Journal de bord

mardi 1 juin 2010

Débranche

Une petite semaine coupé d’Internet… Je serai demain soir au Paris Carnet.

Si vous vous ennuyez, les députés UMP vous donnent la parole.

1. Le 1 juin 2010,
MB

On peut en profiter pour semer le chaos sur votre blogue ?

2. Le 2 juin 2010,
padawan

Ouaip, on va lui pourrir les tapis. Eh Nina, c’est la fête du slip chez Embruns !

3. Le 2 juin 2010,
TDM

Ouf, heureusement que l’UMP est là, on serait mal sinon !

4. Le 2 juin 2010,
jahrynx

Padawan! Quand même… entre pourrir les tapis et l’appel à Nina, il y a un monde… après il va falloir tout nettoyer à la soude, c’est dégueulasse et ca sent pas bon… Franchement non c’est pas gentil. Pourquoi pas l’appel au marseillais de wanadoo tant qu’on y est?

5. Le 2 juin 2010,
Thierry

Dommage, tu ne verras ça que dans une semaine alors : Gandalf le gay

6. Le 2 juin 2010,
padawan

Ben quoi ? Je rappelle qu’Embruns c’est un vivarium à trolls. Si le maître part en laissant la ménagerie seule, faut pas qu’il s’étonne de retrouver les écuries d’Augias en rentrant.

7. Le 2 juin 2010,
Karl, La Grange

Capotes avec QR codes? Mobile sex

8. Le 3 juin 2010,
MB

Ce doit être ça la problème, padawan. C’est tellement le bordel ici d’habitude que, en fait, le cœur n’y est pas vraiment pour en rajouter en l’absence du taulier.

D’ailleurs Off Topic n’a pas pointé le bout de sa souris.

Je me souviens du Marseillais mais j’ai oublié Nina.

9. Le 3 juin 2010,
user.von

“off topic / in meta” :

“Son point de départ, c’est la reconnaissance de ce que la communication ethnographique ordinaire - une communication verbale, volontaire et intentionnelle, visant l’apprentissage d’un système de représentations indigènes - constitue l’une des variétés les plus pauvres de la communication humaine. Elle est spécialement impropre à fournir de l’information sur les aspects non verbaux et involontaires de l’expérience.

Je note d’ailleurs que, quand un ethnographe se souvient de ce qu’avait d’unique son séjour sur le terrain, il parle toujours de situations où il n’était pas en mesure de mettre en place cette communication pauvre, parce qu’il était débordé par une situation et / ou par ses propres affects. Or, dans les ethnographies, ces situations pourtant banales et récurrentes de communication involontaire et dépourvue d’intentionnalité ne sont jamais prises en compte pour ce qu’elles sont : les «informations» qu’elles ont apportées à l’ethnographe apparaissent dans le texte, mais sans aucune référence à l’intensité affective qui les accompagnait dans la réalité ; et ces «informations» sont mises exactement sur le même plan que les autres, celles qui ont été produites par une communication volontaire et intentionnelle. On pourrait dire, d’ailleurs, que devenir un ethnographe professionnel, c’est se rendre capable de maquiller automatiquement tout épisode de son expérience de terrain en une communication volontaire et intentionnelle visant à l’apprentissage d’un système de représentation indigènes. Pour ma part, j’ai choisi au contraire de donner un statut épistémologique à ces situations de communication involontaire et non intentionnelles : c’est en revenant encore et encore sur elles que je constitue mon ethnographie.”

in Jeanne Favret-Saada, Désorceler, ch.6 : Être affecté, pp.159-160, Paris, éd. de l’Ollivier, coll. penser/rêver, Paris, 2009.

10. Le 3 juin 2010,
user.von

en fait,

une «grange d’embruns»

ne serait-ce pas là l’idéal du blog ?

11. Le 3 juin 2010,
user.von

off topic :

WawaMafia

13. Le 3 juin 2010,
Karl, La Grange

une grange d’embruns et nous voila en pleine vache marine.

