lab, Jason Kottke: “The blog is dead, long live the blog.”

And for 40-somethings with cats.

Nouveau gouvernement

Premier ministre : Laurent Gloaguen.

Ministre des Affaires étrangères, M. Guillermo

Ministre de l’Éducation nationale, M. Garfieldd.

Ministre de l’Intérieur, M. Tristan Nitot.

Ministre de l’Économie et des Finances, M. SM d’Éconoclaste.

Ministre de la Défense, M. Matoo.

Ministre de la Justice, M. Philippe Bilger.

Ministre de la Santé et des Solidarités, Mme Samantdi.

Ministre de la Culture et de la Communication, M. Jules.

Ministre des Transports et de l’Équipement, M. Dirty Denys.

Ministre de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, M. Ludovic Blécher.

Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, M. Koztoujours.

Ministre de l’Écologie et du Développement durable, M. Bix.

Ministre de la Jeunesse et des Sports, M. XIII.

Ministre délégué aux Affaires européennes, M. Eolas.

Ministre délégué à la Réforme de l’État, M. Verel.

Ministre délégué à la Sécurité publique, M. Fred de Mai.

Ministre délégué à la Famille et l’Enfance. Mme Veuve Tarquine.

Ministre délégué à l’Enseignement supérieur et la Recherche. M. Jean Véronis.

Ministre délégué au Budget, M. Alexandre Delaigue.

Ministre délégué à la Fonction publique, M. Melismes.

Ministre délégué à l’Aménagement du territoire, M. Daniel Glazman.

Ministre délégué au Commerce extérieur, M. Patrice Cassard.

Ministre délégué aux Libertés publiques et à la Modernisation du Droit, M. Frédéric Rolin.

Ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, Commerce, Artisanat et Professions libérales, M. Hugues Seraf.

Ministre délégué aux Relations avec le Parlement, M. Grey Mondain.

Ministre délégué à la Cohésion sociale et à la Parité, Mme Vroumette.

Ministre délégué à la Poésie et au Cadre de vie, M. Karl Dubost.

Ministre délégué à l’Insertion professionnelle des jeunes, M. Vinvin.

Ministre délégué à l’Outre-mer, M. Christophe Ginisty.

Ministre délégué au Tourisme, M. Chryde.

Ministre délégué aux Anciens combattants, M. Authueil.

Secrétaire d’État à la Protection des animaux, Mme Martine Pagé.

Secrétaire d’État à la Viniculture, M. Luc Mandret.

Monsieur le Premier ministre,

cette liste me paraît remplie des compétences diversifiées et des riches parcours qui font d’une réunion d’individus un groupe productif et tourné vers l’action.

J’émettrais volontiers le reproche du manque de femmes dans ce gouvernement, malgré tout. Cela dit, les compétences très particulières de celles qui me viennent à l’esprit m’inciteraient plus à les prendre directement auprès de moi dans mon cabinet, comme autant de conseillères spéciales. Je pense notamment à Guillemette, Petite Anglaise ou Sophildeleau.

J’accepte donc votre liste, qui est de votre ressort et témoigne de votre perspicacité, et m’agrée. J’y appose mon sceau. Je sais que les critiques vont pleuvoir. C’est pourquoi je m’apprête, dans un élan de démocratie participative, à délivrer par ailleurs médailles et colifichets à tout blogueur qui en ferait la demande.

Bien à vous, fidèle sujet,

Nicolas 1er.

Formation du gouvernement

PARIS (Agence Blogosti), 13 h 00 GMT. Depuis la désignation lundi dernier de M. Laurent Gloaguen comme Premier ministre, tous les yeux sont braqués sur la composition du futur gouvernement. La rumeur a fait circuler plusieurs noms dont nous ne pouvons faire état. Force est de constater que mardi, encore, des difficultés semblaient avoir ajourné l’annonce de la formation du gouvernement tant attendu. Ce retard dans l’annonce est interprété comme des difficultés de consensus sur le choix de l’équipe gouvernementale.

