Journal de bord

internet > microblogging, twitter

Mashable, pas fiable

Grâce à Emily Price et Mashable, des dizaines de milliers de gens ont eu hier l’air d’idiots (ou de poules découvrant un œuf) sur Twitter avec leurs “line breaks” soit disant tout nouveau.

Twitter Now Supports Line Breaks in Tweets.”

Mashable Fail 2013

Ah, vraiment ?

Mashable fail 2013 b

Line breaks have been supported in Twitterrific pretty much since day one [January 15, 2007], and that app has been in the App Store, also since day one of it’s launch.

The Iconfactory.

Via Cyroul sur Twitter.

(Je ne connais pas vraiment Mashable, si ce n’est de nom, c’est sérieux comme site ?)

Mes 10 premiers tweets

Mes 10 premiers tweets

Mes 30 609 “tweets” : un fichier CSV de 6,7 Mo.

Twitter piraté

Mon mot de passe a été réinitialisé deux fois d’office par Twitter ce soir et j’ai reçu ce courrier :

Dear Twitter User:

As a precautionary security measure, we have reset your Twitter account password. Check your inbox for a separate email from Twitter with instructions on how to reset your password. If you don’t see an email, you can go to this page in our Help Center to request a password reset. More information is below.

We recently detected an attack on our systems in which the attackers may have had access to limited user information - specifically, your username, email address and an encrypted/salted version of your password (not the actual letters and numbers in your password). Further information about the attack can be found in this blog post.

Since your password has been reset, your old password will not work when you try to log into Twitter. We strongly encourage you to take this opportunity to select a strong password - at least 10 (but more is better) characters and a mixture of upper and lowercase letters, numbers, and symbols - that you are not using for any other accounts or sites. Using the same password for multiple online accounts significantly increases your odds of being compromised.

For more information about making your Twitter and other Internet accounts more secure, read our Help Center documentation or the FTC’s guide on passwords.

This attack was not the work of amateurs, and we do not believe it was an isolated incident. The attackers were extremely sophisticated, and we believe other companies and organizations have also been recently similarly attacked. For that reason we felt that it was important to reset your password and publicize this attack while we still gather information. We are also helping government and federal law enforcement in their effort to find and prosecute these attackers to make the Internet safer for all users.

Twitter.

Étranges sont les explications de Twitter. Ça ne ressemble à rien.

Je ne vois pas non plus le rapport avec le New York Times, le Wall Street Journal et Sun/Java. Genre, on met tout dans le même sac pour se dédouaner d’une faille. Gros écran de fumée. Les Chinois vont avoir bon dos.

En fait, je n’arrive pas même à croire qu’une organisation comme Twitter puisse pondre des communiqués aussi nuls. J’ai même suspecté un phishing sophistiqué au départ, mais, non.

[Bien entendu, je n’ai pas Java et mon mot de passe est du genre jkxE67GLbcC7PpZXwNFt9Y (thx 1Password…).]

La reine des médias

Marie Walch

Bien que je me demande encore ce qui me vaut tant d’honneur, je suis extrêmement flatté d’être suivi sur Twitter par une « leader influente du monde des médias », « surnommée la reine des médias »… Et j’imagine tous les jaloux qui vont prendre ombrage de ne pas être suivis par Marie Walch, alors que ma modeste personne l’est. Ah, injustices de ce bas monde.

Sincèrement, je me sens un tel vermisseau face à la galaxie étoilée des stars des médias dont Marie Walch paraît être une impératrice que je me sens indigne de profiter de la moindre parcelle de lumière d’un astre aussi aveuglant de gloire.

Et pour prouver à quel point je peux être provincial, je dois avouer que je n’avais jamais entendu parler de Marie Walch jusqu’à ce jour…

Commentaires et Twitter

Ces derniers temps […], je constate surtout que les gens font directement leurs commentaires sur Twitter. C’est à mon avis un peu improductif, à plus d’un titre :

  1. ça ne garantit en aucun cas la pérennité de ce qu’on y dit, Twitter ne gardant visible qu’une partie de votre historique (et Twitter lui-même étant une plate-forme sociale, par essence potentiellement très volatile) ;
  2. ça rend le débat difficile (on ne compte plus le nombre d’incompréhensions et de trolls involontaires) ;
  3. ça ne permet pas de comprendre l’ensemble de la discussion si on ne suit pas l’ensemble des gens qui ont commenté sur le sujet.

Donc, en un mot comme en cent : camarade, si tu as un compte Twitter et que tu as un avis, partage-le avant tout sur le site lui-même quand il t’en donne les moyens. C’est un service que tu rends à la communauté web, qui te dit merci par ma bouche.

Nota-bene.org, Stéphane Deschamps : “Commentaires et Twitter”.

J’observe le même phénomène. Encore ce matin.