14. Le 4 juin 2010,
user.von

vache marine ?

et vlan ça s’enrichit, on va chez padawan :

“Son approche était lente, interminable. La tête finit par être suffisamment près pour se préciser enfin. Surprise, au lieu de la tête attendue avec sa machoire aux dents effilées, celle-ci comportait un gros museau recourbé vers le bas comme une courte trompe. Le corps apparu clairement à son tour et de considérables mamelles ornaient la poitrine. Ce n’était donc pas un requin mais une “vache marine” et, en l’occurrence, du beau sexe. Ce mammifère marin sirénien, mieux connu sous le nom de dugong, est un herbivore inoffensif. Il est tout de même impressionnant par sa taille car il peut mesurer trois mètres et peser plus d’une demi-tonne.

Cette vache marine parue (sic) se réjouir de sa rencontre et se montra d’humeur joueuse et même affectueuse. Elle entreprit de venir tout contre le plongeur. Quoi que rassuré maintenant, il repoussa avec la pointe de son arbalète cette masse cylindrique qu’il jugeait inquiétante par sa force. Elle se mit alors la tête dans ses palmes et tenta de remonter le long des jambes. Il la repoussa encore. Il nageait maintenant à reculons en direction du lointain bateau et sans cesse il devait arrêter l’entreprenante femelle. La vache marine restait à son côté ou se mettait dans ses palmes et cherchait toujours à se rapprocher. Occupé à prévenir les possibles faux mouvement de son encombrante compagne, le plongeur était insensible aux charmes siréniens pourtant vantés dans l’Odyssée. Il est vrai que cette sirène là ne chantait pas et lui paraissait sensiblement trop obèse. Après une nage à reculons interminable, il rejoignit enfin le bateau, toujours en étroite compagnie de sa dame dugong. Il se propulsa à bord avec soulagement. Déçue et sans nul doute vexée, la vache marine plongea et disparu.

Dans certains mythes canaques des femmes disparues se transforment en vaches marines. Avait-il eu affaire à une popinée (femme kanak) multi-centenaire, soufrant de solitude? Peut-être avait-elle voulu lui parler des temps anciens sur la Grande Ile, des temps d’avant les hommes blancs, des temps où elle était jeune fille et pas encore dugong.”

15. Le 4 juin 2010,
user.von

Off Topic :

moot Ted anon

16. Le 4 juin 2010,
padawan

J’adorerais plonger avec une vache marine. J’ai déjà fait avec une raie manta de belle taille, c’est un tantinet différent :p.

17. Le 4 juin 2010,
user.von

Off Topic (quoique, c’est pas nous le fait, le topic, en fait ? - même si, même si, il y a peut-être comme un fil principal, méta fil, alors)

John Pilger en grande forme, perçant, mordant, sur chaque sujet abordé http://original.antiwar.com/pilger/2010/06/03/the-black-art-of-master-illusions/

18. Le 4 juin 2010,
user.von

rhââ… “c’est pas nous qu’on le fait” toutes mes confuses

19. Le 5 juin 2010,
Karl, La Grange

des navires, des navires plein d’embruns.

21. Le 8 juin 2010,
Michel D.

Et pourtant, c’était une journée parfaite http://www.youtube.com/watch?v=b6IE2a43hY4

22. Le 8 juin 2010,
Karl, La Grange

La loi C-32 au Canada en analyse.

23. Le 8 juin 2010,
Karl, La Grange

Ah Michel je préfère le lancement

24. Le 8 juin 2010,
Michel D.

Et moi, LES lancements, Karl. http://www.youtube.com/watch?v=VPGBEI5orIg

26. Le 9 juin 2010,
niemand

Harmonic Throbbing. Ou sont les sex shops glauques de mon adolescence!
Ne pas passer au lave-vaisselle, ni faire bouillir.

27. Le 9 juin 2010,
user.von

à 2’20” : “Guess what? We have discovered something really cool; it’s called the internet”. priceless

28. Le 10 juin 2010,
MB

Blah ? Touitter !