Plusieurs groupes politiques qui ont soutenu l’ancien Président déchu, Loïc Le Meur, tenteraient de se faire une place dans ce nouveau gouvernement. Les appétits ne manquent pas et l’on risque même d’assister à la création de nouveaux ministères dans le but entendu de parvenir à caser le maximum de “ministrables”. Ce qui a été démenti sèchement par le Premier ministre qui a déclaré : “Il est dans l’intérêt de la blogosphère d’avoir un gouvernement resserré. L’équipe sortante restera sortante.”

Le Premier ministre propose, le Président dispose. Comme le prévoit la Constitution, c’est sur proposition du Premier Ministre que le Président nomme les ministres.

À cet effet, le Président de la Blogosphère et son Premier ministre se sont vus à plusieurs reprises pour étudier la composition éventuelle du nouveau gouvernement. Nonobstant ces entrevues au sommet, le Président de la République qui fait face également à la mise en place de son propre staff, semble chercher à éviter un début de son quinquennat empêtré dans d’inextricables questions de représentativité. Autrement dit, on assistera, encore une fois, à un savant dosage pour sauver les apparences des équilibres blogosphériens.

L’action du Premier ministre, qui lui-même s’inscrit dans la durée, avec probablement un œil sur la Présidentielle de 2010, est déterminante pour la mise en application du programme que le Président a défendu devant ses compatriotes.

Aujourd’hui, à 12 heures, des informations non confirmées en provenance du Palais font état de la remise d’une liste de ministrables quasi-définitive à M. le Président.

Premier ministre

Je confirme ma nomination au poste de Premier ministre de la blogosphère, chargé de former le nouveau gouvernement. (Restez près de votre téléphone, on ne sait jamais.)

Les priorités qui présideront pour l’établissement de ce nouveau gouvernement seront la restauration de l’autorité de la blogogeoisie, renouer les conversations, relancer la croissance et la création de blogues. Ma méthode sera l’écoute et la présence sur le terrain, le travail réglementaire, les accords avec la blogogeoisie internationale et l’engagement d’initiatives de réforme. Dans cet esprit, le Gouvernement, dès sa nomination, prendra un certain nombre de mesures d’urgence pour remédier à l’état de déliquescence laissé par nos prédécesseurs.

Conformément à l’article 8 de la Constitution, le Président de la blogosphère nommera les futurs ministres de la blogosphère, sur ma proposition, dans les prochaines 48 heures.

Le prochain conseil des ministres se réunira mercredi.

Nicolas détrône Loïc

Séisme dans les hautes sphères de la blogogeoisie. Nicolas Vanbremeersch détrône Loïc Le Meur dans le nouveau classement Wikio.

Classement Wikio.

P.S. 16 h 30. Versac déclare :

Enfin un classement objectif et sérieux, qui, au moyen d’une méthode scientifique, démontre que le roi des blogs est nu et que la révolution est en marche ! Blogueurs, tous avec moi pour remplacer le pouvoir en place ! Hasta siempre la revolucion ! Détrônons le roi Loïc !

Je vous le dis en face, avec moi comme nouveau roi des blogs, vous aurez la parole.
Je vous le dis en face, j’installerai une démocratie participative des blogs.
Je vous le dis en face, je permettrai à quiconque tient un blog de venir me visiter dans mon bureau de l’Elysée, où une délégation permanente des blogueurs donnera au président le vrai pouls du pays.
Je vous le dis en face, je n’abuserai pas des plateaux télé chez Pascale Clark.
Je vous le dis en face, je serai magnanime et chaleureux, simple et exigeant à l’égard de la mission qui est la mienne.

Je prends aujourd’hui la mesure de la responsabilité qui est la mienne. Je ne faillirai point.

Versac, président !

Versac, 15 €/jour

Versac.net, blog de commentaire politique français. Un des premiers blogs français du genre. Public de politiques, militants de tous bords, et personnes actives dans les débats en ligne.

Annonceurs intéressés par le débat public (partis politiques, entreprises publiques, administrations centrales…), rencontrez-y des blogueurs et des internautes actifs et influents.

Votre publicité sur Versac”, via Yves Duel.

C’est pas donné…