L’ambiguïté de Twitter

Étonnamment, la twittosphère française, très à cheval sur la liberté d’expression, a jugé cette suppression arbitraire justifiée. Au-delà du soulagement ressenti par beaucoup que @mixbeat en ait fini avec ses ragots et ses propos homophobes, cela montre l’ambiguïté fondamentale de Twitter. Ce n’est pas qu’un outil de publication (comme le blog), c’est aussi une communauté dont la sociabilité est structurée comme celle d’un forum.

Quand le pilier d’un forum est pris violemment à partie par un «intrus», il y a de bonnes chances que son profil soit immédiatement supprimé. Aucune considération juridique n’entre en ligne de compte, l’utilisateur est simplement banni pour avoir enfreint les règles non écrites de la communauté. Sous couvert d’un «report for spam», élément de langage bien commode, Carl de Canada a en fait été exclu du forum Twitter.

Slate, Vincent Glad: “Twitter, petite modération entre amis”.

Équipage

Je trouve cette vidéo fascinante.

Welcome! I’m Ben, and I’m an engineer at Twitter. We’ve started this blog to show some of the cool things we’re creating and tough problems we’re solving.

As a fun way to kick things off, I ran Code Swarm over a few essential production apps. Icons represent developers, and particles represent files added or modified. It doesn’t cover prototypes or contributions to open source, so it isn’t exactly scientific, but it still goes to show Twitter’s explosive growth mirrored in engineering.

The Twitter Engineering Blog: “Hello World”.

De fait, c’est la vie tout à fait courante d’une entreprise qui est illustrée graphiquement. Mesmerizing.

J’aimerai pouvoir réaliser une telle représentation graphique de mes relations sociales avec un code couleur pour chaque genre d’interaction (courriel, twitter, blogue, téléphone, monde physique, relations sexuelles, etc.).

Respectons l’anglois !

Cette énième erreur, chez Ceteris Paribus, me fait bondir…

On ne dit pas un twit

Twit /tw’ɪt/ noun. A silly or foolish person.

Mais un tweet !

Tweet /tw’iːt/ noun. 1. The chirp of a small or young bird. 2. A micro-blog post on the Twitter social network site.

Un auteur de tweets est un twitterer ou tweeter.

Nul doute cependant que nombre de twitterers sont de parfaits twits.

Drame 2.0 au Québec

2009-allo-vedettes.jpg

La célèbre conférencière-consultante experte en Web Deux et réseaux sociaux est humiliée. Un nouveau classement des utilisateurs francophones du service Twitter la place en seulement 783e place. Sous le coup de l’émotion, Michelle Blanc s’est écriée “C’est de la merde”. Contactée par le créateur du classement, elle l’aurait traité “d’imbécile qui n’a rien compris aux nouveaux médias”.

Pire encore pour notre vedette du Web québécois, Michelle Blanc ne figure pas dans le classement francophone de Twitter Grader.

Interrogé par notre rédaction, Laurent Gloaguen, le blogueur français le plus influent d’Ahuntsic-Sud, a déclaré sur un ton flegmatique : “C’est sûr que pour foutre la merde, les classements, il n’y a pas mieux”.

Allo Vedettes : “Michelle Blanc atteinte dans sa fierté, mais pas vaincue”.

[Photo Jérôme Paradis.]

Tweet du jour

“L’arrivée des journalistes sur twitter fait un peu comme l’arrivée de Loic Le Meur sur les blogs.” — Petites Phrases.

Les tweets du jour

Échanges entre Michael Arrington et Loïc Le Meur sur Twitter.

TwitterMania

J’ai mis des jolies couleurs sur mon Twitter Touitteur

P.S. Il parait que je suis un rebelle :-)

Quel rebel le captain embruns qui twitt en french.

P.S. bis. Loïc aime beaucoup mon fond de page.

Pipilog

Twitter c’est comme envoyer des sms toute la journée, en une logghorée informe, pour retranscrire ses moindres faits et gestes… parce qu’on risquerait d’oublier ce qu’on a fait ces dernières heures? parce qu’il faut que le monde sache? parce qu’on est un addict du clavier et qu’il faut bien taper quelque chose?

Vous avez compris, j’ai trouvé Twitter nul. Sans intérêt. Pardon, je sais que je vais contre la pensée unique qui règne dans la blogosphere, selon laquelle ce qui fait du buzz c’est forcément top…

Twitter n’est pas pour moi, j’ai déja du mal à publier régulièrement des choses “importantes” sur ce blog, alors je ne vais pas passer ma vie à décrire toutes mes pauses pipi.

Pierre Chappaz : “Twitter, Web 2 geek”.

Pause pipi

Back from the restrooms, I feel better.

Twitter, quelle révolution.

Twitterisé

Tiens, je me suis fait twitteriser